Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Au-delà de l'invisible

Publié le 27 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans exposit

Au-delà de l'invisible

Au-delà de l’invisible, Espace Kracjberg, Paris, exposition personnelle de l’artiste Naziha Mestaou du 18 septembre au 30 octobre 2014.

 

Le travail mené par Naziha Mestaoui depuis 2011 sur une création artistique reliant les cultures les plus contemporaines aux plus ancestrales est exposé cet été dans deux biennales d’Art Contemporain au Brésil et dans une exposition personnelle en France.

 

Naziha Mestaoui explique la démarche “Une série de voyages  prolongés au cœur des tribus (en Amazonie, Inde, Oman…) a donné naissance à la création d’œuvres au croisement des technologies les plus pointues et des savoirs ancestraux, remettant en question notre propre perception de la réalité. Nos technologies et nos sciences nous amènent vers un monde de plus en plus immatériel, à l’image de la physique quantique décrit une réalité dans laquelle tout est vibration, la lumière, le son, autant que la matière et la pensée sont différentes formes de vibration. Cette vision d’un monde ouvert sur un ou plusieurs niveaux de réalité nous rapproche du monde de l’avant-modernité. Cette perception de la réalité rejoint les sociétés ancestrales qui perçoivent les différentes facettes visibles et invisibles qui composent notre réalité. Un arbre dans ces sociétés n’est pas uniquement du bois, mais un organisme vivant avec lequel ils sont capables de communiquer, échanger, certaines espèces sont même considérées comme des bibliothèques. Les créations sur lesquelles je travaille sont une invitation à la découverte des multiples ponts tissés entre les sociétés les plus ancestrales et l’avenir de la nôtre, car elles ont le potentiel d’être une grande source d’inspiration. Elles ont la capacité de réenchanter notre réalité. L’objectif que je vise à travers ses créations est de reconnecter les hommes à la nature et d’éveiller les consciences.”

 

De retour en France, son exposition personnelle « Au-delà de l’invisible » démarre le 18 septembre à l’Espace Krajcberg à Paris.  Elle y présente différentes installations dont Sounds of light, ainsi que les dessins Huni Kuin, accompagnés de l’installation One Beat One Tree, qui associe la présentation d’une œuvre d’art numérique à une initiative de reforestation. Avec cette installation, le réel et le virtuel ne sont plus opposés mais associés au profit d’une véritable expérimentation. Le cœur de ce projet est d’utiliser les technologies pour reconnecter à la nature. C’est le battement de cœur de chaque spectateur qui donne naissance à un autre vivant, l’arbre, par le biais de technologies.

commentaires

Appel à projet: I love transmedia #3

Publié le 27 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Appel à projet: I love transmedia #3

Rendez-vous incontournable de la création transmedia I LOVE TRANSMEDIA présente aux professionnels et au grand public les dernières évolutions en matière de création de contenus culturels.

A la croisée de toutes les formes d’expression culturelle, recourant aussi à l’univers de la fiction linéaire traditionnelle à l’univers du jeu (jeux vidéos, jeux de rôle,…), au web, aux médias sociaux ou encore au spectacle vivant, le transmedia permet au spectateur de vivre une expérience hors du commun.

 

Semaine du 2 au 5 octobre 2014 à Paris – Gaîté Lyrique

L’appel à projet est ouvert du 1er Juillet au 10 Septembre.

 

Pour les projets transmedia dont le média principal est la TV, le GMC I Love Transmedia valorise les projets innovants qui seront produits et diffusés demain par les broadcasters !

commentaires

APPEL À PROJETS « ARTS NUMÉRIQUES ET NOUVELLES ÉCRITURES »

Publié le 26 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

APPEL À PROJETS « ARTS NUMÉRIQUES ET NOUVELLES ÉCRITURES »

Le Château Éphémère est un nouveau lieu dédié à la création numérique, spécialisé dans l’innovation sonore et implanté dans un lieu patrimonial reconverti – un Château et son parc – à Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines (78).

Soutenu par l’Agglomération 2 Rives de Seine et la Région Ile-de-France, le projet, porté par les associations Usines Éphémères et Musiques & Cultures Digitales, propose aux artistes, développeurs, collectifs… français et internationaux des résidences de création et de production.

 

Il se donne trois objectifs principaux :

- Proposer aux artistes, développeurs, collectifs… français et internationaux des résidences de création numérique.

- Promouvoir et partager avec le grand public les nouveaux usages créatifs des technologies à travers une programmation artistique et une gamme d’ateliers ouverts à tous sans exclusive d’âge ou de compétences préalables.

- Ouvrir un lieu convivial autour d’un café, d’un restaurant et de la culture libre numérique.

 

Dans le cadre de son programme de résidences, le Château Éphémère lance un appel à projet, dont le but est de soutenir la création artistique et numérique en lien avec un territoire.

 

DATE LIMITE DE REMISE DES CANDIDATURES :

Le 15 septembre 2014.

 

Pour plus d’informations consulter les sites ci-dessous.

commentaires

CURIOSITas, festival arts-sciences

Publié le 25 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans festivals

CURIOSITas, festival arts-sciences

Placé sous le thème «Science-fiction ou fiction de la science», la deuxième édition du festival CURIOSITas se tiendra du 4 au 9 octobre 2014 sur le Campus Paris-Saclay. Ce festival ouvert à tous vous fera découvrir des créations inédites nées de la rencontre entre scientifiques et artistes. Au programme : installations interactives, concerts, spectacles, conférences, ateliers et bien d’autres surprises ! CURIOSITas est organisé par la Diagonale Paris-Saclay et soutenu par l’Université Paris-Sud.

 

CURIOSITas en quelques chiffres :

- 12 structures mobilisées dans l’organisation ;

- Une cinquantaine de porteurs de projets scientifiques et artistes mobilisés ;

- 12 projets étudiants sélectionnés : 8 installations interactives, 2 concerts, 2 spectacles ;

- 3 projets chercheurs présentés en 2014 ;

- De nombreuses animations : 4 ateliers/table-rondes, 1 spectacle d’improvisation théâtrale, 1 projection-débat, des visites guidées et plusieurs cocktails/buffets conviviaux ;

- 8 lieux différents.

 

Le festival CURIOSITas rapproche deux domaines trop longtemps considérés comme opposés mais qui montrent de plus en plus leurs affinités : Art et Science. Au sein du Campus Paris-Saclay, CURIOSITas propose un lieu et un temps pour exprimer librement la créativité de chacun hors du quotidien, offrant ainsi une autre image de la science, contemporaine et inédite. Cet évènement présente des collaborations entre scientifiques et artistes, étudiants ou professionnels. En se côtoyant d’aussi près, ces derniers font mutuellement évoluer leurs pratiques et adoptent des regards originaux.

Cette manifestation offre la possibilité aux scientifiques de s’ouvrir à de nouvelles problématiques et de s’interroger sur leurs pratiques. Plus particulièrement, les étudiants qui s’investissent dans ces projets originaux et innovants y trouvent un enrichissement personnel et professionnel, notamment dans la gestion de projet.

Pour les artistes, c'est l'occasion de s'ouvrir à de nouveaux sujets d'études : les recherches en laboratoire. Ils peuvent découvrir des techniques innovantes (modélisation 3D, capteurs numériques...) mais aussi détourner les instruments et expériences quotidiens des scientifiques à des fins artistiques (réaction chimique, recherches juridiques...).

Etudiants, familles, scientifiques, artistes ou tout simplement curieux… tout le monde a sa place à CURIOSITas! En venant au festival, le public est amené à expérimenter et à échanger avec diverses communautés. C’est une occasion unique d’entrer dans l’univers des scientifiques et des artistes et de découvrir leurs visions croisées sur les thématiques qu’ils ont travaillé en commun.

CURIOSITas sera pour tous un moment d’ouverture d’esprit et de rencontre qui amènera chacun à repousser ses limites et plus largement celles de toutes les disciplines. Les œuvres présentées seront issues de projets étudiants et de projets chercheurs (toujours en binôme scientifique/artiste). Concerts, tables-rondes, expositions, jeux de rôle... viendront compléter ce programme d’une semaine.

commentaires

Cathédrale de Lumière, Rouen 2014

Publié le 24 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

Cathédrale de Lumière, Rouen 2014
Du 13 Juin au 21 septembre 2014, le spectacle son et lumière réalisé par la société  Cosmo AV sur la Cathédrale Notre-Dame de Rouen sera de retour.

 

Après le succès de 2013 et plus de 410 000 spectateurs, la CREA a annoncé la réedition des projections sur la Cathédrale des deux films : Premières Impressions sur la thématique de l'impressionnisme et Jeanne sur le mythe revisité de Jeanne d'Arc.
 
La magie sera de nouveau au rendez-vous de la saison touristique 2014. Une opportunité pour le public de découvrir ou re-découvrir ce spectacle gratuit tous les soirs à la tombée de la nuit du 13 juin au 21 septembre 2014.
 
Horaires : 
- Du 13 juin au 31 juillet – 23h
- Du 1er août au 15 août – 22h30
- Du 16 août au 31 août – 22h
- Du 1er sept au 21 sept – 21h30 
commentaires

Un dimanche, une pin-up #88

Publié le 24 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Kira (Mortal Kombat: Mystification)

Kira (Mortal Kombat: Mystification)

commentaires

appel à projets du Labex Arts-H2H

Publié le 23 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Chaque année, le Labex Arts-H2H soutient des projets de recherche selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations. En 2014, plus de cinquante-cinq projets ont vu le jour avec le Labex Arts-H2H.

Après double expertise anonyme, les dossiers sont sélectionnés par le Conseil scientifique du Labex Arts-H2H. Les résultats de la sélection seront annoncés à partir du 8 décembre 2014.

CONDITIONS

L’appel à projets du Labex Arts-H2H concerne les membres des laboratoires, écoles et institutions partenaires. Il s’adresse plus particulièrement aux chercheurs intéressés pour monter un projet de recherche en collaboration avec les partenaires fondateurs du Labex Arts-H2H ; seuls les projets collaboratifs sont éligibles.

CANDIDATURES

Le formulaire de candidature en ligne sera accessible du 1er au 23 octobre 2014.

Un atelier d’aide au montage des dossiers est proposé pour tous les candidats le mercredi 8 octobre 2014, de 14h à 20h, à la Gaîté Lyrique, Paris 3ème.

Clôture des candidatures le 23 octobre 2014 à minuit.

Informations : artsh2h@univ-paris8.fr

commentaires

OFF-COURTS TROUVILLE | 15ème EDITION

Publié le 22 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans festivals

OFF-COURTS TROUVILLE | 15ème EDITION

Du 5 au 13 septembre 2014, à Trouville.

 

15e édition ! Nous voulons un événement festif tourné vers l’autre.

Qu’il vienne pour la première ou la quinzième fois, qu’il soit de Trouville ou d’ailleurs, le public profitera de toutes les sensations filmiques possibles dans un espace éphémère situé dans l’hyper centre de la ville.

Chacun pourra goûter aux joies du cinéma numérique alors que la pellicule sera au cœur du Village Off avec une bande de gratteurs fous.

 

Des compétitions élargies, plus de programmes à destination des scolaires, de la musique live en grande quantité, le Prix Jeune Producteur France Télévisions remis pour la 1ère fois, un espace dédié aux jeux vidéos et, bien sûr, la création au centre… L’utopie suit son court !

 

Bienvenue à tous dans notre aventure humaine et technologique au service de la création !

 

En quelques chiffres

9 jours autour du court !

15e Rencontre France / Québec autour du court

Compétitions françaises, québécoises et internationales (Europe et Francophonie).

Programmes spéciaux, cartes blanches, débats et rencontres.

Séances scolaires, ateliers d’éduction à l’image.

 

12e Laboratoires internationaux de création

Kinoworld, MuzikLab, Labo Clip, Résidence photo…

200 artistes et techniciens.

Plus de 15 pays représentés.

Séances de formations.

 

8e Marché international du film court 8 >12 sept

Acheteurs TV, Nouveaux médias.

Distributeurs et programmateurs.

Réservé aux professionnels.

commentaires

Un stylo numérique qui scann automatiquement vos créations

Publié le 21 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans technologie

Un stylo numérique qui scann automatiquement vos créations

Pourquoi utiliser un scanner encombrant quand on peut utiliser un stylonumérique? Et pourquoi ne pas utiliser un vrai stylo pour continuer à dessiner normalement mais avec un module qui scanne de manière précise vos tracés afin de pouvoir les retravailler sur votre ordinateur plus tard ?

 

Bien sûr il existe déjà des tablettes graphiques pour les dessinateurs professionnels, mais celles-ci sont chères et surtout encombrantes… pas très pratique quand on veut pouvoir numériser ses dessins réalisés sur un petit carnet de voyage emporté un peu partout !
 
Wacom, le spécialiste des tablettes graphiques vient donc de lancer un nouveau concept nommé Inkling qui est un kit à emporter partout comprennant un vrai stylo avec un petit module qui enregistre numériquement ce que vous dessiner pour pouvoir faire de la retouche d’image plus tard par exemple !
 

Il ne s’agit pas d’un banal stlyo pour numériser ses prises de notes (même si cela est possible) mais bel et bien d’un outil pour graphistes. En effet, le stylo numérique Inkling est constitué d’une pointe très précise capable de numériser jusqu’à 1024 niveaux de pression lorsque le récepteur sans fil est placé en haut de votre carnet de dessin.  Autre fonctionnalité importante pour les dessinateurs : Inkling est capable de stocker des milliers de croquis avec la capacité de conserver différents calques qui pourront donc facilement être retravaillés plus tard directement dans Adobe Photoshop, Illustrator, Autodesk Sketchbook Pro et sauvegardés dans la plupart des formats d’images : JPG, BMP, TIFF, PNG, SVG et PDF.

 

commentaires

Appel à communication: Penser les réseaux en SHS Problématisation, Méthodologie de recherche, approches croisées.

Publié le 20 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans appel a communications, Appel à communications

Appel à communication: Penser les réseaux en SHS Problématisation, Méthodologie de recherche, approches croisées.

Appel à communication

1er Colloque Pluridisciplinaire de doctorants de Bordeaux - Montaigne
Penser les réseaux en SHS: Problématisation, Méthodologie de recherche, approches croisées
Les 15 et 16 Avril 2015
Université Bordeaux Montaigne


Polysémique, la notion de réseau renvoie à des significations et des applications plurielles. Très longtemps l'apanage des sociologues, la notion n'en est pas moins objet et outil dans l'ensemble des Sciences Humaines et Sociales, en étant au croisement des champs disciplinaires. Tantôt technique, informatique ou social, le réseau désigne un ensemble de relations entre des objets (ou sujets). En S.H.S. le réseau est souvent envisagé par le prisme de ses caractéristiques sociales et désigne alors un objet tourné vers un ensemble de relations interhumaines (BARNES, 1954). Parler des réseaux aujourd’hui, c’est également prendre en compte à la fois les infrastructures, les lieux, les flux et les images. C’est aussi considérer la mobilité comme élément essentiel à l’établissement des territoires et des relations humaines. L’organisation « en réseau » multiplie les interdépendances et marque profondément les sociétés contemporaines (BAKIS, 1993). Ainsi, le réseau peut parfois libérer ou au contraire contraindre en permettant soit l’émancipation sociale soit le renforcement de la surveillance (MUSSO, 1994). Cependant, dans l’ensemble de ses acceptions, le réseau est avant toute chose une image mentale à laquelle se rattache l’imaginaire commun sur lequel il convient de s’appuyer dans le cadre d’une analyse en S.H.S. 


Le colloque « Penser les réseaux en S.H.S, Problématisation, méthodologie de recherche, approches croisées », se propose de penser l'étude des réseaux en Sciences Humaines et Sociales (Sciences de l’Information et de la Communication, Sémiotique, Sociologie, Art, Urbanisme, Philosophie, Sciences politiques, Géographie, Histoire, Lettres, Linguistique, etc.). Ainsi les propositions devront comporter une approche des réseaux, en tant qu'objets de recherche. Il s’agira de proposer une communication autour d’un ou de plusieurs traits caractéristiques de la notion de réseau, à savoir : circuler, interconnecter, représenter, mesurer, participer, communiquer (LETONTURIER, 2012). Le (la) doctorant(e) devra présenter en trente minutes la réflexion menée dans sa thèse autour de l'objet-notion de réseau. Les doctorant(e)s auront le choix entre favoriser une communication sur les aspects théoriques, épistémologiques afin de présenter ensuite la mise en œuvre de problématisation de leur objet de recherche ; ou d’axer leur présentation sur la méthodologie de recherche et les outils utilisés en vue de constituer un corpus. L’objectif de ce colloque est véritablement d’observer la recherche « en train de se faire ». 


En outre, un des enjeux du colloque est de mettre en avant des méthodologies créatives de l’analyse des réseaux mais aussi de pointer les difficultés de cet objet. Ainsi le (la) doctorant(e) ne devra pas hésiter à témoigner des difficultés rencontrées dans la problématisation du réseau et la méthodologie employée. 


Les propositions comporteront divers angles d'analyse : la mise en relation d'individus grâce aux moyens de communication, le groupe d'acteurs constituant l'ensemble des interconnexions, l'espace symbolique mobilisé au sein de ce réseau, la capacité d'action collective qui en découle, l'organisation du pouvoir dans le réseau d'acteurs ou encore la politisation potentielle du tissu social qui le constitue...

 

Modalités de soumission et de sélection:

Les propositions comprendront au maximum 10.000 caractères (environ trois pages), espaces et notes compris, ainsi qu’une petite bibliographie indicative. Dans chaque contribution doivent être mentionnés : l’axe dans lequel la communication s’inscrit, le titre, la ou les approche(s) de la recherche, le terrain, la problématique de recherche, la méthodologie déployée ainsi que les outils utilisés.

Les propositions doivent être envoyées avec un document joint comportant une présentation rapide du (de la) doctorant(e) : Nom, Prénom, Champ disciplinaire, intitulé de la thèse, année de thèse, laboratoire de rattachement et directeur (trice) de thèse.

A envoyer au plus tard le 30 octobre 2014.

 

Les propositions sont à envoyer à : Mélanie Mauvoisin : melaniemauvoisin@gmail.com ; Charlotte Blanc : charlotteblanc@outlook.fr ; Association REPLIC : replicbx3@gmail.com .

 

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 > >>