Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Elvie, traqueur d'exercice personnel

Publié le 14 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans technologie

Elvie, traqueur d'exercice personnel

Un nouveau objet intelligent dans la gamme des sextoys qui vous permet de travailler vos exercices Kegel, c’est-à-dire le renforcement du périnée et consort.

 

Une fois en place des capteurs de mouvements et de pressions envoient via Bluetooth des retours sur votre smartphone préalablement équipé de l'application Elvie. Il s'agit de réussir des mini-jeux en contractant et relâchant. Imaginée par la startup anglaise Chiaro, Elvie veut permettre aux femmes de visualiser les progressions des exercices Kegel ainsi que de rendre le tout plaisant, grâce à des exercices intelligents. Le suivi de votre LV pointage de force permet d’adapter le niveau de votre corps et des compétences, via l’application.

 

Disponible à la ventre pour la modique somme de 199€.

commentaires

THE ESCAPE HUNT, à Nancy

Publié le 11 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans expériences, escape game

THE ESCAPE HUNT, à Nancy

Présent sur toute la planète, « The Escape Hunt Experience » débarque à Nancy. Un espace de mystères pour un jeu d’évasion.

 

Vieux livres, silhouette de Sherlock Holmes, mappemonde, meubles et sièges anciens au look british, vieille pipe et loupe dans l’armoire… : le ton est donné, avec une déco très soignée, dès l’entrée de cette vaste salle de jeu d’un nouveau genre. Nouveau sur Nancy. Car « The Escape Hunt Expérience » est un concept de divertissement qui s’est répandu dans le monde avec 150 complexes dans 19 pays, à Bangkok, Londres, Sydney, New Delhi… C’est dire le succès. Le rendez-vous est pris à Nancy, avec l'ouverture le 13 octobre 2015, au 43, boulevard Marcel-Brot.

 

Le but du jeu est simple: par groupe de deux à cinq joueurs, vous êtes enfermés dans un des espaces de jeu aux décors très travaillés, puis vous avez 60 mn pour vous en échapper en résolvant des intrigues. Le tout combine chausse-trappe, cadenas, cachettes, ambiance mystérieuse, passages dérobés et autres surprises. Escape Hunt est un mélange de Cluedo et de Fort Boyard avec des effets spéciaux qui créent une véritable atmosphère. C’est un jeu cérébral où il faut aussi combiner un peu de dextérité.

 

L’originalité des Escape Hunt, c’est de proposer des salles et des énigmes adaptées aux villes que compte ce vaste réseau. Dès lors, les joueurs lorrains devront se frotter à la "légende des dragons de la place Stanislas" (4 espaces sont équipés avec ce même jeu d’évasion pour permettre des défis à une vingtaine de joueurs), au "retour du loup de Malzéville". S’y ajoutera pour la fin de l’année "Saint-Nicolas ". Avec, à terme, huit espaces de jeu dont les énigmes pourraient être renouvelées une fois par an, l’Escape Hunt de Nancy devrait être le plus grand de l’hexagone.

commentaires

Un dimanche, une pin-up #148

Publié le 11 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Choijiyoon (Counter-Strike: Nexon Zombies)

Choijiyoon (Counter-Strike: Nexon Zombies)

commentaires

VARIATION : L’EXPOSITION NUMÉRIQUE À L’ESPACE DES BLANCS-MANTEAUX

Publié le 10 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans evenement

VARIATION : L’EXPOSITION NUMÉRIQUE À L’ESPACE DES BLANCS-MANTEAUX

VARIATION : L’EXPOSITION NUMÉRIQUE À L’ESPACE DES BLANCS-MANTEAUX

 

Variation – Media Art Fair est une foire un peu particulière puisqu’elle est dédiée aux pratiques artistiques numériques d’art contemporain depuis deux éditions. Ces mêmes pratiques ont émergées avec la démocratisation des ordinateurs et des réseaux. Puis elles se sont développées au travers d’associations et de festivals, trop souvent à l’écart du marché dont on sait la position dominante dans le monde de l’art contemporain.

 

Or le public est prêt à accueillir des œuvres qui participent des cultures numériques que tous nous partageons. Il est même quelques collectionneurs comme Alain Servais à Bruxelles, ou Hampus Lindwall à Paris, qui se constituent des collections résolument numériques. Sans omettre les galeries telles la Dam de Berlin ou la Bitforms de New York, qui présentent des artistes usant des technologies de leur temps. Mais elles sont trop peu nombreuses pour être rassemblées en stands classiques au sein d’une foire dédiée. C’est là qu’intervient Variation – Média Art Fair, une foire hors du commun où les pratiques s’entremêlent, car il y a du numérique dans la photographie, la vidéo, dans les installations, jusque dans les sculptures de prototypage. Une foire qui traite également avec les artistes ou leurs galeristes, agents ou producteurs. Une foire qui souhaite propulser les artistes aux pratiques émergentes sur marché de l’art contemporain.

 

A Variation – Media Art Fair on croise les collectionneurs, les responsables d’institutions muséales, les artistes et les galeristes, les critiques d’art, mais aussi le grand public guidé par des médiateurs à la découverte des œuvres et de l’univers des artistes exposés.

 

 LA PROCHAINE ÉDITION DE VARIATION SE DÉROULERA DU 19 AU 25 OCTOBRE 2015

 

Lieu:

A L’ESPACE DES BLANCS MANTEAUX

48, rue Vieille du Temple 75004 Paris

 

Variation est une co-production MCD, galerie Vanessa Quang, avec pour commissaire Dominique Moulon.

commentaires

La question de la recherche dans les domaines scientifiques, techniques et artistiques

Publié le 8 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

La question de la recherche dans les domaines scientifiques, techniques et artistiques

Colloque : FABRIQUE DES SCIENCES - FABRIQUE DES ARTS

La question de la recherche dans les domaines scientifiques, techniques et artistiques

15 – 17 octobre 2015

 

Dans une volonté de donner une résonance plus large à l’exposition Eppur si muove et de profiter de cette collaboration exceptionnelle avec le Conservatoire national des arts et métiers pour créer un moment de réflexion autour de la transversalité des thèmes abordés, le Mudam souhaite donner la parole à des acteurs de différents domaines autour des notions de créativité et d’invention. L’idée est de mettre en avant les points communs entre les approches artistiques et scientifiques, ainsi que de souligner l’importance des processus de recherche et d’expérimentation qui leur sont propres.

Chercheurs, universitaires, scientifiques, ingénieurs, artistes, commissaires, critiques d’art, mais aussi historiens, philosophes, écrivains, une quinzaine d’intervenants aux profils divers se succèderont ainsi durant trois jours, au cours de présentations individuelles et d’échanges animés par un ou plusieurs modérateurs qui assureront la continuité entre les débats.

commentaires

1er Colloque international éducation, création et numérique à Montbéliard, Sochaux et Belfort

Publié le 6 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

1er Colloque international éducation, création et numérique à Montbéliard, Sochaux et Belfort

Le Conservatoire à rayonnement départemental de Montbéliard en association avec ceux de Besançon, Dole et Belfort, vous propose les mercredi 7, jeudi 8 et vendredi 9 octobre 2015 le 1er Colloque international éducation, création et numérique.

Le numérique a envahi notre quotidien, pas un foyer, pas une école, pas une administration qui n’ait à sa portée un outil, un support, une interface numérique et un accès ou un objet connecté. Le projet Ariane# lancé par la DRAC Franche Comté s’est donné comme ambition de réfléchir et d’étudier les apports et les potentialités du numérique pour les exploiter et les développer à des fins éducatives et créatives et dépasser ainsi le simple usage de loisir ou de jeu. C’est dans cet esprit et pour rendre compte des recherches scientifiques les plus avancées et des expériences les plus novatrices dans ces domaines qu’un premier colloque international réunissant les personnalités francophones les plus reconnues est organisé à Montbéliard et à Belfort les 7, 8, 9 octobre prochains.

Coordonné par le Conservatoire du Pays de Montbéliard en lien avec les autres conservatoires classés de Franche Comté, ce colloque s’inscrit en prolongement des travaux et des formations du projet Ariane#. Il accueille pour 3 jours de débats, d’exposés, d’échanges, d’expositions et d’expérimentations : David Jisse, Fabien Vallos, Jean-Pierre Balpe, François Delalande, Jose Echeveste, Stéphane de Gerando, Serge de Laubier, Eric Floerchinger, Andrea Cohen, Grazia Giacco, Andrew Gerzso, Christophe Rosenberg, Stefano Luca, Miguel Azguime, Gaja Maffezzoli, Clémence Girard et Jacopo Baboni-Schilingi.

 

commentaires

VERSUS, une expérience audiovisuelle immersive

Publié le 5 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans expériences

VERSUS, une expérience audiovisuelle immersive

Développée par le duo franco-japonais Nonotak, VERSUS est une expérience audiovisuelle immersive questionnant les relations entre l'image et le son sur 360°. Le spectateur s'y trouve submergé, au centre d'un environnement qui redéfinit constamment l’espace par la rupture des distances entre la projection, le public et l'écran. L’œuvre donne l’illusion d’une nouvelle forme d'architecture, un monde créé de distorsions faisant éclater les frontières et porte l’idée de l’infini...

La création de VERSUS fut inspirée par le format spécifique du dôme de la SAT.
Son architecture a directement influencé les aspects visuels et narratifs de la pièce.


Billet : 18,75 $ (tous frais inclus)

Mardi au vendredi - 19h
6 au 30 octobre 2015

 

commentaires

Un dimanche, une pin-up #147

Publié le 4 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Ritsuka (Counter-Strike: Nexon Zombies )

Ritsuka (Counter-Strike: Nexon Zombies )

commentaires

Bilan: Nuit européenne des chercheurs - Metz, 2015

Publié le 2 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans evenement

Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photo : David Grandmougin

Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photo : David Grandmougin

Un petit retour sur la Nuit européenne des Chercheurs qui c'est déroulée à Metz le vendredi 25 septembre dernier.


Les permiers nombres tombent:
- Soirée : 630 visiteurs (47% d'étudiants, 42% de personnels, 11% Grand public : ceci s'explique par la réorientation de notre communication)

- Actions Prémices : 300 personnes touchées (la déambulation en robe cage sur le campus du Saulcy a particulièrement bien fonctionné)
- La note moyenne de satisfaction donnée par les visiteurs s'élève à 15,8/20
- Temps moyen passé sur la manifestation : 2h25.

Pour ma part, je ne ferais pas un bilan chiffré mais plutôt un état de soirée. Après trois ans de participation à cette manifestation, j'ai pu la voir grandir dans la ville de Metz. En 2013, j'y présentais une installation artistique -dividu#2 présentée dans un bus. En 2014, je me prétais à l'exercice du speed searching, c'est à dire 7 minutes pour présenter me stravaux de recherche. Cette année 2015, je tiens un stand et le public est là, en nombre, curieux, avec l'envie d'expérimenté tout ce qui leur est proposé. J'y présente les ouvrages Manifeste des Arts Immersifs (2014) et Immersivité de l'art - Interactions, Imsertions, Hybridations (2015). Une maquette de labyrinthe me permettait d'expliquer la notion d'imsertion, lorsque l'environnement vient englober le corps réel, permettant de vivre une expérience spatio-temporelle riche en sensations et émotions. L'expérience proposée était de se munir d'un modèle plastique de cardboard et d'un casque audio pour visuliser le montage vidéo artistique Immersion en eau vive. Malgré ce support minimaliste mais portatif et encombrant, les spect-acteurs ressentent cette sensation de 3D, physiologiquement leur rythme cardiaque tente de se calquer à celui proposé dans le film, parfois une sensation de vertige. Il en ressort qu'il est difficile de mettre des mots sur le vécu: "C'est bizarre", "C'est étrange!", "Ca me fait remonter des souvenirs d'enfance en surface.", "Cette horloge est perturbante, on ne peut pas l'arrêter?"... Bref, le pari est gagné le montage proposé agit sur la perception et sur les émotions. L'occasion de vérifier que ce que l'on crée, même avec l'idée  d'introduire le concept d'immersion de manière vague, tout en essayant de projeter le possible ressenti du public, se trouve vécu par les spect-acteurs avec un éventail de sensations beaucoup plus large qu'imaginé au départ. Il semble également très difficile d'expliquer, de mettre des mots, sur ce que le public vit au moment de l'expérience. Manque de recul? Difficulté d'analyse? Ou exercice novateur?
 
La Nuit des Chercheurs apparait comme une belle expérience et un tremplin dans le cadre de cette recherche sur les arts immersifs. On se retrouve dans un an?

 

Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photo : David GrandmouginNuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photo : David Grandmougin

Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photo : David Grandmougin

Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photos: Anaïs Bernard.
Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photos: Anaïs Bernard.Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photos: Anaïs Bernard.

Nuit européenne des chercheurs - Metz 2015, photos: Anaïs Bernard.

commentaires

Cerveau sous le feu des projecteurs

Publié le 1 Octobre 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

Cerveau sous le feu des projecteurs
8 octobre 2015 
18h30 - 20h
  • Paris Musée des arts et métiers
Amphithéâtre Abbé Grégoire 
Entrée par le Musée des arts et métiers 
60 rue Réaumur, Paris 3e
 

Contrôler notre cerveau par simple illumination, cette révolution technologique majeure est née du mariage de la biophotonique et de la génétique moléculaire. Aujourd’hui, grâce à l’optogénétique, l’exploration des corrélations entre l’activité cérébrale et les comportements induits devient lumineuse !

Rien n’aurait été possible sans l’ingéniosité de la Nature qui a doté une algue microscopique d’une étonnante capacité : celle-ci se déplace quand elle est éclairée et reste immobile dans le noir... grâce à une protéine sensible à la lumière qui joue le rôle d’interrupteur.
 
Pour rendre les neurones photoréactifs, on utilise des vecteurs viraux qui vont modifier spécifiquement le génome des cellules que l’on souhaite étudier. Il ne reste ensuite plus qu’à éclairer ! Grâce à de nouvelles méthodes d'optique de pointe comme l'holographie et la focalisation temporelle, il est aujourd’hui possible de sculpter des motifs lumineux pour stimuler une seule cellule à la fois, une précision inégalée et indispensable pour comprendre les mécanismes intimes d’activation neuronale.
 
Formidable outil de recherche fondamentale, l’optogénétique permet à la fois d’observer et de contrôler en temps réel l’activité fonctionnelle du cerveau, d’activer ou d’inhiber sélectivement, mais surtout de travailler chez l’animal éveillé et libre de ses mouvements. Cette nouvelle discipline offre des perspectives d’applications particulièrement intéressantes pour restaurer la vision et constitue une piste thérapeutique prometteuse pour guérir certaines maladies neurologiques.

Avec Valentina Emiliani, directrice de recherche au CNRS, directrice du laboratoire neurophotonique (CNRS/université Paris Descartes).

Entrée libre dans la limite des places disponibles, inscription conseillée.

 

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 70 80 90 100 > >>