Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Un dimanche, une pin-up #103

Publié le 30 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Un dimanche, une pin-up #103
commentaires

ProGlove, le gant intelligent pour changer les processus de production

Publié le 29 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans technologie

ProGlove, le gant intelligent pour changer les processus de production

ProGlove est un outil portable destiné aux processus de production professionnels, permettant à son porteur de travailler plus vite et par conséquent de manière plus efficace. ProGlove est facile à utiliser et ouvre un nouveau niveau de contrôle et de business intelligence pour la gestion de production.

ProGlove a pour volonté de raccourcir chaque étape du processus de production tout en améliorant sa fiabilité de manière simple et rapide.

commentaires

Pathfinder, un parquet intelligent qui génère des formes visuelles

Publié le 28 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans actualite, technologie, performance

Pathfinder, un parquet intelligent qui génère des formes visuelles

Se basant sur les travaux de Kandinsky, Pathfinder est un parquet intelligent qui sous forme de langage visuel a pour but de stimulé la créativité en temps réel lors de la réalisation de la chorégraphie. Pathfinder se veut comme une réflexion sur le mouvement qui passe par les corps des performeurs et les lumières pour une composition des plus visuels.

A l’origine de ce projet, le studio princeMio labs avec le chorégraphe Christian Moi Loclair - en collaboration avec onformative studio - qui conçoive Pathfinder comme un véritable processus créatif où les danseurs imaginent des lignes, des motifs et/ou des enchainements afin de leur donner une interprétation physique. Un générateur de formes géométriques directement inspirées des mouvements des danseurs. Le chorégraphe est quant à lui capable de modifier l’algorithme afin d’influer sur la vitesse et la complexité des formes. Le dispositif permet au danseur de mettre en place un véritable langage combinant abstrait et concret, une sorte d’ombre extensible qui agit à même le sol qu’il doit interpréter. Le développement de ce projet a pour volonté d’imaginer des formes comme des objets virtuels qui se transforment perpétuellement.

commentaires

ART, TEMPS & PERFORMANCE : Décaler les gestes

Publié le 27 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans conférence, evenement

ART, TEMPS & PERFORMANCE : Décaler les gestes

Le Laboratoire du Geste est heureux de vous présenter l’évènement- Colloque ART/ TEMPS 1 PERFORMANCE : DECALER LES GESTES

Les 1 et 2 décembre 2014

 

L’hypothèse du colloque « Art Temps Performance. Décaler les gestes » est de localiser les questions du temps comme le lieu critique d’où l’on peut penser aujourd’hui les nouveaux croisements entre les arts (visuels, performatifs, théâtraux, chorégraphiques...) et le geste comme outil transversal d’analyse (philosophique, esthétique, éthique). Attente, ralentissement, accélération, vitesse, déclenchement, simultanéité, comment ces différentes temporalités s’incarnent-elles dans l’expérience sensible ? Comment le geste, tel qu’il se déploie dans le temps, peut-il devenir un outil de recherche et une méthode de création ? Ce colloque interdisciplinaire vise à mutualiser des approches, souvent expérimentales, en élaborant de nouveaux outils critiques dans l’approche des formes de la création artistique contemporaine.

Plusieurs phases de présentation seront proposées : panels thématiques réunissant chercheurs, artiste.., poster sessions,workshops, Boiler Room (table ronde) ouverts au public présent sur inscription.

Inscriptions workshop : laboratoire@laboratoiredugeste.com

 

//////// PROGRAMME///////

 

LUNDI 1ER DECEMBRE 2014

9h15 : Accueil

9h30 : Barbara Formis (Philosophe, MC, Univ. Paris 1) & Mélanie Perrier(Chorégraphe, MC, Univ. Paris IV), directrices du Laboratoire du Geste (Institut ACTE, UMR 8218, Paris 1-C.N.R.S.)

-  9h45 : PANEL 1 : Arrêter Présidence de séance : Ivan Magrin-Chagnolleau (dir. EsPAS, Institut ACTE, Paris 1, C.N.R.S.)

Macklin Kowal (Univ. Paris 7-Diderot) : Des Impasses temporelles : S’arrêter dans les deux sens

Kahena Saanâ (Univ. Paris 1) : S’arrêter : faire acte de rupture

Isabelle Barbéris (MC, Univ. Paris 7-Diderot) : Hypothèses et prémisses en vue lointaine d’une poétique de l’entracte.

Élisabeth Piot - Ghislaine Vappereau (Université de Picardie Jules Verne) : Un peu de temps à l’état pur

10h45 : Discussion

11h15 : Pause

11h30 : Conférence plénière : En un instant immobile par Jacinto Lageira (PR, Univ. Paris 1, dir. équipe Aesthetica, Institut ACTE)

Répondant : Flore Garcin-Marrou (Univ. Paris IV)

Présidence de séance : Barbara Formis

12h30 : Discussion

13h00 : Déjeuner

14h00 : Workshop 1 : Laurent Pichaud (chorégraphe) : Le Temps du Hors Champ(salle 250)

- Posters Session (salles 251-252)

- Boiler room / Tables rondes thématiques (salle 230)

(Modération : Mélanie Perrier/ facilitation graphique : Noémie Levain)

15h30 : Pause

15h45 : PANEL 2 : Ralentir Présidence de séance : Mélanie Perrier

Myriam Gourfink (Chorégraphe) : S’émouvoir

Olga Kisseleva (MC, Univ. Paris 1) : Contre-temps

Coline Joufflineau (Univ. Paris 1) : Ralentir : dilater notre expérience du temps

16h45 : Discussion 17h15 : Pause

17h30 : Conférence plénière Vivance : la vie à l’époque de sa reproductibilité technique par Suzanne Guerlac (PR., University of California Berkeley)

Répondante : Isabelle Barberis (MC, Univ. Paris 7-Diderot)

Présidence de séance : Christophe Génin (PR, Univ. Paris 1, dir. équipe Etudes de la Culture, Institut ACTE)

18h30 : Discussion

19H00- 21h : Performances & cocktail (5ème étage)

- Béatrice Balcou (artiste performeuse) : Computer performance 
- Carole Douillard (artiste performeuse) : The sleepers, 2014 
- Daniella de Moura (Univ. Paris 1) :Tissage attaché 
- Laura Tristan Flores (Univ. Paris 1) : Prendre du temps pour soi

 

 

MARDI 2 DECEMBRE 2014

9h30 : Accueil

- 9h45 : PANEL 3 : Répéter Présidence de séance : Evelyne Grossman (PR., Univ. Paris 7-Diderot)

Aurore Despres (MC, Univ. Franche-Comté) : “Showing re-doing” : l’ouverture du temps de la danse-performance

Corinne Melin (Ecole Supérieure d’Arts des Pyrénées) : Allan Kaprow : répéter ou réinventer ?

Grzegorz Pawlak & Margot Burident (Université de Picardie Jules Verne) : Activer, répéter : pratiques et dispositifs de la performance audiovisuelle

10h45 : Discussion

11h15 : Pause

11h30 : Conférence plénière : Handling. Gestic Arts at an Interval par Rebecca Schneider (Brown University)

Répondant : Barbara Formis

Présidence de séance : Mélanie Perrier

12h30 : Discussion

13h00 : Déjeuner

14h00 : Workshop 2 : Catherine Contour (artiste chorégraphique) : workshop du jour(salle 250)

- Posters Session : (salles 251-252) 
- Boiler room : tables rondes thématiques (salle 230) (Modération : Mélanie Perrier/ facilitation graphique : Noémie Levain)

15h30 : Pause

- 15h45 : PANEL 5 : Flotter Présidence de séance : Lorenzo Vinciguerra (PR. Université de Picardie Jules Verne, dir. du CRAE)

Bastien Gallet & David Christoffel : De la conformité des goûts ou l’impossible solitude du jugement esthétique » Laboratoire de l’Ouïe – phase 2

Catherine Contour (artiste chorégraphique) : 7 heures de temps décalé

16h30 : Discussion

16h45 : Une pratique de sieste courte (pour cultiver l’art du repos comme acte de résistance) par Catherine Contour

17h15 : Conférence plénière : To Perform…in Time par Shannon Jackson (PR., University of California Berkeley)

Répondant : David Zerbib (Univ. Paris 1)

Présidence de séance : Danièle Cohn (PR., Univ. Paris 1, dir. du CEPA)

18h15 : Discussion

19h : Table ronde finale en compagnie de 2 témoins : Chantal Pontbriand(commissaire et critique d’art) & Gerard Mayen (journaliste et critique de danse)

19h35 : Cocktail de clôture en concomitance à l’ouverture du colloque Art& Care du 3 et 4 décembre

commentaires

Entendre le Wifi

Publié le 26 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans actualite

Entendre le Wifi

Depuis quelques jours, l’écrivain Frank Swain entend les signaux d’internet. Alors qu’il perd progressivement l’ouïe depuis ses 20 ans, il décide d’utiliser une prothèse auditive qui traduit les fréquences des ondes électromagnétiques en sons.

Grâce à une bourse offerte par une ONG, c’est en partenariat avec le compositeur Daniel Jones que Swain a réalisé Phantom Terrains, une série de ballades qui se transforment en musique au gré des rencontres avec le sacro-saint Wi-Fi. Cette vérification audible de datas invisibles donne en effet des airs de fantômes à cet internet que l’on pense familier.

Dans son article pour New Scientist, Swain explique qu’il a perdu en grande partie son ouïe à l’âge de vingt ans. Phantom Terrain ne lui donne ainsi pas seulement une interprétation de l’existant mais lui permet d’imaginer le futur des prothèses auditives. Super pouvoir ? Ou body hacking ?

La carte (ci-dessus) est la première étude de Swain et Jones. On y trouve tout d’abord une sorte de serpent qui représente le paysage wifi de la maison de diffusion de la BBC. Ensuite on peut s’intéresser aux piques et aux valeurs qui sont quant à eux les témoins de l’intensité des sons. À 2:04 minutes, on distingue la retranscription de ce qui sont en fait les pas effectués pour faire le tour du bâtiment. Ce bruit vient se mélanger à de nombreux clics, routeurs, chaines, réseaux sécurisés qui tous ont un rythme particulier qui créé, au final, la mélodie que l’on peu entendre.

« Notre plus gros challenge est humain » explique Jones à Swain « Comment pouvons-nous créer une représentation auditive qui soit suffisamment sophistiquée pour exprimer la richesse et la complexité d’une structure en perpétuelle mutation et, en même temps, assez simple pour ne pas empêcher nos sens de fonctionner dans cette expérience, de limiter les distractions ? ». Une question que de nombreux chercheurs et artistes se posent aujourd’hui. Pour Nickolay Lamm, qui a longtemps travailler sur la visualisation du Wi-Fi, le signal ressemble à une sorte de layer cake alors que Peter Jellitsch — qui s’est quant à lui occupé à sculpter la Wi-Fi — c’est plutôt une sorte de montagne polygonale.

commentaires

Des Jeux « Traditionnels » aux Jeux Numériques

Publié le 25 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans conférence, evenement

Des Jeux « Traditionnels » aux Jeux Numériques

Colloque international
Des Jeux « Traditionnels » aux Jeux Numériques

26, 27 et 28 novembre 2014

IUT Nancy Charlemagne, 2 TER BD Charlemagne, 54000 Nancy, France
Université de Lorraine, Centre de Recherche sur les Médiations

Le Centre de Recherche sur les Médiations organise les 26, 27 et 28 Novembre 2014 le colloque international « Des jeux traditionnels aux jeux numériques ». L’intégralité de la manifestation se déroulera à l’IUT Charlemagne de Nancy. Le colloque se veut ouvert aux chercheurs spécialistes ou intéressés par la question du jeu, aux professionnels (éditeurs, journalistes, illustrateurs, bibliothécaires…), ainsi qu’au grand public. Nous espérons faire de cet événement un lieu particulièrement stimulant d’échanges entre diverses perspectives scientifiques et traditions disciplinaires.

Nous aurons l’honneur d’accueillir Espen Aarseth, chercheur de référence internationale dans le champ des Game Studies pour ouvrir l’événement. De nombreux conférenciers prendront sa suite durant les trois jours afin de questionner à leur tour histoires, liens, oppositions, réflexions, débats autour des jeux traditionnels et des jeux numériques.

Ludique et ouverte à tous, la soirée du 27 novembre permettra de découvrir jeux de société et jeux vidéo, d’assister à des démonstrations ainsi que d’échanger avec des acteurs de l’univers du jeu par le biais d’une table ronde.

L’accès à l’ensemble de l’événement est libre et gratuit pour le public. Les intervenants peuvent s’inscrire et régler leurs frais de participation en ligne du 15 septembre au 15 octobre 2014.

 

Le programme complet au lien ci-dessous.

commentaires

Symposium PI axé sur l'Art et les Technologies

Publié le 24 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans evenement, conférence

Symposium PI axé sur l'Art et les Technologies

Le Symposium PI est une manifestation, axée sur l’art et les technologies émergentes de 3 jours, qui se déroulera les 28, 29 et 30 novembre 2014, à Monthey (Suisse).

 

Les regards de scientifiques (robotique, éthique biomédicale, sociologie des médias, ethnologie), d’artistes transmédia (réalité augmentée, design, animation 3D) et de concepteurs de jeu vidéo (thérapie et divertissement) ainsi que de personnalités de l’art, de la culture et de la recherche universitaire viendront se croiser autour de la question du rapport de l’homme à la technologie dans un univers culturel numérique en perpétuelle mutation. 

 

Ouvert au public, aux étudiants et aux professionnels, ce symposium donne suite à la biennale “Imaginary Landscapes”, initiée par la direction de l’EPAC, Ecole Professionnelle des Arts Contemporains à Saxon en Suisse et le MOCA, Musée d’Art Contemporain de Taipei à Taïwan (R.O.C) et soutenu depuis ces débuts par la direction actuel du Lieu Unique. Le thème de la dernière édition était “Quête Immortelle - Nouveaux Espaces et Codes - le Post-humain”. 

 

Expositions, projections de films, conférences, tables rondes, game jam, présentations technologiques, rencontres et ateliers de création viendront irriguer l’idée de convergence des possibles et des devenirs. L’évènement tentera de mettre en lumière les convergences d’intérêts et de compétences afin de créer ce tissu de réseau essentiel à un développement artistique, culturel, scientifique et éducationnel en phase avec les enjeux contemporains. 

 

PI comme Paysages Imaginaires, PI comme le chiffre π, nombre univers aux décimales infinies. À la frontière de l’art et de la technologie, le Symposium PI tentera de faire surgir des perspectives réelles et irréelles afin de nous ouvrir à ces nouveaux espaces et codes, à ces nouveaux paysages et territoires imaginaires de l’ère digitale.

 

Tout le programme de l'évènement sur le lien ci-dessous.

commentaires

Neclumi, un collier interractif pour briller de mille feux

Publié le 23 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans actualite, technologie

Neclumi, un collier interractif pour briller de mille feux

Et si la prochaine mode dans les accessoires de prêt à porter étaient connectés eux aussi ? Et pourquoi pas un collier de lumière ?

Le collectif d’artistes polonais, panGenerator a eu l’envie d’imaginer le futur de la joaillerie grâce à un bijou futuriste et interactif directement projeté sur votre cou, Neclumi.

Le collier Neclumi est en effet composé d'un dispositif interactif qui projette de la lumière sur le cou de l'utilisateur. Composé d’un pico projecteur, d’un micro et d’accéléromètres, ce bijou de lumière réagira à vos actions, changeant de forme au gré de vos mouvements et des sons environnants.

Son design épuré et contemporain pourra se décliner sous différents motifs grâce à une application téléchargeable sur votre smartphone. Ce prototype très lumineux est encore en développement par les membres du collectif qui espère bien voir le projet aboutir d’ici quelques années.

commentaires

Un dimanche, une pin-up #102

Publié le 23 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Un dimanche, une pin-up #102
commentaires

L3.0 : quand un robot erre dans un Paris post-apocalyptique.

Publié le 22 Novembre 2014 par Anaïs BERNARD dans courts métrages

L3.0 : quand un robot erre dans un Paris post-apocalyptique.

« L3.0 » est un court métrage émouvant mettant en scène Léo, un robot de compagnie Hi-Tech errant seul dans un Paris post-apocalyptique, suite à la mystérieuse disparition de toute espèce vivante… Il passe ses journées à essayer de se distraire mais en vain. Jusqu'au jour où il fait la rencontre d'un nouvel être vivant...

Un joli court métrage réalisé par les étudiants de l’école ISART Digital.

commentaires
1 2 3 4 > >>