Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Semaine E-ARTS #1

Publié le 30 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement

Semaine E-ARTS #1

Du lundi 2 décembre au vendredi 6 décembre 2013,
Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

 

L’UFR Lettres, Arts, Communication, Technologie, de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) organise sa première semaine de rencontres Arts et Technologies. e-ARTS #1, événement unique tant dans son format que son contenu, a pour objectif de présenter des innovations entre Arts, Recherches, Technologies, et Sciences. Universitaires, concepteurs, développeurs, artistes, chefs d’entreprise viendront présenter à la rencontre directe des étudiants pour présenter leurs recherches, leurs projets artistiques ou leurs produits technologiques. La semaine e-ARTS#1 s’organise autour de conférences, de master class et de workshops - qui seront également diffusés en direct à l’ESBAM (École supérieure des beaux-arts Tours Angers Le Mans) - avec des spécialistes reconnus internationalement : ingénieurs du son, concepteurs de logiciels, artistes, spécialistes de l’interactivité et chercheurs. Ces actions pédagogiques innovantes, à l’origine destinées aux étudiants du Master "Musique et Informatique Musicale", sont ouvertes sur inscription.

 

 

Programme

 

Lundi 2 décembre

 

  • 11h-13h : Nouvelles Technologies Audionumériques // Auditorium (Copernic) 
    Philippe Labroue (Studio Labroue - Autre Radio Autre Culture), Guillaume Pille (OROSYS)
  • 14h-17h : Musique et Sciences Cognitives // 241 (IFI)
    Bastien Sannac (Meludia), Kevin Dahan (UPEM)

 

Mardi 3 décembre

 

  • 10h-13h : Design Sonore // 241 (IFI)
    Antoine Charon et Florestan Gutierrez (Sound To Sight)
  • 14h-17h : Présentation d’applications interactives mêlant Art et Technologie // 241 (IFI)
    Jean-Claude Da Silva (Présentation de Nicéphore Cité, pôle de compétences Image & Son), Cédric Lachasse (artiste), Frédéric Voisin (chercheur)

 

Mercredi 4 décembre

 

  • 10h-13h : Arts et Technologies Numériques // 341 (IFI)
    Miguel Almiron, Florent DiBartolo et Zandrine Chiri (UPEM)
  • 14h-17h : Ateliers «objets sonores animés» // 243 (IFI)
    Antoine Charon et Florestan Gutierrez (Sound To Sight)

 

Jeudi 5 décembre

 

  • 10h-13h : La création à contraintes de l’OuLiPo à l’OuMuPo // 265 (IFI)
    Valentin Villenave (musicien, auteur) et Virginie Tahar (UPEM)
  • 14h-17h : Workshop « ateliers créatifs oumupiens et oulipiens » // 241 (IFI)

 

Vendredi 6 décembre

 

  • 10h-17h : USINE et la construction d’instruments gestuels électroniques // 265  (IFI)
    Olivier Sens (USINE)  Amener vos instruments, Wiimotes, Leap Motion, Arduino etc.
  • 20h30 : Conférence en forme de poire // Parc culturel de Rentilly

 

commentaires

AFFICHAGE 3D TANGIBLE POUR INTERAGIR À DISTANCE

Publié le 30 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans technologie, actualite

AFFICHAGE 3D TANGIBLE POUR INTERAGIR À DISTANCE

InFORM est un système d’affichage 3D de formes dynamiques qui peut rendre le contenu physiquement. Les utilisateurs peuvent interagir avec des informations numériques d'une façon tangible. InFORM peut aussi interagir avec le monde physique autour de lui, déplaçant par exemple des objets sur la surface d’une table. Des participants se trouvant à distance peuvent à travers une conférence vidéo montrer physiquement différents objets. Cette technologie redéfinit les vidéos conférences permettant  une plus forte présence des communicants et une capacité d'interagir physiquement à distance.

 

L’idée est d’explorée un certain nombre de domaines d'application permettant l'affichage et la présentation de forme. Un domaine sur lequel Tangible Media Group travaille est les données géo-spatiales, comme des cartes, GIS, des modèles de terrain et des modèles architecturaux. Les urbanistes tout comme les architectes peuvent voir des conceptions modéliser physiquement dans les trois dimensions. Cet affichage permet une meilleure compréhension des présentations, mais aussi donne la liberté d’un véritable partage et de discuter leurs conceptions. De plus, InFORM donne la possibilité grâce aux modeleurs 3D et aux concepteurs de visualiser un prototype de leurs conceptions en 3D, sans aucune impression. Finalement, des sections mutuelles par des données volumétriques comme l'imagerie médicale des feuilletages peuvent être vues dans la 3D physiquement et interagir avec. La possibilité d’explorer des simulations médicales ou chirurgicales reste une des possibilités d’un tel système d’affichage. 

commentaires

FESTIVAL LES PIXELS #6

Publié le 29 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans festivals

FESTIVAL LES PIXELS #6

FESTIVAL LES PIXELS #6 à Beauvais,
Du 30 novembre au 7 décembre 2013.

Ce sera une nouvelle occasion de mettre en avant l'art et la culture numérique.

L'asca vous propose cette année un voyage dans l'univers du jeu d'arcade et du "jeu de café" revisité.

Au programme:
Une projection numérique géante, des ateliers,des installations numériques interactives, des bornes d'arcade, du cinéma, un spectacle jeune public, un ciné concert, un concert de clôture ultra festif !!!

 

Toutes la programmation au lien ci-dessous

commentaires

Exposition « Les littératures numériques d’hier à demain »

Publié le 29 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans exposit

Exposition « Les littératures numériques d’hier à demain »

Lieu : Labo BnF | BnF François-Mitterand
Dates : du 24 septembre au 1er décembre 2013

Entrée gratuite
Horaires : Le lundi de 14h00 à 19h00, du mardi au samedi de 10h00 à 19h00, le dimanche de 13h00 à 19h00

L’exposition Les littératures numériques d’hier à demain vous propose, à l’occasion du festival « Chercher le texte », de découvrir un panorama des différents courants de la littérature numérique. Échappant à la page, le texte, en littérature numérique, est multimédia, animé, instable, temporaire, généré, interactif. La langue naturelle s’y confronte à d’autres systèmes d’expression : à l’image, au son, au mouvement, mais également, au geste ou au code informatique. Pourtant, loin de se perdre ou de se fondre dans un monde de signes, la langue s’en trouve « augmentée ».

1. Premiers jalons, premiers concepts
2. Quitter le livre ?
3. Reprogrammation et traduction des oeuvres
4. De l’imprimé au numérique
5. Facettes de la lecture numérique
6. Matières textuelles
7. Du crayon au logiciel, la création de nouvelles esthétiques

Sont spécialement invitées à l’exposition :
- L’œuvre pour Kinect Motion Poetry de Brian Barrachina, Douglas Duteil, Cassandra Ribotti, spécifiquement produite pour l’exposition.
- L’œuvre en réalité textuellement augmentée Between Page and Screen d’Amaranth Borsuk et Brad Bouse.

Exposition « Les littératures numériques d’hier à demain »
Exposition « Les littératures numériques d’hier à demain »

Créée spécifiquement à l’occasion de la manifestation en partenariat avec le réseau européen des littératures numériques DDDL, une galerie virtuelle d’œuvres contemporaines, est accessible durant toute la durée de l’exposition au Labo BnF. Souvent jouables et manipulables, lisibles sur ordinateur, tablette ou liseuse, les formes diverses de ces œuvres ne cessent d’interroger la place du texte et nos propres usages de lecture au sein du dispositif numérique.
Bientôt en ligne.

commentaires

Art Miami Beach 2013.

Publié le 28 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans exposit

Art Miami Beach 2013.

Miami Beach 
Décembre 5-8, 2013

Bienvenue sur l'espace réunion d'hiver de prédilection pour le monde international de l'art. À la source de l'Amérique du Nord et en Amérique latine, ce spectacle Art Basel présente des oeuvres premier des quatre coins du globe. Plus de 250 galeries leaders mondiaux de participer, attirant plus de 50.000 visiteurs chaque année. Avec des miles de plages de sable parsemées de style Art Déco d'architecture, les musées d'art de renommée mondiale, et une vie nocturne scintillante, Miami Plage rangs parmi les villes les plus emblématiques de l'Amérique.Pendant Art Basel, elle embrasse le monde artistique avec des expositions spéciales dans les musées et galeries à travers la ville, transformant la semaine en un événement culturel dense et dynamique.

Art Miami Beach 2013.

À propos du Salon

Galeries de premier plan de l'Amérique du Nord, en Amérique latine, en Europe, en Asie et en Afrique montrent le travail historique des maîtres de l'art moderne et contemporain, ainsi que des pièces nouvellement créées par des étoiles naissantes. Peintures, sculptures, dessins, installations, photographies, films et œuvres editioned de la plus haute qualité sont exposés dans la salle d'exposition principale, tandis que les oeuvres ambitieuses et des spectacles font partie du paysage à proximité des plages, Collins Park et SoundScape.

commentaires

Mécanhumanimal. Entre homme augmenté et homme simplifié.

Publié le 27 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement, conférence

Mécanhumanimal. Entre homme augmenté et homme simplifié.
Date : jeudi 05 décembre 2013 - Horaire : 18 h 30 - 20 h 00 
Contact : inscriptions au 01 53 01 82 70 ou à musee-conf@cnam.fr
Lieu : Amphithéâtre Abbé Grégoire 
Entrée par le Musée des arts et métiers 
60, rue Réaumur 
75003 Paris 

Métro : Arts et Métiers ou Réaumur-Sébastopol
Bus : 20, 38, 39, 47

Entrée libre dans la limite des places disponibles

L’homme cédera-t-il la place dans un futur proche à des créatures de son invention, mi-machine, mi-homme, mi-animal ? Au croisement des bio- et nanotechnologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique, la science-fiction d’hier devient chaque jour plus réalité. Si cette perspective fait rêver ceux qui souhaitent s’affranchir de notre condition humaine imparfaite, limitée et mortelle, elle inquiète les autres… 

Cette mécanisation de l’humain ne consacrera-t-elle pas son aspiration à la bêtise, réduisant ainsi nos comportements à la logique des machines, dénuée d’ambiguïté, d’ironie ou d’émotions ? Peut-on concevoir une humanité élargie, capable d’inclure autant les animaux que les machines ? Quelle place resterait-il alors pour cet humain, ni animal ni machine, revendiquant sa complexité et son intériorité comme signe de sa liberté ?

Le regard de l’artiste :
Enki Bilal présente sa vision fantasmée et prophétique des liens entre l’homme, l’animal et la machine, autour des cinq toiles inédites réalisées pour l’exposition Mécanhumanimal présentée au Musée des arts et métiers.

Le point de vue du chercheur :
Jean-Michel Besnier, professeur de philosophie à l'université Paris-Sorbonne, chercheur au Centre de recherches en épistémologie appliquée (Polytechnique/CNRS), auteur de L'homme simplifié - Le syndrome de la touche étoile et Demain les posthumains - Le futur a-t-il encore besoin de nous ? (Fayard) nous livre ses réflexions sur le post-humanisme et son devenir.

Rencontre animée par Daniel Fiévet, journaliste et producteur à France Inter, et proposée dans le cadre de l'exposition Mécanhumanimal. Enki Bilal au Musée des arts et métiers.

commentaires

carrefour NumerICE 2013

Publié le 26 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement

carrefour NumerICE 2013

2 décembre 2013 : prochain carrefour NumerICE

Le Centre de ressources en Innovation Pédagogique (CIP) visuel QCM et boitier de vote electronique
et la Sous-direction des usages du Numérique (SDUN) 
vous proposent, 
le 12 décembre 2013, une nouvelle édition du Carrefour numerICE 
sur le thème « QCM & Boîtiers de Vote Electronique ».

 

Cette journée qui aura lieu sur le site administratif de Nancy-Brabois se déroulera en deux temps : Une matinée dédiée à l’élaboration de QCM qui favorisent l’apprentissage en profondeur et l’après-midi consacrée aux retours d’expérience et à l’usage des boîtiers de vote électronique.

Programme de la journée

9h30-12h30 : Formation à l’élaboration de QCM qui favorisent l'apprentissage en profondeur "

Le QCM constitue une excellente modalité docimologique en raison de l'objectivité de sa correction.

Principalement utilisé pour évaluer la capacité des étudiants à restituer des connaissances, nous verrons comment le QCM peut aussi être utilisé pour évaluer la compréhension des étudiants, leur interprétation de données et même leur capacité de synthèse et de résolution de problèmes. Les différents types de QCM seront abordés, ainsi que les erreurs courantes à éviter. »

La formation sera assurée par Cyril Crozet (Maître de Conférences en pédagogie médicale à Paris 13)

Repas libre

14h-17h : Découverte et échanges sur l’usage des Boîtiers de vote

A l'heure de l'innovation pédagogique, des pédagogies dites actives, des enseignants s'interrogent sur leurs méthodes d'enseignement.

Lionel Muniglia, Maître de conférences à l'ENSAIAet Frédérique Bicking-Simon, Maître de Conférences à l'IUT Nancy-Brabois, ont testé l'usage des boîtiers de réponses dans leurs enseignements respectivement auprès des étudiants de 2ème année en biochimie alimentaire et auprès des étudiants de DUT QLIO (Qualité Logistique Industrielle et Organisations) en formation permanente du service des essences des armées. Ils viendront vous faire part de leurs expériences. Ce sera également l’occasion pour vous de manipuler les Boîtiers de Vote Electronique et d’échanger sur ce sujet.

 

Pour toutes informations complémentaires, aller sur le site au lien ci-dessous:

commentaires

Ressenti comme cobaye d'un casque EEG

Publié le 25 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans actualite

Ressenti comme cobaye d'un casque EEG

Le 18 octobre dernier se déroulait au LORIA, une journée d’étude «  Brain Cumputer Interface », où Alexander Lechner, Robert et Marc Blondet nous ont présenté un modèle de casque EEG. Pour mettre prêter comme cobaye voici mon ressenti :

 

« Après la mise en place du casque électro-encéphalogramme (EEG) permettant la mise en contact d’électrodes avec le cuir chevelu pour enregistrer de manière passive l’activité  électrique produite par notre cerveau, et la désagréable sensation du gel qui sert de solution conductrice permettant d’assurer un bon contacte entre les électrodes et la peau, l’expérience commence :  « Imaginer vos mains bougées comme sur un piano, le plus rapidement possible. La flèche vous indique quelle main doit bouger. Vous pensez à ce mouvement jusqu’à la disparition de la flèche ». Cet exercice d’apparence anodine demande un fort travail de concentration d’abord vis-à-vis de l’écran où apparait les informations, mais aussi de l’ouïe où un son identifié comme un *bip* indique la fin d’une phase,  ensuite l’action d’imaginer suffisamment précisément le geste, sans pour autant le réaliser pour qu’il puisse être capté et mesuré par le système BCI. Il semble plus facile de se concentrer sur la main qu’on doit faire bouger en la regardant, par moment un mouvement comme une contraction musculaire se distingue au niveau de cette main qui devrait être immobile mais qu’on imagine bouger. Le résultat de l’expérience se traduit sous forme de schéma nous précisant à quelle seconde nous sommes le plus efficace et surtout la justesse de la réalisation. Il est possible pour la machine de percevoir le moindre changement dans l’activité du cerveau en quelques millièmes de seconde, à condition de se concentrer suffisamment pour mettre cette modification. Le second exercice se veut identique, mais une barre nous indique durant le déroulement de l’exercice si nous pensons à la bonne main et ainsi que la fréquence de captation du signal émis. Ce qui d’apparence pourrait apparaître, comme une facilité et un système de récompense nous permettant d’améliorer notre résultat se traduit au final comme une contrainte. L’attention a du mal à être maintenu notamment quand vous vous apercevez que l’écran traduit l’inverse de ce que vous imaginez. Votre concentration disparaît quelques instants, suffisamment pour vous faire perdre le court de l’exercice. Le résultat final en est la preuve avec un temps de réaction beaucoup plus important et une justesse extrêmement discutable. Cet exercice est de loin le plus compliquer que nous ayons réalisé durant cette séance entre le maintient d’une attention suffisante malgré l’affichage du résultat temps réel porté à l’écran, penser au mouvement de ses mains tout en le bloquant pour éviter que l’action  se concrétise, il m’a été très difficile et pénible de le tenir jusqu’au bout.

Les exercices suivant faisaient appel à un autre logiciel (IntendiX), il nous était demandé d’écrire un mot au préalable et à l’aide d’un clavier affiché à l’écran nous devions sélectionner les lettres par la pensée. Par un système de traitement mathématique complexe basé sur un principe de triangulation les données peuvent être traitées en un temps réparti, l’exercice  fonctionne suivant un système de probabilité, les lettres se mettent à clignoter par une superposition de visages suivant une fréquence prédéterminée, dès qu’un visage apparaît sur la lettre à laquelle nous pensons on la compte ce qui modifie l’activité cérébrale. De cette manière au bout d’un certain temps d’attention, il est possible d’écrire le mot demandé. En plus d’une grande attention portée à l’écran, notre vision est grandement sollicitée par ce clignotement constant qui fatigue notre vue au point de la brouiller par moment. L’exercice suivant consistait à écrire de cette manière un mot de notre choix et le constat est identique. L’attention demandée est très importante et la vision est tellement sollicitée d’une manière peu commune qu’elle fatigue le sujet, ou moi dans ce rôle de cobaye. Il semblerait qu’avec de la pratique et un entrainement régulier, cet épuisement diminue permettant des séances d’écriture plus importante mais extrêmement limiter pour autant. »

Ressenti comme cobaye d'un casque EEG
Ressenti comme cobaye d'un casque EEG
commentaires

Un dimanche, une pin-up #50

Publié le 24 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Alisa Boskonovitch (série Tekken)

Alisa Boskonovitch (série Tekken)

commentaires

WALL·E

Publié le 24 Novembre 2013 par Anaïs BERNARD dans film

WALL·E
  • Date de sortie

     (1h 37min

  • Réalisé par

  • Avec

     plus

  • Genre

    Animation , Famille , Science fiction

  • Nationalité

    Américain

     

     

    Synopsis

     

    Faites la connaissance de WALL-E (prononcez "Walli") : WALL-E est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot ! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul...
    Cependant, sa vie s'apprête à être bouleversée avec l'arrivée d'une petite "robote", bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d'elle, WALL-E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu'EVE est rappelée dans l'espace pour y terminer sa mission, WALL-E n'hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite... Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie... Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l'univers et vivre la plus fantastique des aventures !

commentaires
1 2 3 4 > >>