Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Séminaire: « Créer pour soigner ».

Publié le 30 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement

Séminaire: « Créer pour soigner ».
14 mai 2013,  Créer pour soigner 
 
Michael STORA : Peut-on sérieusement soigner par les jeux vidéo ? Le Serious Game en santé,
Lise HADDOUK : L’entretien clinique à distance en visioconsultation,
Anne BRUN et Yolande GOVINDAMA : Discutantes,
Sylvain MISSONNIER et François MARTY : Ouvertures pour l’avenir des médiations numériques,
Xanthie VLACHOPOULOU : Coordonnatrice de la discussion.
 
De 20h à 21h30
à l’amphithéâtre Anzieu, 
Université Paris Descartes 
UFR Institut de Psychologie
71, avenue Edouard Vaillant
92774 Boulogne-Billancourt 
Métro Ligne 9 Marcel Sembat
Contact: institutduvirtuel@gmail.com
commentaires

LOCO-DYNA-MORPHICS

Publié le 30 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans festivals

LOCO-DYNA-MORPHICS
LOCO-DYNA-MORPHICS
du 2 au 24 mai 2013 dans la Satosphère
dans le cadre du Festival Elektra


Jan Zehn (Erfurt, Allemagne) et Stefan Berke (Elsterwerda, Allemagne)artistes-chercheurs, présentent Loco-Dyna-Morphics leur quatrième co-création immersive projetée en première mondiale dans la Satosphère du 2 au 24 mai prochain à 19h !
 

Développée à partir d’un concept de Jan Zehn sur la théorie unifiée de la physique et appuyée par la programmation logicielle de Stefan Berke, l’œuvre propose une exploration des abstractions du temps et de ses formes tridimensionnelles dans l’espace. Depuis le début de leur collaboration en 2009, le duo cherche constamment à repousser les limites de la création générative 3D et des environnements audiovisuels spatialisés.

Loco-Dyna-Morphics est présenté par la SAT dans le cadre du Festival ELEKTRA, avec le soutien du Goethe-Institut.

Première médiatique
Mercredi, 1er mai 2013 à 20h30
RSVP 
ici
 

Du mardi au vendredi - 19:00 
Satosphère - 18 ans et + 
Durée:
 40 min

CHOISISSEZ VOTRE EXPERIENCE

 

  • Immersive film (19 heures): 15 $ - y compris les frais
  • Immersive film + Cène (17:00-22:00): $ 45 + taxes et frais
commentaires

Bouillants #5 2013 - Art Numérique, Multimédia & Citoyenneté.

Publié le 30 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans festivals, exposit

Bouillants #5 2013 - Art Numérique, Multimédia & Citoyenneté.

Art Rock

Du 14 au 20 mai 2013

Depuis 1979, le festival Art Rock croise les courants artistiques et fait briller Saint-Brieuc, chaque week-end de Pentecôte. Manifestation aux multiples visages : musique, danse, arts plastiques et multimédia, théâtre, photographie, se confondent dans une synergie parfaite.

Le festival Art Rock 2013 et l’espace Bouillants #5 se retrouvent à nouveau.

Dans un désir de complémentarité artistique, et dans une ambition commune d’ouverture au plus grand nombre du monde de l’art contemporain, Art Rock et Bouillants donnent à voir une programmation internationale d’œuvres d’art numérique.

Cette action est possible grâce à une mutualisation d‘envies et de moyens, mais aussi une volonté réciproque de faire émerger un territoire régional dédié à l’expression numérique et multimédia. En ces temps d’économie culturelle tendue, cette synergie de structures et d’idées est une perspective. Cela nous donne les moyens de permettre au public l’accès et la sensibilisation aux technologies du numérique dans leur plus grande diversité de formes, de contenus artistiques et citoyens.

Pour cette édition 2013, au Musée d’art et d’histoire de Saint-Brieuc, Art Rock et Bouillants vous invitent à pratiquer des installations numériques. Cette co-programmation se veut être une mise en perspective pour de futurs rendez-vous artistiques et numériques sur les territoires respectifs de Saint-Brieuc Agglomération et de Rennes Métropole.

JOURS & HORAIRES D’OUVERTURE
Mardi 14, mercredi 15 & lundi 20 mai : 10h00-18h00
Jeudi 16 mai : 10h00-20h00
Vendredi 17, samedi 18 & dimanche 19 mai : 10h00-01h00

ENTRÉE GRATUITE

© High speed photo booth - Pablo Garcia & Spike Wolff

© High speed photo booth - Pablo Garcia & Spike Wolff

Les oeuvres exposées sur ce lieu :

  • HighSpeed PhotoBooth Pablo Garcia & Spike Wolff Lire la suite

    HighSpeed PhotoBooth revisite la cabine photomaton traditionnelle. De sa rencontre avec l’appareil-photo, le spectateur en tire une vidéo d’environ 1 minute [...]

  • The Year’s Midnight Rafael Lozano-Hemmer

    Ici, ce sont les yeux des visiteurs qui littéralement partent en fumée, pour s’accumuler au bas de ce vrai-faux [...]

The Year's Midnight - Rafael Lozano-Hemmer © Antimodular

The Year's Midnight - Rafael Lozano-Hemmer © Antimodular

commentaires

L'Espace, un milieu à expérimenter.

Publié le 29 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement

13 mai 2013, à 19h00

Petite Salle - Centre Pompidou, Paris

entrée libre

 

L’Espace est une aventure qui depuis le XXème siècle a modifié notre regard sur le monde. Cette rencontre organisée en partenariat avec l’Observatoire de l’Espace, la fabrique culturelle du CNES (l'agence spatiale française), permet au public de saisir les processus d’appropriation des connaissances, des techniques ou de leur histoire qui sont à l’œuvre lorsque des artistes se plongent dans l’univers spatial.

Avec Kitsou Dubois, chorégraphe,
Vincent Ravalec, écrivain qui témoigneront de la fécondité pour la création des vols en apesanteur dans l’Airbus ZERO G.
Animée par Jean-Marc Adolphe (Mouvement)
et avec la participation de Gérard Azoulay, directeur de l’Observatoire de l’Espace.

Prochain RDV : 27 mai 2013


Conception et réalisation
Bibliothèque publique d'information / Département Comprendre
Sylvie Astric, sylvie.astric@bpi.fr, Tél : 01.44.78.45.71

Communication,
Cécile Desauziers, desauziers@bpi.fr, Tél. 01 44 78 40 24

Archives sonores : Retrouvez les archives sonores de nos manifestations sur http://archives-sonores.bpi.fr/ et sur la webradio de France Culture www.franceculture.com/plateformes

 

Organisateur : BPI / Département Comprendre, Sylvie Astric

 

En partenariat avec le CNES et la revue Mouvement

commentaires

Un dimanche, une pin-up #20

Publié le 28 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

 Rayne (série Blood Rayne)

Rayne (série Blood Rayne)

commentaires

APNEES: Retenir son souffle ! Immersion ou fusion ?

Publié le 28 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement

Dates: mardi 14 et mercredi 15 mai 2013, à NANCY.

 

Organisation:
Mary SCHIRRER (STAPS, Université de Lorraine, LISEC, EA 2310)
Bernard ANDRIEU (STAPS, Université de Lorraine, APEMAC, EA 4360)
Marc MORIEUX (STAPS, Université de Lorraine, responsable de La Licence professionnelle STAPS
"Animation, Gestion et Organisation des A.P.S. : Activités Aquatiques")


 

Axes des communications ou thématiques qui pourront être abordées:
Au sein de chaque thématique, les communications permettront ce dialogue des savoirs. Les propositions pourront être fondées sur des connaissances scientifiques de première main ou des recherches originales, des enquêtes de terrain, des savoirs issus de l’expérience, des témoignages. En ce sens, ce colloque présente une ambition pluridisciplinaire évidente.

HISTOIRE DE L’APNEE
Les records, les compétitions, les fédérations, l’évolution des techniques et des représentations… On pourra ici interroger l’organisation de l’apnée en France et dans
le monde. Quelles structures de pratique ? Différences entre AIDA, FFESSM et CMAS?
Analyse des records en apnée ?

L’ELEMENT AQUATIQUE, L’IMAGINAIRE
Symboliques aquatiques, pluralité des lieux et pluralité des eaux, ambivalences aquatiques…

LE CORPS DANS L’EAU, IMMERSION OU FUSION?
Adaptations du corps; se détendre sous l’eau; l’écoute du corps, les sensations; approches phénoménologiques de l’apnée: l’être dans l’eau; quelles expériences corporelles de l’immersion?

RESPIRATIONS
Ventiler et respirer… Eduquer la respiration? Respiration, yoga, réflexologie, écoute corporelle, lâcher prise, détente…

S’ENGLOUTIR, JUSQU’OU?
Améliorer ses performances, son aisance, son aquaticité.
Dépassement du corps / des corps de l’extrême? / hallucinations?
Apprentissage des sensations: la sensorimotricité ou l’écologie corporelle?
Comment se placer dans une écoute sensorielle de l’expérience d’immersion?


PRATIQUER ENSEMBLE
Approche des sociabilités liées à la pratique de l’apnée.
Le partage des expériences corporelles.


LES RITUELS
Approches ethnologiques de situations d’apnée, compétitives ou ludiques.
La préparation mentale, le matériel…


UNE PRATIQUE RISQUEE?
Peurs, risques, douleurs…(barotraumatismes, syncopes, éducation à la sécurité, ...).

 

PARCOURS D’APNEÏSTES
Trajectoires sportives, trajectoires géographiques, trajectoires sociales…

APNEES: Retenir son souffle ! Immersion ou fusion ?
commentaires

INTRODUCTION AU LIVING ART / MAI-JUIN 2013

Publié le 27 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement

Séminaire:
60 euros pour le cycle de 6 séances* 

Réservation 01 58 88 3000
 
Du lundi 27 mai
Au mardi 28 mai
Du lundi 03 juin
Au mardi 04 juin
Du lundi 10 juin
Au lundi 10 juin
 
De 9h30 à 17h00
Tarif: 60 euros.
 

L’une des spécificités de l’expression par le medium numérique réside dans sa capacité à réaliser des systèmes “d’acteurs autonomes”, aux comportements complexes, et entretenant une relation sensible à leurs spectateurs. Ce type de création met en œuvre, dans des systèmes temps réel, les techniques de prise d’initiatives, intelligence artificielle, vie artificielle, technologie d’apprentissage, générateurs, moteurs d’analyse, etc. Cela consiste concrètement à utiliser les technologies utilisées notamment dans le champ du jeu vidéo, appliquées à la création artistique pour réaliser des œuvres de Living Art.

Ce séminaire a pour objectif de mieux permettre aux auteurs d’investir le terrain de la création numérique, de formuler et conduire un projet dans ce domaine. Les intervenants comptent parmi les meilleurs spécialistes de l’art numérique en France. Il est ouvert aux artistes, aux diplômés des formations artistiques et histoire de l’art ainsi qu’aux professionnels de l’action artistique et culturelle.

Programme détaillé du séminaire au 01 58 88 3000

* Inscription pour le cycle de 6 séances, déjeuner inclus.

 

commentaires

55e Biennale de Venise

Publié le 26 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans exposit

55e Biennale de Venise
La 55e exposition d'art international intitulé Il Palazzo Enciclopedico (Le Palais encyclopédique) , organisée par Massimiliano Gioni et organisé par la Biennale di Venezia présidé par Paolo Baratta , est l'ouverture au public du samedi 1st Juin au 24 Novembre 2013 au Giardini et à l'Arsenale. Le vernissage aura lieu du 27 au 31 mai . La remise des prix et l'inauguration aura lieu le samedi 1er Juin.
 
88 Participations nationaux sera présente dans les pavillons historiques dans les Giardini, à l'Arsenale et dans la ville de Venise. Parmi ces 10 pays participent à l'exposition pour la première fois: l'Angola,Bahamas , Royaume de Bahreïn , Côte-d'Ivoire, la République du Kosovo , Koweït , Maldives ,Paraguay, Tuvalu et le Saint-Siège .
La nouveauté réside dans la participation de la Saint-Siège avec une exposition qui s'est tenue à la vente d'Armi , une zone qui est en cours de restauration par la Biennale et converti en pavillons permanents. Cette année, le Pavillon italien à l'Arsenal - organisé par le ministère italien du Patrimoine et des Activités Culturelles, avec PaBAAC (Direction Générale pour le paysage, Beaux-Arts, Architecture et Art contemporain) - est organisée par Bartolomeo Pietromarchi .
 
L'exposition Il Palazzo Enciclopedico ( Le Palais encyclopédique ) sera aménagé dans le pavillon central (Giardini) et à l'Arsenale formant un seul itinéraire, avec des œuvres couvrant cours du siècle dernier aux côtés de plusieurs nouvelles commissions, dont plus de 150 artistes provenant de 37 pays sous forme .
55e Biennale de Venise
commentaires

Exposition Turbulences II

Publié le 25 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans exposit

Villa Empain, du 28 février au 1er septembre 2013
Avec la collaboration de l’Espace culturel Louis Vuitton (Paris)

 

 

 

Contrairement à d’autres états de la matière dits « stables » ou « équilibrés », les processus turbulents sont extrêmement mouvants, irréversibles et imprévisibles.
Traversées par des flux fascinants, les œuvres présentées dans cette exposition témoignent de l’art de jouer avec les turbulences. L’ordre et le désordre, ici étroitement liés, proposent un univers fécond et dynamique, poétique et enchanté.

Avec les artistes :
Yaacov Agam, Basserode, Abdelkader Benchamma, Moon Beom, Angela Bulloch, Pol Bury, Loris Cecchini, Miguel Chevalier, Leo Copers, Elias Crespin, Attila Csörgö, 
Wim Delvoye, Laurence Demaison, Lionel Estève, Michel François, Adam Fuss, Pascal Haudressy, Joe Jones, Zilvinas Kempinas, Sachiko Kodama, Ryoichi Kurokawa, Bertrand Lamarche, Pe Lang, Eric Le Maire, Etienne-Jules Marey, Shinichi Maruyama, Julie Mehretu, Nicolas Moulin, Moataz Nasr, Giuseppe Penone, Donato Piccolo, Michal Rovner, Petroc Sesti, Roman Signer, Santiago Torres, Cy Twombly, 
Bill Viola, Jorinde Voigt.

Lire, décrypter ou suivre les mouvements turbulents de la matière est un art

La question de la turbulence est intimement liée à celle du chaos. Disons que la turbulence rend visibles des forces et des rythmes inhérents au chaos. C’est parce qu'elle met des forces en rapport avec des formes qu'elle intéresse au plus haut point les artistes.
A l'origine, le mot « turbulence » désignait « le mouvement désordonné de la foule ». Léonard de Vinci a été le tout premier artiste à s'intéresser directement à ce processus et à employer le mot italien de « torbolenza ». Il était fasciné par les flux hydrauliques dont il multiplia les dessins, qu’il s’agisse de machines élévatrices d’eau, de tourbillons aquatiques ou aériens. Cette passion du peintre et de l’homme de sciences pour la turbulence des fluides, Vinci l’a héritée de savants antiques : Démocrite, Epicure, Archimède et Lucrèce. Tous ont conçu le tissu de la matière et de la physique des corps comme des agitations corpusculaires. Des artistes et penseurs de la seconde moitié du Quattrocento, Léonard de Vinci a été sans nul doute celui qui aura le mieux saisi et représenté l’écartèlement lyrique et tragique d’un homme nouveau, entre le désordre chaotique et l’ordre de la raison. 
Il n’y a pas en turbulence ni droite, ni angles, et donc pas de clôtures spatiales ni de limites temporelles. Toute turbulence, en effet, transporte, transmet, déplace, connecte. C’est une toupie, une sorte de mini-cyclone qui ne demeure pas en place et dont les circonvolutions, tout comme les chutes, semblent aléatoires. 
Chaque époque repose cette question de la turbulence en termes à la fois archaïques et nouveaux. 
Les tempêtes de Turner ne sont pas celles de Vinci et pourtant elles lui sont confraternelles. Tout en participant à un grand fond indifférencié qui déroule à l’infini ses émulsions d’eau et d’air, elles inaugurent une toute nouvelle machination turbulente du chaos. Vinci vivait et créait à l’époque du cheval et de la voile, tandis que Turner fut le chantre de la thermodynamique. Une telle option menait la peinture vers l’abstraction : l’essentiel d’une machine est représentée non plus par des formes, mais par des fonctions, des forces, des énergies. Ainsi Pollock a-t-il poussé les brouillards de Turner vers l’irreprésentable d’un cyclotron atomique : une turbulence totale, le « all over » du tourbillon des particules. 
Pourquoi tous les grands artistes s’immergent-ils dans le chaos pour en surgir porteurs de compositions et d’harmonies ? Parce que la turbulence chaotique est la genèse, non seulement de toutes formes, mais aussi et surtout de rapports surprenants, inouïs, incongrus bien que cohérents entre des éléments hétérogènes et distants. 
La turbulence pulvérise tout classement, car elle plonge les distributions formelles ou conceptuelles dans le temps d’une ritournelle. Chacune de ses phases lève de nouvelles intensités et fait surgir des perceptions nouvelles, des signes inattendus. Son flux est une pure arabesque. On ne sait pas plus quand va finir la ritournelle d’une turbulence. La turbulence est pour cela une image possible de l’infini que l’on peut contempler indéfiniment. 
Au début du XIXe siècle, l'ingénieur et physicien français Claude Navier et le savant anglais Osborne Reynolds mettent au point les premiers modèles scientifiques des processus de turbulence. 
Quelques décennies plus tard, Etienne-Jules Marey (Beaune, 1830 – Paris, 1904) met au point plusieurs machines à fumée comportant 11, 13, 21 ou 57 canaux. Ces machines, ancêtres des souffleries aérodynamiques modernes, lui permettent de réaliser de nombreuses observations sur l'écoulement de l'air et les turbulences induites par divers obstacles, tels que plans, tubes ou sphères de bois. Mais, elles lui permettent aussi de réaliser de nombreuses photographies et en étudiant les écoulements turbulents avec des instruments modernes. Marey ouvre ainsi tout un champ d'expérimentations plastiques explorées par les artistes d’aujourd'hui.
Que ce soit à l'aide de nouvelles technologies ou de dispositifs rudimentaires, d'images virtuelles ou de dessins traditionnels, des artistes issus d'horizons différents explorent les multiples potentialités plastiques et philosophiques de la notion de turbulence. Ils élaborent aussi divers systèmes de notation graphique, picturale ou sculpturale permettant de « cartographier » ces mouvements déconcertants et impromptus de la matière.
Espaces immersifs et installations vidéo, souffleries et turbines, sculptures mécaniques ou magnétiques, projections colorées, mais aussi tableaux, dessins ou encore photographies : cette exposition, traversée par des flux constants, rassemble les œuvres de plus de trente artistes de différentes nationalités explorant de multiples manières l'art de jouer avec la turbulence.
Vortex, flux, accélération, effervescence : bien loin des détraquements menaçants du chaos total, les œuvres présentées ici fonctionnent à l'instar de turbines génératrices de processus, de structures et de formes en devenir. Cette exposition-exploration arpente le champ de la turbulence au travers de cinq chapitres qui sont autant de nœuds problématiques, de tourbillons dynamiques : flux, nuées, graphes, distorsions et ondulations. Et, comme cet enfant peint par Chardin fasciné par le spectacle d'une toupie tournoyante, les turbulences nous entrainent dans un voyage réflexif, une expérience contemplative : une re-création perpétuelle.

 

David Rosenberg et Pierre Sterckx, commissaires de l’exposition
Extraits de l’introduction au catalogue de l’exposition

 

Adresse de la Villa Empain:
Avenue Franklin Roosevelt 67
B - 1050 Bruxelles

L'Origine du Monde 2013, de Miguel Chevalier.

L'Origine du Monde 2013, de Miguel Chevalier.

commentaires

CONNEXT 2013 Award, Next Talents.

Publié le 24 Avril 2013 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

CONNEXT 2013 Award,  Next Talents.

CONNEXT 2013 AWARD

Date limite: le 15 mai 2013.

 

CONNEXT cherche œuvres innovantes dans toutes les disciplines qui utilisent les nouvelles technologies. Tous les 2012 & 2013 diplômés sont admissibles. Soumettez votre candidature dès aujourd'hui! Gagner, et le coup d'envoi de votre carrière!

Prix ​​CONNEXT est un concours pour les étudiants diplômés à travers l'Europe. 4 gagnants seront récompensés résidence artistique internationale et la participation à 4 festivals. Les soumissions seront évaluées par un jury international composé d'artistes établis et les conservateurs de la République tchèque, à Chypre, au Portugal et en France, et a invité à des festivals et des résidences dans les pays respectifs.

CONNEXT (Connexion Suivant talents en arts médiatiques) est une nouvelle initiative visant à aider les talents émergents de l'art médiatique coup d'envoi de leur carrière via entrer dans les festivals professionnels juste après l'obtention du diplôme d'académies et écoles d'art.

ARTOS | Chypre | www.ciant.cz
CPAI | Portugal | www.m2fcreations.fr

Soumettez votre travail de diplôme à <a data-cke-saved-href="http://www.connext-project.eu/" href="http://www.connext-project.eu/" target'"_blank"="" style="border: 0px; font-size: 13px; font: inherit; margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: baseline; color: red; text-decoration: initial;">www.connext-project.eu

commentaires
1 2 3 4 5 6 > >>