Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Articles avec #evenement catégorie

Monbyai #1

Publié le 20 Mai 2017 par Anaïs BERNARD dans festivals, evenement

Monbyai #1

A découvrir ce week-end dans le pays de Montbéliard, le samedi 20 et dimanche 21 mai 2017 à Montbéliard aura lieu la première édition de Monbyai #ArtContemporainNumériqueTransmédia. « Monbyai » veut dire Montbéliard en franc-comtois. C‘est un événement Libre Copyleft créé à l’initiative du Département Multimédia de l’UFR STGI à Montbéliard.

4 artistes, 4 lieux, 4 entrées libres :
– Olivier Auber au 19 CRAC samedi et dimanche de 14h à 18h
– Bololipsum au Pavillon des Sciences (caféteria) samedi et dimanche de 14h à 18h et concert exceptionnel le samedi à 21h30 (limité à 30 personnes)
– Odysseus Libre à la Médiathèque, samedi de 13h à 18h dimanche de 10h à 16h dans la ville
– Yann Le Guennec au BIJ, samedi de 13h à 18h et dimanche de 10h à 16h dans la ville

Adresses :
– Le 19 CRAC : 19 avenue des Alliés, Montbéliard, tél. 03 81 94 43 58
– Pavillon des Sciences : Villa Chenevière Parc du Près la Rose, 3 rue Charles Lalance, Montbéliard, tél. 03 81 97 18 21
– Médiathèque : 8 Avenue des Alliés, Montbéliard, tél. 03 81 99 24 24
– Bureau Information Jeunesse : Centre des Alliés, 6 avenue des Alliés, Montbéliard,  tél. 03 81 99 24 15

commentaires

IX 2017 | CORPS - ESPACES (DÉ)MATÉRIALISÉS

Publié le 16 Mai 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

IX 2017 | CORPS - ESPACES (DÉ)MATÉRIALISÉS

À cheval entre le physique et le virtuel, nous vivons aujourd'hui une immersion totale dans notre accès à l'information et à l'art: les réseaux sociaux sont toujours actifs; le big data rend l'invisible visible; les architectures virtuelles se superposent aux paysages physiques; les fenêtres sur le monde réel s’ouvrent dans les expériences immersives. À mesure que les modalités d'entrée dans ce multivers persistant se multiplient avec les dômes, les casques de réalité virtuelle et les écrans mobiles, la question de la “présence”, la façon dont nous interagissons avec l'environnement, ou comment nos corps physiques et nos identités culturelles y sont invités deviennent des sujets d’importance.

Cette quatrième édition du symposium IX se concentrera sur le sujet de la (dé)matérialisation Corps-Espaces.
Nous y examinerons, par exemple :

  • Comment les nouveaux espaces habités de WebVR redéfinissent la proxémie telle que définie par Edward T. Hall;
  • Comment la scénographie interactive 3D en temps réel transforme les performances en direct;
  • Ce que devient la notion de frontière lorsque les technologies AR nous entraînent vers des territoires inexplorés;
  • La qualité et l'accessibilité des outils de composition et de diffusion en RV/RA/RM;
  • Comment le rapprochement entre lieux distants transforme notre idée d'espace et de territoire.

IX est une initiative de la Société des arts technologiques (SAT). Comme pour les éditions précédentes, IX 2017 invite les artistes, les concepteurs, les chercheurs, les développeurs, les producteurs et tous les curieux ou passionnés par l'expérience immersive. Pour cette communauté dynamique, IX est l'endroit où les dernières technologies, les processus créatifs et les plateformes de distribution se lient aux innovateurs chevronnés et créateurs talentueux.

IX est un programme ouvert et participatif qui met l'accent sur les ateliers, les démonstrations, les discussions éclairantes et les créations d'œuvres d'art avant-gardistes. Tous sont exemplaires des meilleures pratiques dans l'écosystème de création et de distribution des expériences immersives. Les participants à IX 2017 seront invités à partager leur savoir et à apprendre les uns des autres pour définir ensemble l'ordre du jour et le développement de ce média actuel et innovant. La liste initiale des participants comprend :

Ghislaine Boddington (body>data>space, University of Greenwich et Plexal, Londres) - Atau Tanaka (Goldsmiths, University of London) - Lillevan (Berlin) - Peter Otto (UC San Diego) - Chikashi Miyama (ZKM Karlsruhe) - David Poirier Quinot (Ghost Orchestra, IRCAM, Paris) - Dafna Naphtali (Audio Chandeliers, NYC) - Greg Downing (xRez, San Francisco)

Nous vous invitons à réserver vos dates et à passer le mot dans vos cercles pour faire de cette 4e édition de IX une rencontre inspirante et productive !

 

APERÇU DES THÈMES

    
31 MAI : IMMERSION CORPORELLE TOTALE : CONNEXION DES ESPACES PHYSIQUES ET VIRTUELS

VR/AR/DR/MR/PR: Un multivers polyforme toujours actif
Visuels, sons et haptique: le spectre (ondes) de la connexion immersive
Technologies de l'expérience: appareils, outils et processus de création, applications (capture « inside-out » avec HTC Vive)
Relâché dans la nature: architecture augmentée
Zones interdites: besoin de marqueurs hors limite pour la réalité augmentée
    
1er JUIN :
WEBVR - DES PAGES CLIQUABLES
AUX ESPACES PRATICABLES

Le navigateur comme application de téléportation: la diffusion en direct d'espaces interactifs
WebVR: flux de travail d'authoring / livrables
La VR sociale: comment y sommes-nous invités? Avatars vs captation en temps réel
Création de WebVR
    
2 JUIN : REAL-TIME LIVE - CRÉATION / PERFORMANCE DE L’INTÉRIEUR

World Building: de la science-fiction à l'expérience
InVR: création en temps réel (Unity, Unreal, Blender)
Outils interactifs de performance pour les environnements immersifs
Le multivers vivant: les sons procéduraux en MR
Le multivers vivant: les architectures procédurales en MR
    
3 JUIN : OUVERT SUR LE MULTIVERS
LE SALON D’EXPÉRIENCES IMMERSIVES

Vitrine de projets exemplaires

commentaires

/ IS //// IS ////// + PLATEAUX

Publié le 15 Mai 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

/ IS //// IS ////// + PLATEAUX

Lancé par / IS //// IS //////, une performance audiovisuelle alliant Vjing, saxophone, voix, électronique et spatialisation. Suivi par Plateaux, une exploration audiovisuelle créée en temps réel qui illustre la place de l’individu dans un univers en constant mouvement dans son rapport à soi, à l’autre et à son environnement.

16 au 19 mai 2017
Billet régulier : 22.25$ - Achetez en ligne ici (et à la SAT)
/ IS //// IS ////// : 19h à 19h25
Plateaux : 20h à 20h30

    
/ IS //// IS //////
Créée par le duo Jane/KIN, la VJ Myriam Boucher et la technologue créative Mailis Rodrigues, I is IIII is IIIIIIIIIII est une performance audiovisuelle alliant Vjing, saxophone, voix, électronique et spatialisation dans laquelle les connexions existant entre les performeurs et le public sont explorées.

LES ARTISTES

Jane/KIN est un duo formé par Ida Toninato au saxophone et à la voix et Ana Dall'Ara Majek aux électroniques. Ensemble, elles inventent langage hybride et viscéral aux frontières de l'electronica, du drone et de l'instrumental.

Myriam Boucher est une compositrice et artiste vidéo basée à Montréal. Son travail sensible et polymorphe porte sur le rapport organique entre la musique, le son et l’image. Sa création est orientée vers des œuvres de musique visuelle et de performance audiovisuelle.

Mailis G. Rodrigues travaille sur les médias interactifs appliqués au contexte artistique. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences et technologie des arts au Portugal pendant lequel elle a conçu un instrument numérique de musique, Intonaspacio, qui utilise l'acoustique de l'espace pour influencer la performance musicale en temps réel.

    
PLATEAUX
« Plateaux » est une performance audiovisuelle immersive en temps réel. Inspirée par le cycle d’essais « Capitalisme et Schizophrénie » de Deleuze et Guattari, l’œuvre illustre la place de l’individu dans un univers en constant mouvement dans son rapport à soi, à l’autre et à son environnement.

LES ARTISTES

Artiste sonore et médiatique, Vincent Brault explore la relation de synesthésie entre le son et l’imagerie par l’entremise des nouvelles technologies. D’abord diplômé en arts visuels et en musique, il obtient un baccalauréat en électroacoustique de l’Université Concordia et termine présentement une maîtrise en Arts, Création et Technologies à l’Université de Montréal.

Actuellement étudiant en musique numérique à l’Université de Montréal, Vincent martin est un artiste qui évolue dans la musique en tant que compositeur depuis plus de dix ans. Ayant participé comme batteur dans différents projets Noise Rock, il se concentre maintenant principalement sur son projet solo en tant que Vince Konigan.

Owen Kirby est un artiste multi-disciplinaire de Montréal avec un interêt premier pour les sciences naturelles. Il étudia en cinéma au Collège Champlain pour ensuite étudier la composition de musique électro-acoustique à l'Université Concordia.

commentaires

ÉLECTRO-ACRYLIQUE + ORBITS

Publié le 7 Mai 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

ÉLECTRO-ACRYLIQUE + ORBITS

PROGRAMME DOUBLE IMMERSIF
Lancé par Électro-Acrylique, une performance immersive électro-acoustique alliant l’art pictural et numérique avec captation et création sonore en temps réel. Suivi par Orbits, une exploration audiovisuelle 360° des concepts de rythme, de période et de cycle : du chemin régulier et répétitif d'une orbite aux interactions complexes de nombreux corps qui s'influencent mutuellement.

4, 5, 6, 9, 10, 12 et 13 mai 2017
Billet régulier : 24.25$ - Achetez en ligne ici (et à la SAT)
Électro-Acrylique : 19h à 19h40
Orbits : 20h30 à 21h15

    
ÉLECTRO-ACRYLIQUE
Électro-Acrylique est une performance immersive électro-acoustique alliant art visuel organique et numérique avec captation et création sonore en temps réel. Ce travail de création picturale et sonore en direct se forge par l'interaction de trois médiums reliés physiquement par des capteurs et des récepteurs.

 

LES ARTISTES

Depuis maintenant près de 20 ans, Fréderic Laurier alias DJ Pfreud est actif en tant que DJ dans la scène de musique électronique à Montréal. Pfreud se démarque par sa versatilité et son habilité technique ce qui lui permet de mixer avec aisance les nouvelles sonorités avec des sons plus classiques.

Né à Genève, fils de la peintre Ceska, Alec Stephani est multidisciplinaire, un touche-à-tout du visuel et du formel. La peinture est son mode d'expression le plus exploratoire et le plus libérateur.

Fred Trétout a fait ses études en jeux vidéo / réalité virtuelle. Il s’est installé à Montréal en 2009 où il s’est spécialisé en motion design et mapping. Il connait très bien le pipeline de production en jeux vidéo, VFX et scènographique et enseigne l’art numérique.

    
ORBITS
Écrit comme un album audiovisuel immersif, chaque piste de l’oeuvre jette un regard unique sur le concept d'orbite. Les éléments de la musique et des visuels 360° explorent le rythme, la période et le cycle du cheminement d'une orbite aux interactions complexes des nombreux corps qui s’y influencent. Cette performance en direct combine des sonorités « synth electronica » à un quatuor à cordes qui utilise un procédé de son surround multipoint pour créer une expérience immersive riche.

 

L'ARTISTE

David Gardener, alias Dems, est un musicien londonien du label Ninja Tune et designer interactif et d’installation à son compte. Après avoir obtenu ses diplômes, il a travaillé pour United Visual Artists et D3 Technologies.

Il a collaboré avec de nombreuses compagnies dont la BBC, United Visual Artists, English National Ballet, Ballet Rambert, Barbican et Channel 4. Il a également travaillé sur la programmation du spectacle de lumière du plus haut bâtiment de Londres, "The Shard". Enfin, il a créé des spectacles audiovisuels live pour Dems, Emmy the Great et Max cooper.

commentaires

16e Forum des Sciences Cognitives

Publié le 22 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

16e Forum des Sciences Cognitives

Cognivence a le plaisir de vous inviter à la 16e Edition du Forum des Sciences Cognitives !

Cette année, le thème choisi, « Sciences cognitives et société » nous permet d’aborder la société actuelle, les phénomènes sociaux que tout le monde croit connaître et notre vie quotidienne pour montrer en quoi les sciences cognitives peuvent s’incarner dans la vie de tous. Notre événement abordera les questions que nous nous posons dans la vie de tous les jours en cherchant à comprendre ce qui fait que nous sommes tels que nous sommes : D’où viennent nos préjugés ? Comment agissons-nous en groupe ? Pourquoi choisissons-nous toujours la mauvaise file au supermarché ? En somme, comment pensons-nous en société et quelle est l’influence de celle-ci sur notre cerveau ?

Le cerveau ne peut être compris indépendamment de la société dans laquelle il se développe, tout comme la société ne peut être comprise sans étudier les spécificités de notre cerveau. Démontrer la légitimité et la pertinence des sciences cognitives dans le domaine sociétal est le fil directeur du forum de cette année. Cet événement sera aussi l’occasion de mettre en avant comment la compréhension de notre cognition permet d’agir sur notre société.

Rendez-vous donc Samedi 29 Avril, au Réfectoire des Cordeliers, 15 rue de l'Ecole de Médecine (75006 PARIS) !

Au programme de cette journée (non-définitif) :
Des conférences ouvertes à tous, avec comme invités : 
- Jérémie LAFRAIRE
- Brahim TIGHILET
- Jean-Baptiste ANDRE
- Romain LIGNEUL
- Nicolas BAUMARD
- Cogni'Junior
- Cog'Innov
- Chiasma
- Scalp!
- La Tronche en Biais

Et des animations tout au long de la journée, pour tous les âges !

commentaires

Printemps numérique 2017

Publié le 15 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

Printemps numérique 2017

Événement majeur de la scène montréalaise, le Printemps numérique se tient annuellement du 21 mars au 21 juin. Fruit d’un effort collectif sans précédent, le Printemps numérique oeuvre au développement et à la promotion de la créativité numérique montréalaise. Artistes numériques, producteurs d’événements, industrie, milieu scientifique, médias et intervenants institutionnels s’unissent chaque année pour créer cette force de frappe unique. Le Printemps numérique favorise l’essor des créateurs, des producteurs et des diffuseurs, ici et à l’international. Il contribue à la notoriété de Montréal comme capitale mondiale de la créativité numérique.

Lors de la troisième édition du Printemps numérique, qui s’est tenue du 21 mars au 21 juin 2016, plus de 514 000 personnes ont participé à plus de 282 activités en créativité numérique : conférences sur l’industrie des effets visuels, du jeu vidéo et de la réalité virtuelle, espaces interactifs, performances visuelles, musique électronique de pointe, expériences immersives, productions 3D, visites de studios, projections et installations publiques.

PRINTEMPS NUMÉRIQUE

Capitale des arts numériques en Amérique du Nord, Montréal offre une variété d’événements, dont plusieurs de calibre international. Qu’il s’agisse de la Biennale internationale d’art numérique de Montréal (BIAN), du festival MUTEK ou du Parcours lumière qui a illuminé huit façades du Quartier des spectacles, explorant ainsi de nouvelles avenues dans la pratique de l’art numérique dans l’espace urbain, plusieurs intervenants du milieu y ont vu l’émergence d’un « printemps numérique » à Montréal.

L’année 2014 marquera une année importante pour les arts numériques. La BIAN fera son retour pour sa 2e édition et les festivals ELEKTRA et MUTEK fêteront leur 15e anniversaire. Afin de profiter de cette conjoncture favorable, la CRÉ de Montréal met Montréal créative à contribution pour lancer, avec une soixantaine de partenaires du milieu, la première édition du Printemps numérique à Montréal.

Le Printemps numérique se veut un lieu de collaboration entre les artistes numériques, l’industrie et le milieu scientifique et une vitrine de leurs productions. Quatre grands secteurs y seront représentés :

  • Les arts numériques (création, production et diffusion artistiques). Toute la diversité des pratiques en arts numériques sera présente : gros comme plus petits acteurs, pratiques formelles comme pratiques émergentes.
  • Les industries créatives (agences, web, jeux vidéos, effets spéciaux, etc.).
  • La culture numérique (tendances, activités, traitement des données, dans les champs d’activité économique, sociale, culturelle, juridique et politique).
  • Les diverses formes d’art qui intègrent le numérique.


LES OBJECTIFS

  • Confirmer et consolider la place de Montréal comme capitale des arts numériques.
  • Offrir aux Montréalais, aux Montréalaises et aux touristes une programmation thématique diversifiée, à une saison moins achalandée, en termes de festival.
  • Renforcer la notoriété et le rayonnement des événements présentés durant cette période par la réalisation d’une signature thématique et une promotion communes.
  • Faire connaitre la créativité numérique montréalaise, ses artistes, ses pratiques et ses créations et mettre en vitrine la diversité de la créativité numérique montréalaise.
  • Faire valoir auprès de la population montréalaise, des décideurs et des leaders d’influence, le rôle moteur et les retombées de la créativité numérique sur les plans artistique, culturel, social et économique.


LE FORMAT

Le Printemps numérique est une plateforme qui rassemble, amplifie, rend visible, lie et promeut le travail des différents acteurs de la créativité numérique. Plus spécifiquement, cette plateforme permet de :

  • présenter une vue d’ensemble des différentes formes que prend la créativité numérique: expositions, installations, performance, etc.
  • identifier et cartographier les acteurs de la créativité numérique à Montréal
  • mettre en scène et mettre en vitrine les propositions existantes en créativité numérique
  • proposer un fil conducteur entre les événements ou les acteurs : thématique, parcours, narration, etc.
  • créer une émulation des milieux de la créativité numérique (lieux d’échanges et de rassemblement)

Le Printemps numérique, réalisé en association avec le journal Métro, bénéficie d’un soutien financier de 475 000 $ de la Ville de Montréal, incluant une aide financière du gouvernement du Québec accordée dans le cadre de l’Entente Montréal 2025, administrée par le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Le Secrétariat à la région métropolitaine accorde également au Printemps numérique une aide financière de 75 000 $ provenant du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole. Ce projet bénéficie également du soutien de Concertation Montréal, de Tourisme Montréal et de La Vitrine.

commentaires

Music Legacy Project

Publié le 14 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

Music Legacy Project

THE MUSIC LEGACY PROJECT
11 au 28 avril - Mardi au vendredi - 19h
Dans la Satosphère (1201, St-Laurent)
Durée : 45 minutes
 
Music Legacy Project est une performance musicale immersive en direct plongeant au cœur des racines culturelles d’Amérique du Sud et centrale. Inspirée par les cultures indigènes contemporaines et de l'époque préhispanique, l’œuvre interactive met en scène des maîtres danseurs et musiciens maniant les rythmes mystiques et sacrés dans un environnement visuel sur 360°!

Par Brian D’Oliveira, avec la participation de Ramiro Ramirez, Vovo Saramanda et Inka Strobl. Visuels par Siete Media et FH Studio.

commentaires

RÉSONANCES BORÉALES

Publié le 10 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

RÉSONANCES BORÉALES

Du 11 AU 29 AVR 2017  - 20h30
SATOSPHÈRE, 3° étage,
SAT, Montréal
 

Muni d'un piano ancré sur le roc du Bouclier canadien, aux limites de la taïga, le pianiste Roman Zavada a repoussé ses limites créatives en s'inspirant de l'un des phénomènes les plus grandioses et majestueux de notre planète : les aurores boréales!

Roman vous partage à nouveau cette expérience musicale et immersive sous la Satosphère! Plongez avec lui au cœur de la forêt boréale et vivez une expérience haute en couleur...

Performance live de Roman Zavada chaque soir de représentation.

commentaires

Journée professionnelle "Corps, musique et numérique"

Publié le 4 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

Journée professionnelle "Corps, musique et numérique"

Conférences et tables-rondes le 11 avril 2017, de 10h à 17h30 (accueil à partir de 9h30). Spectacle à 18h30. Journée et spectacle gratuits (restauration : 10 euros). Merci de télécharger le bulletin d'inscription (lien ci-dessous).


Les évolutions technologiques questionnent les manières d’aborder l’acte artistique et sa transmission. Le renouvellement de la lutherie depuis l’introduction de l’électronique n’est pas sans impacter fortement le geste musical ainsi que sa relation à la perception de l’espace auditif et visuel. 
L’instrumentarium (acoustique, électronique, informatique) ne peut nous faire oublier la place centrale du corps, à la fois source et prolongement de la production artistique. Les outils numériques peuvent contribuer à ouvrir et explorer de nouvelles perspectives, contraindre, détourner et transgresser les modes traditionnels de jeu pour les exploiter ; parfois aussi peuvent-ils simplement amplifier l’existant. Autant de possibles qui amènent les passeurs d’arts à interroger l’interaction entre danse et musique, à considérer la place de l’individu et du collectif ainsi que les modalités de collaboration dans la mise en œuvre du processus créatif. De la même manière, les procédés multimédias appellent à une réflexion sur les stratégies d’enseignement et d’apprentissage pour faire vivre aux musiciens en herbe une expérience sensible du son et du mouvement.
Cette rencontre professionnelle présentera, en résonance au festival des arts numériques RVBn, des dispositifs interactifs, des retours d’expériences, des débats ainsi que des communications. Ces éléments chercheront à éclairer les enjeux qui sont au cœur des pratiques des musiciens intervenants et plus largement des acteurs culturels, artistiques ou éducatifs d’aujourd’hui. 

9h30 : accueil

10h00 : Introduction
Fabrice Mazzolini, directeur du CFMI Lyon 2
Représentant de l’Université Lumière Lyon 2
Représentant de la Ville de Bron/du festival RVBn

10h30 : Corps connecté, corps instrument 
Communication de Maxence Grugier, journaliste - spécialiste des arts numériques et rédacteur en chef de feu-Cyberzone
11h15 : Échanges

11h30 : Intermède musical Lifelines par Xavier Garcia

11h40 : Du spectacle vivant à la création enfantine
Table ronde
Discussion ouverte autour de la création numérique pour corps et musique
Maflohé Passedouet – Cie Mobilis Immobilis « Corps Tangibles » : mondes interactifs immersifs pour workshops tout public et/ou exposition
Pierre Amoudruz (AADN) et David Guerra « Dématérialisé » : performance audio-vidéo pour corps et geste instrumental
Mireille Poulet-Mathis, directrice de la Cité des Arts de Chambéry - « Oreilles en boucles » ; festival de création numérique musicale enfantine - Cité des Arts - Chambéry
Martin Bouveresse, co-directeur de l’École de Musique Guy Laurent - Saint-Fons
12h15 : Échanges

12h30 : Déjeuner (au restaurant universitaire sur réservation ou librement à la cafeteria)

14h00 : La présence du corps et du geste dans la musique instrumentale contemporaine : quelques aspects et fondements
Muriel Joubert, Prag-chercheur au département de Musicologie de l’Université Lyon 2,
Passages XX-XXI

14h20 : Le geste dans la musique contemporaine et les nouvelles lutheries : de « Light Music » de Thierry De Mey au « Light Wall System », une plateforme de création pluridisciplinaire
Communication de Vera Potapova ep.Geslin
15h00 : Échanges

15h15 : Intermède musical Belzebuth pour smartphones, par Xavier Garcia avec la participation des étudiants du CFMI Lyon 2 et du public

15h30 : Pratiques et transmission
Table ronde
Présentation de projets artistiques et pédagogiques menés dans des contextes différents
réunissant des structures éducatives, sanitaires et culturelles
Sébastien Églème, musicien et Amélie Henry, directrice de l’école de Corcelles
16h15 : Échanges

16h30 : Présentation du dispositif Creamus par Dominique Saint Martin, responsable éditorial du site GRM et de la production webradio
16h45 : Échanges

17h00 : Conclusion par Maxence Grugier

17h30 : Goûter apéritif – stands d’information
18h30 : Spectacle - Pierre Amoudruz (AADN) et David Guerra – création  Dématérialisé dont une présentation est à découvrir sur le site d'AADN
19h30 : Fin

commentaires

Laval Virtual 2017

Publié le 15 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

Laval Virtual 2017

19ème édition du 22 au 26 mars 2017

L’innovation et les nouvelles technologies sont des facteurs primordiaux de réussite pour le développement et la croissance des entreprises, tout secteur confondu.Depuis 1999, Laval Virtual est le salon de référence de ces évolutions et le leader européen dans les domaines des nouvelles technologies et usages du virtuel. Sur le salon cela se traduit par une affluence de visiteurs plus importante chaque année, 15 500 visiteurs en 2016, et par une diversification constante des secteurs d’activité représentés : Industrie, Patrimoine, Santé, Formation, Marketing, Culture,etc. Cette croissance renforce à chaque édition le statut incontournable de Laval Virtual qui réunit toute la communauté des nouvelles technologies.

UN PEU D'HISTOIRE

Créé en 1999 sous l’impulsion de l’ancien Ministre de la Recherche et Maire de Laval, François d'Aubert, le concept de “Laval Virtual” (imaginé par Bernard Taravel, Professeur à l'Université d'Angers, cocréateur du Futuroscope, Guy Le Bras, DG du GART et Simon Richir, Professeur aux Arts et Métiers ParisTech) est alors de réunir sur un même lieu, un grand nombre d’acteurs de la Réalité Virtuelle, allant de l’enseignement à la recherche en passant par les entreprises et le grand public. La mise en œuvre du concept “Laval Virtual” fut confiée à Jean-François Fontaine qui en assura la direction générale de 1999 jusqu’à son dixième anniversaire en 2008. Dès sa première édition en juin 1999, Laval Virtual rencontre un grand succès. Plus de 8 000 participants, une large couverture médiatique et une forte participation des universités japonaises, propulsent à cet instant Laval sur la planète des hautes technologies. Au fil des éditions, les Rencontres Internationales de la Réalité Virtuelle deviennent les Rencontres Internationales des Technologies et Usages du Virtuel, ne représentant plus seulement la Réalité Virtuelle dans son ensemble mais également la Réalité Augmentée, la 3D interactive, la Robotique, l’Internet des Objets et toutes les Technologies Innovantes et Convergentes. Grâce à une forte croissance de 20 % d'exposants en 2013, Laval Virtual s'est agrandi en 2014 : une extension de 1 000 m² s'est ainsi ajoutée dont 300 m² consacrés à l'exposition. La totalité de l'exposition atteind en 2016 5200m², une croissance qui va de paire avec la forte demande naissante des potentiels utilisateurs. Devenu incontournable pour les entreprises, les laboratoires et les universités qui travaillent au développement de la Réalité Virtuelle et Augmentée, le succès de Laval Virtual se poursuit avec l’émergence d’un nouveau projet à Laval : Laval Virtual Campus, qui verra le jour courant 2017.

 

LES DIFFÉRENTS PÔLES DE LAVAL VIRTUAL

Laval Virtual propose : deux expositions, une dédiée aux professionnelles, une seconde ouverte au grand public ; un forum d'investissement ; une StartUp area ; des tables rondes ; des conférences scientifiques ; des awards ainsi que des compétitions étudiantes.

Pour débattre, réfléchir aux outils qui feront le futur et rencontrer des professionnels :

  • L'exposition
  • LV Seminar
  • VRIC (conférences scientifiques)
  • Tables rondes

Pour relever des défis et être le meilleur dans votre domaine :

  • Laval Virtual Awards
  • Revolution
  • Startup Contest
  • Virtual Fantasy
commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>