Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

JE CLIQUE DONC JE SUIS

Publié le 28 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans spectacle

JE CLIQUE DONC JE SUIS

Mardi 4 avril 2017
Ils captent nos données à notre insu. Ils lisent nos pensées. Ces doudous contemporains sont nos téléphones portables. Le magicien Thierry Collet vous propose de les laisser allumés pendant le spectacle. C’est même un impératif ! Les Smartphones sont au centre du jeu. Ils s’animent, devinent les pensées secrètes de leur propriétaire, prédisent l’avenir… Une savoureuse expérience entre mentalisme et technologie qui interroge nos rapports avec ces petits objets connectés.
Conception et interprétation Thierry Collet, collaboration à l’écriture et à la mise en scène Michel Cerda collaboration technique et artistique Répy Berthier. Production déléguée compagnie Le Phalène, coproductions version masculine le Forum, scène conventionné de Blanc-Mesnil et le Conseil Général de Seine-Saint-Denis avec le soutien du Théâtre de Rungis, du théâtre Firmin Gémier / La Piscine à Châtenay-Malabry, du théâtre de Chelles et du théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses.

Infos pratiques : 10h, 15h, et 19h à Puzzle. Tout public. Durée : 1h. Tarifs 10 € / 5 €
Attention places limitées ! Réservation au NEST : +33(0)3.82.82.14.92 /
reservation@nest-theatre.fr / billetterie en ligne nest-theatre.fr

Adresse
Salle Noire
1 place Malraux
57100 Thionville
France

commentaires

A three way symbiosis

Publié le 27 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans exposit

A three way symbiosis

Du mardi 04 avril au au samedi 29 avril 17
Tarif : Entrée libre
Public : Tout public
lukas truniger - a three way symbiosis / Le Cube centre de cretaion numerique 

La pièce interroge la complexité de la vie et la beauté des interconnexions qui se déroulent dans la nature, ainsi que leur brutalité. Elle est inspirée par divers symbioses et parasitages, notamment le phénomène de la three way symbiosis (la symbiose tripartite), une alliance mutualisée d’un virus qui vit dans un champignon lui‐même hébergé par une plante. Une collaboration, qui rend les trois êtres vivants plus résistants face à des environnent hostiles.

Le projet est une installation générative cinétique, lumineuse et sonore, constituée par des plantes d’intérieur et une multitude de ventilateurs transformés. Par le biais de modifications apportées à ces objets (contrôle de la vitesse, altération des hélices, ajout de capteurs et l’apport d’une source lumineuse), les ventilateurs créent de fins effets moirés, des images architecturales et des ombres projetées des plantes en constant changement. Chaque appareil interagit avec les autres, de même qu’avec les plantes grâce à des biosenseurs, créant ainsi un réseau de lumière et de son. Il s’agit d’un environnement capable de générer des compositions audiovisuelles surprenantes, produites par l’échange entre des acteurs morts (les ventilateurs) et vivants (les plantes).

Co-production : Bipolar, Le Cube. Avec le soutien de Aura

commentaires

Exposition immersive: Bosch, Brueghel, Arcimboldo - Fantastique et merveilleux

Publié le 26 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans exposit

Exposition immersive:  Bosch, Brueghel, Arcimboldo - Fantastique et merveilleux

Produite par Culturespaces et réalisée par Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi avec la collaboration musicale de Luca Longobardi, cette nouvelle création vous invite à explorer le monde foisonnant peint par 3 artistes du XVIe siècle à l'imagination débridée : Bosch, Brueghel et Arcimboldo.


Des triptyques de Bosch les plus emblématiques (tels Le Jardin des Délices, La Tentation de Saint Antoine, ou encore Le Chariot de foin) aux étonnantes compositions d'Arcimboldo faites de fleurs et de fruits en passant par les fêtes villageoises de la dynastie Bruegel, les Carrières de Lumières s'ouvrent aux univers fascinants de ces trois grands maîtres qui se sont attachés à représenter la vie, son mouvement et toute la dualité d'un monde oscillant entre le bien et le mal. S'ils partagent une grande finesse d'exécution dans le dessin, ils se retrouvent aussi sur le terrain d'une extrême inventivité. A l'imaginaire halluciné de Bosch et à la créativité des visages improbables d'Arcimboldo répond la trivialité joyeuse d'un Brueghel ancrant ses multiples personnages dans le réel.


Le temps d'un spectacle d'une trentaine de minutes, riche de plus de 2000 images numériques projetées sur 7000m2 de surfaces, les Carrières de Lumières vont se peupler d'innombrables créatures fantastiques et figures allégoriques. Semblant saisis sur le vif, tour à tour effrayants et amusants, pris dans des situations parfois cocasses, tous ces personnages sont autant de miroirs tendus vers celui qui les regarde. Les vanités, la nature éphémère de la vie, l'aspiration à s'élever mais aussi les plaisirs, les tentations, les vices, tous ces thèmes traversent les paysages dépeints par Bosch, Brueghel et Arcimboldo avec un sens aigu du détail qui nous touche encore aujourd'hui. Le merveilleux Jardin des Délices de Bosch clôt ce spectacle où le visiteur est invité à entrer dans une danse fantasmagorique. La bande-son oscille entre musique classique et moderne avec les Carmina Burana d’Orff, les Quatre Saisons de Vivaldi revisitées par Max Richter, Mussorgsky ou encore Led Zeppelin.

 

HORAIRES  
Les Carrières seront ouvertes tous les jours du 4 mars 2017 au 7 janvier 2018.
Janvier, mars, novembre et décembre : 10h-18h
Avril, mai, juin, septembre et octobre : 9h30-19h
Juillet et août : 9h30-19h30
DERNIÈRE ENTRÉE 1H AVANT LA FERMETURE.
La librairie-boutique culturelle est ouverte aux horaires des Carrières.
 
TARIFS  
Individuels
Plein tarif : 12 €
Tarif réduit : 10 € 
Les enfants de 7 à 17 ans, les étudiants, les porteurs du Pass Education, les handicapés et les demandeurs d’emploi bénéficient du tarif réduit sur présentation d’un justificatif en cours de validité (moins de 6 mois). Les enfants de moins de 7 ans et les journalistes entrent gratuitement sur présentation d’un justificatif en cours de validité (moins de 6 mois).
Offre Famille
L’entrée est gratuite pour le 2e enfant âgé de 7 à 17 ans (avec deux adultes et un enfant payant)
 
ACCÈS  
Route de Maillane  13520 Les Baux-de-Provence

commentaires

Appel à oeuvre web / multimédia

Publié le 25 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à participation, appel à projets

Appel à oeuvre web / multimédia

Depuis de nombreuses années, le festival Côté court,qui se déroulera du 7 au 17 juin 2017, s’efforce d’accueillir au sein de sa programmation des propositions singulières, dont le format interroge le rapport au dispositif classique de projection auquel nous sommes habitués. Nous voulons accentuer aujourd’hui cette ouverture du festival à des formes innovantes, qui questionnent notre rapport aux images, et qui peuvent aussi trouver un prolongement en direction de la salle de cinéma. C’est du moins ce que nous voulons imaginer. Nous mettons donc en place cette année, en partenariat avec Le Cube, une compétition « web / multimédia » afin d’enrichir notre proposition éditoriale avec des projets qui n’ont pas été pensés a priori pour la salle de cinéma, mais qui cependant contribuent à renouveler le langage des formes filmiques contemporaines, renouvellement qui est au coeur de notre travail et de nos préoccupations.


Les œuvres attendues
Les œuvres devront répondre aux critères suivants :

  • avoir été pensées pour une fréquentation en ligne (et être accessibles en ligne pendant toute la durée du festival) ;
  • mobiliser des images en mouvement ;
  • avoir été réalisées en 2015-2016 ;

Un espace dédié sur notre site web, réunissant l’ensemble des projets retenus, proposera une documentation autour de ces travaux multimédia. Il sera ouvert dès l’annonce des sélections, afin d’inviter le public de notre site à fréquenter les œuvres.


Une séance en salle avec les auteurs
Une séance en salle sera intégrée en tant que telle à la programmation du festival, au cours de laquelle les auteurs pourront projeter et/ou présenter des matériaux de leur projet. Les œuvres en ligne seront consultées pour elles-mêmes et le jury se prononcera sur l’expérience en ligne. L’enjeu est de permettre à ces oeuvres hors format de se décliner autrement pour atteindre la salle et son public, susciter un retour d’expérience et des échanges propres à la projection en salle, et par cette ouverture à un espace complémentaire de diffusion, leur offrir une convivialité propre au cadre de notre festival.


Un jury et une dotation
Un jury composé de professionnels de la création multimédia est en cours d’élaboration. Le contenu de la dotation sera annoncé dans les prochaines semaines.

commentaires

Concours de video mapping - Fête des images 2017

Publié le 24 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans concours

Concours de video mapping - Fête des images 2017

A l'occasion de la Fête des images organisée par le Ville d'Épinal du 23 au 25 juin 2017, Image'Est et Cinéstic, lancent la seconde édition de leur concours de mapping vidéo.

La participation au concours est gratuite et ouverte à l'international, aux professionnels, aux étudiants et amateurs œuvrant dans les champs du cinéma, de l'audiovisuel, des arts visuels, des arts graphiques, des arts numériques, etc.

Thème et dotations

C'est le thème de "LA FABLE" qui a été retenu pour cette seconde édition. Les créations devront être conçues pour les bâtiments de la façade nord de la Place des Vosges d'Épinal (Le gabarit est disponible en annexe du règlement en téléchargement).

La diffusion des films sélectionnés aura lieu le jeudi 22 juin 2017.

Les films lauréats seront à nouveau projetés les vendredi 23 et samedi 24 juin en première partie du spectacle de Damien Fontaine.

Deux prix seront remis à cette occasion par un jury d'artistes et de professionnels issus du monde de l'image narrative, le vendredi 23 juin :

Grand prix : 1 000 €
Prix du Jury : 500 € 


Inscriptions et conditions

Fiche d'inscription et règlement complet (version française)

Rules and registration form (version anglaise)

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au mardi 30 avril 2017 pour un dépôt des dossiers de candidature complets le vendredi 8 juin 2017 au plus tard.

Le règlement et la fiche d'inscription disponibles en téléchargement ci-dessus, devront être complétés et signés, et envoyés par email à contact@image-est.fr d'ici le mardi 30 avril 2017.

Pour tout renseignement complémentaire : contact@image-est.fr / 03 29 33 78 34.

commentaires

Ce qui nous relie

Publié le 23 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

Ce qui nous relie

Un essai philosophique sur l'impact d'Internet sur les fondements de l'humanité. L'auteur aborde par exemple l'influence du web sur les concepts politiques, la difficulté croissante de discerner le vrai du faux, et l'éloignement des frontières de la mort avec la médecine connectée. 

«Dans nos conversations, dans les médias, il est souvent question d'Internet : des réseaux sociaux, des géants de la Silicon Valley, des nouveaux usages liés au numérique. Mais voyons-nous clairement où cela nous mène ? Mon métier est de poser un regard philosophique sur notre monde. Je suis pourtant resté longtemps aveugle aux effets existentiels du Web. Il m'a fallu trois rencontres décisives et un tour du monde pour ouvrir les yeux. En Angleterre, Julian Assange m'a démontré qu'il n'est plus possible de penser l'État ou la liberté des citoyens comme hier. En Amérique du Sud, un certain Philippe m'a fait entrer dans la communauté des "truthers", ces complotistes qui brouillent les frontières entre le vrai et le faux et rendront quasi impossible l'écriture de l'histoire contemporaine. En Californie, le milliardaire Peter Thiel m'a montré comment Internet s'emparait de la médecine et s'apprêtait à repousser les limites de la mort. Nos valeurs, nos repères ne sont plus effectifs. Ce qui nous relie - l'Internet - ouvre une nouvelle ère pour nous tous. Ce livre raconte cette prise de conscience.» A. L.

 

Alexandre Lacroix, 2016, Ce qui nous relie, Allary éditions, 290 pages, 18,90 euros.

commentaires

Empathies, Évidences singulières, Prendre les Augures, Objets perdus

Publié le 22 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans exposit

Empathies, Évidences singulières, Prendre les Augures, Objets perdus

Labanque présente 4 nouvelles expositions !


Empathies, Scenocosme – Grégory Lasserre & Anaïs met den Ancxt

Scenocosme propose des œuvres interactives et sensorielles. Empathies rassemble des installations qui interrogent nos relations à l’environnement naturel, social, technologique à travers le contact, le toucher. 

 

Évidences singulières : Jean-Michel Meurice et ses amis

Cette exposition retrace le parcours personnel de Jean-Michel Meurice et de ses amitiés au coeur de l’art contemporain des cinquante dernières années. Vous découvrirez une sélection des oeuvres de Jean-Michel Meurice, Pierre Alechinsky, Cédrick Eymenier, Jean Le Gac, Bernard Moninot, Jean-Pierre Raynaud, Georges Rousse, Pierre Soulages, Claude Viallat et Zao Wou-Ki.

 

Prendre les Augures, Aurore Pallet

Aurore Pallet présente une série de peintures récentes et une installation sonore. En présence de sons annonçant l’orage, le visiteur découvre un ensemble de peintures dans lesquels différents éléments du paysage – oiseaux, tempêtes, nuages... – 
se révèlent porteurs de significations augurales.

 

Objets perdus, Rossella Piccinno

Rossella Piccinno est allée à la rencontre des réfugiés et leur a posé la même question : « Avez-vous des objets souvenirs que vous avez dû quitter et dont vous regrettez la perte ? ». L’exposition présente les photographies et propose une immersion sonore retraçant les discussions sur le voyage et la recherche de cet objet perdu…

 

Ces quatre expositions sont à découvrir en entrée libre à compter du 1er avril jusqu'au 23 juillet 2017
Le vernissage aura lieu le jeudi 30 mars à partir de 18h30 !

Lieu:
Labanque Béthune
44 Place Clémenceau,
62400 Béthune

commentaires

Projet Art & Réalité Virtuelle

Publié le 22 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans exposit

Projet Art & Réalité Virtuelle

Le Projet Art & RV, en partenariat avec Laval Virtual 2017 et L'Art au Centre, vous propose une rencontre autour de l’art et de la réalité virtuelle.

Nous avons construit cette première exposition à l'image de la dynamique de notre projet : nous avons invité des artistes, des étudiants et des chercheurs issus de domaines variés à présenter des oeuvres explorant, de proche ou de loin, ce médium afin de relier et de soutenir l’exploration artistique et numérique.

De la réalité virtuelle aux illusions visuelles, de la réalité augmentée à la robotique, venez découvrir ou explorer au fil des oeuvres la richesse d'expression de l'art numérique. 

Nous avons ainsi le plaisir d'exposer cette année les artistes Yann Minh, B2BK, Judith Guez, Guillaume Bertinet, Josephine Derobe, Karleen Groupierre et les étudiants de M2 Création Numérique de Université Savoie Mont Blanc, Meyrueis Vincent, ainsi qu'Anne Dubos et les étudiants du Projet Rock Art Rocks Me. 

Judith Guez // Artiste-Chercheuse (judith.guez@gmail.com)
Adèle Sicre // Ingénieure de Projet (adele.sicrevidalou@gmail.com)


Exposition du Mardi 21 mars au Dimanche 26 mars 2017

Horaires d’ouverture : 
Mer. 13h -19h // Jeu. 12h -17h // Ven. de 11h -19h // Sam. 11h -16h // Dim. 11h -14h

Galerie Porte Beucheresse
1 Place Hardy de Lévaré, 53000 Laval, France

Le VERNISSAGE aura lieu le mardi 21 mars à 19h30

Gratuit et ouvert à tous

commentaires

Machines utopiques

Publié le 21 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Machines utopiques

Introduction
Les machines, mécaniques, électriques ou électroniques, sont généralement programmées pour réaliser une tâche précise, qu’elles exécutent sans (dé) faillir, n’ayant ni faim, ni soif, ni sommeil, n’étant envahies d’aucun doute existentiel, et étant généralement dépourvues de toute forme d’humour.
On les associe volontiers à une forme de rationalité poussée à l’extrême, à l’opposé de l’univers des sentiments, des émotions et de la sensibilité. Pourtant, certains artistes ont décidé de consacrer leur vie à la construction de machines, leur attribuant des capacités d’évocation oniriques ou même métaphysiques.
Avant d’envahir notre quotidien, les machines ont d’abord habité nos pensées, à l’image des engins volants de Jules Vernes ou des machines célibataires de Duchamp. Peut-on considérer pour autant que les machines aient une âme (celle de leur auteur) et qu’elles nous construisent autant que nous les construisons ?

Le projet
Suivant une approche spéculative, les participants à cet appel à projet auront pour objectif d’inventer des machines utopiques, qui amplifient, extrapolent ou révèlent les liens physiques et émotionnels que nous entretenons (ou que nous pourrions entretenir dans le futur) avec des machines. Ces machines de demain pourront être sophistiquées ou low-tech, intégrées dans la vie de tous les jours ou purs objets de désir. Dans tous les cas, leur portée symbolique sera notoire et explicite lors de leur fonctionnement. Elles feront l’objet d’une réalisation à l’échelle 1/1, si possible fonctionnelle, ou seront le cas échéant accompagnées par des prototypes fonctionnels en maquette.


Le développement des projets retenus se fera en deux temps :
• un laboratoire de création à la Gaîté Lyrique (Paris) : conception et prototypage des projets, réflexion collective et transdisciplinaire sur nos rapports aux machines en lien avec des invités extérieurs.
• une résidence de production au Bel Ordinaire à Billère (64) avec un accompagnement technique et financier.


Les partenaires

accès)s( cultures électroniques

L’association accès)s( cultures électroniques promeut depuis 2000 la création artistique électronique et numérique dans le champ des arts plastiques, de la vidéo, du cinéma, de la musique et du spectacle vivant. Au travers de ce courant artistique, accès)s( interroge les effets de la généralisation des technologies sur nos cultures et nos sociétés. Privilégiant une approche artistique, culturelle et anthropologique, accès)s( propose en partage les enjeux du monde de demain.

acces-s.org

Le festival accès)s( est un événement pluridisciplinaire autour d’un thème qui se renouvelle chaque année. L’édition 2017, dont le commissaire invité est Christian Delécluse, porte sur les « machines sensibles » et s’interroge sur les liens physiques et émotionnels qui nous lient aux machines. Ce faisant, il se posera la question de l’origine des machines, de leur existence et de leur devenir, objet de cet appel à projets.


la gaîté lyrique

Lieu de création multidisciplinaire, d’initiation et de vie, la Gaîté Lyrique explore les cultures populaires éphémères contemporaines et leurs formes artistiques émergentes. À travers des expositions, des conférences, des projections, des concerts et des ateliers, elle accompagne les pratiques numériques et fraie un chemin dans la complexité d’un monde fait d’informations, de flux et de chiffres.

gaite-lyrique.net


le bel ordinaire

Pensé comme un espace d’art contemporain à dimension européenne, le Bel Ordinaire est un outil de la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP) unique en Aquitaine et dédié à la diffusion, l’accueil en résidence et la pédagogie. Recherchant une complémentarité avec l’École supérieure d’art des Pyrénées, le Bel ordinaire partage auprès de tous les publics, son intérêt pour la jeune création, les nouvelles formes et les émergences artistiques dans le domaine de l’art contemporain.

belordinaire. agglo-pau.fr


Pourquoi participer? 

  • pour bénéficier d’un cadre de création artistique privilégié (2 résidences)
  • pour exposer dans un festival international
  • pour rencontrer des acteurs importants de la création numérique contemporaine
  • pour prendre le temps de réfléchir à l’impact de nos choix technologiques sur l’évolution de nos sociétés
  • pour le plaisir de participer à un projet motivant et décalé.

Les conditions :

  • être majeur et avoir moins de 35 ans (si groupement, au moins une personne)
  • maîtriser des outils d’expression artistique (si groupement, au moins une personne)
  • maîtriser des outils de réalisation technique (si groupement, au moins une personne)
  • être disponible sur l’intégralité des temps de résidence + la semaine du festival

Comment candidater ?
Remplissez Le FORMULAIRE EN LIGNE (ci-dessous) en y incluant un lien vers un dossier au format ZIP (IMPÉRATIF) d’une taille de 5 Mo maximum, contenant les éléments suivants :

  • une présentation écrite du projet (1 à 2 pages maximum)
  • une description esthétique du projet (croquis, dessins, photos, vidéos, sons…)
  • les besoins matériels (un budget de production et une fiche technique sommaires)
  • un portfolio présentant les réalisations précédentes
  • tout autre élément susceptible d’aider à la compréhension de votre projet.

Date limite de candidature : 07 avril 2017.
Les candidatures peuvent être individuelles ou en binôme incluant au moins un artiste (par exemple les projets associant un artiste à un chercheur seront acceptés).
Le dossier eut être téléchargeable depuis votre propre serveur ou depuis mediafire.com.


Critères et processus de sélection :
Compteront en particulier : l’originalité et l’esthétique des projets, ainsi que leur pertinence au regard des enjeux sociétaux contemporains.
Les différentes phases de sélection des dossiers seront faites par un jury extérieur composé de professionnels de l’art, du commissaire de l’exposition et des membres de chacune des partenaires impliquées.


calendrier :
7 avril : dépôt des candidatures
15 avril : sélection de 8-10 artistes invités à participer au laboratoire de création de la Gaîté Lyrique
28 avril – 05 mai : Laboratoire de création à la Gaîté Lyrique. Les projets seront retravaillés avec des personnalités extérieures, artistes, scientifiques, philosophes, critiques d’art, ingénieurs, et la version finalisée fait l’objet d’une présentation finale.
15 mai : annonce des projets retenus pour la résidence de production (1 à 4 projets selon les budgets)
12 – 30 juin : résidence de production au Bel Ordinaire à Pau. La production est financée et techniquement accompagnée par les structures partenaires (mise à disposition d’atelier de construction, accompagnement technique, partenariat avec un fablab, achat des matériaux, prise en charge de l’hébergement).
11– 14 octobre : exposition de tous les projets (ceux conçus durant le laboratoire de création à la Gaîté Lyrique et ceux produits au Bel Ordinaire) pendant la 17 e édition du Festival accès)s( . Cette exposition pourra être étendue jusqu’à 9 semaines (sous réserves).


Conditions de prise en charge :
accès)s( cultures électroniques et ses partenaires fourniront un appui logistique, technique et artistique. Les projets retenus par le comité de sélection seront encadrés durant toute la durée des projets, du 15 avril jusqu’au festival, et plus particulièrement pendant le laboratoire de création à la Gaîté Lyrique et la résidence de création au Bel Ordinaire.
Une enveloppe globale est allouée à la production des projets ainsi que la rémunération des artistes.
L’hébergement sera pris en charge pendant la résidence au Bel Ordinaire et des solutions d’hébergement chez l’habitant seront proposées pour les participants qui ne résident pas à Paris pendant le laboratoire de création de la Gaîté Lyrique. Les frais de transport seront également pris en charge dans la limite de 1 voyage A/R par participant (ou 2 voyages A/R pour les artistes sélectionnés pour la résidence au BO).
En cas de sélection, les porteurs de projets s’engagent à être disponibles sur le temps du festival accès)s( 2017 et sur les temps d’accompagnement en amont de la réalisation. Les auteurs sélectionnés seront également invités à participer aux rencontres organisées dans le cadre du festival afin d’y présenter leur projet.


Contact :
Pauline Chasseriaud, directrice d’accès)s(
direction@acces-s.org

commentaires

ACTION, ÉNACTION, L'émergence de l'œuvre d'art

Publié le 20 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

ACTION, ÉNACTION, L'émergence de l'œuvre d'art

Cet ouvrage se propose de s'interroger sur la façon dont les paradigmes issus des technologies contemporaines, du numérique en particulier, ont une incidence sur les processus de création artistique, dès lors que les artistes ont recours, problématiquement, à ces technologies. Les contributions présentes traitent de trois grands thèmes : L'émergence numérique, L'acte plastique et L'action énactive.

 
Xavier Lambert, 2017, ACTION, ÉNACTION, L'émergence de l'œuvre d'art, Paris, L'Harmattan: Ouverture philosophique, 266 pages , 26,50 euros.
commentaires
1 2 3 > >>