Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Articles avec #appel a projets catégorie

Appel à projets arts numériques – Arts of secrets – Mundaneum < > Transcultures

Publié le 31 Août 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Appel à projets arts numériques – Arts of secrets – Mundaneum &lt; &gt; Transcultures

Dans le cadre de la Saison des Cultures numériques de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2017, le Mundaneum (Centre d’archives de la Fédération Wallonie-Bruxelles) et Transcultures (Centre des cultures numériques et sonores) lancent un nouvel appel à projets pour une œuvre d’art numérique (installation interactive, générative, net art, bio art… mais pas de forme performative), qui sera présentée lors de l’exposition « The Art of Secret » qui se tiendra à Mons, au Mundaneum (commissariat artistique : Transcultures en complicité avec le Mundaneum), du 23 novembre 2017 au 7 janvier 2018.

L’objectif de cet appel est de susciter la création et/ou diffusion d’un projet original, à caractère numérique, d’un artiste ou collectif de créateurs/concepteurs résidant ou travaillant en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Thématiques : big data et vie privée – terrorisme – e-commerce – enjeux géostratégiques – blockchain, money numérique – protection de la propriété intellectuelle – opensource – hacktivisme et politique – Internet des objets, industrie du cloud computing – démocratie liquide – cybercriminalité, sécurité – informatique quantique…

Deadline : les dossiers devront être envoyés au plus tard le 1 septembre.


Thématique: Crypter / Décrypter

Citoyenneté et démocratie dans l’ère big data ? L’art numérique au cœur des enjeux.

Il est intéressant de constater à quel point la sphère artistique digitale s’est emparée des questions liées à la surveillance dans notre ère numérique, ceci d’autant plus dans un contexte de renforcement sécuritaire induit notamment, par la menace du terrorisme international. La révolution numérique a fort logiquement amené son lot de questionnements, et de noter l’incroyable créativité des artistes pour nous inviter à aiguiser notre sens critique, éveiller chez nous des questionnements afin de nous « augmenter », de simples consommateurs passifs de nouvelles technos au statut de citoyen numérique qui revendique son droit à une « vie privée ».

L’exposition « The Art of Secret » constitue le volet « arts numériques » de l’exposition grand public « Top Secret » proposée par le Mundaneum et l’UCL (ouverture le 10 octobre 2017).

« The Arts of Secret » entend montrer une vision artistique et prospective, avec diverses interprétations/réflexions artistiques susceptibles de faire découvrir à un public non spécialisé, des œuvres critiques, engagées et/ou innovantes.

Top secret ! Un monde à décrypter

Imaginez une société où toute l’information serait transparente, connue de tous… Difficile à envisager, car la cryptographie a toujours existé ! Cryptographie, ou « écriture secrète » : d’un jeu de scribes égyptiens aux communications de guerre, d’innocents messages amoureux au vote électronique, des balbutiements de l’Internet aux enjeux actuels de cybersécurité.

Qui dit crypter dit décrypter : culture de la transgression, hacking, mouvements sociaux amplifiés par la cryptographie seront décodés au cœur du Mundaneum, le « Google de papier ».

Top Secret rendra compte de l’histoire passionnante du secret via l’exposition de toute une série de machines utilisées pour le chiffrement et vous fera découvrir les hommes et les femmes qui ont contribué au développement de la discipline au fil des siècles.


Critères de participation

L’appel est ouvert à toute personne ou groupe de personnes (belges ou internationaux) à condition de rentrer dans les conditions budgétaires.
La proposition artistique pourra être, de préférence, une nouvelle œuvre (création), l’adaptation ou une nouvelle version/adaptation d’une œuvre antérieure sous condition de rentrer dans les conditions techniques et financières de l’appel et de s’adapter au contexte général de la manifestation.
Une attention particulière sera portée aux projets proposant un caractère innovant, révélant une dimension poétique et/ou engagée, social, politique… dans la démarche et l’exploration de nouvelles formes d’expression.
Le projet devra pouvoir être exposé dans les espaces du Mundaneum pendant toute la période de l’exposition (23.11 > 07.01)
Langues de soumissions des dossiers : français ou anglais.


Offre

Un budget forfaitaire de soutien à la création de 1300 euros TTC sera accordé au projet sélectionné. Ce budget devra obligatoirement comprendre tous les frais et charges du projet.
La communication du projet et l’assistance technique seront prises en charge par le Mundaneum en lien avec Transcultures.


Soumission

Un budget forfaitaire de soutien à la création de 1300 euros TTC sera accordé au projet sélectionné. Ce budget devra obligatoirement comprendre tous les frais et charges du projet.
La communication du projet et l’assistance technique seront prises en charge par le Mundaneum en lien avec Transcultures.
 

Dossier à envoyer par mail à:

Jacques Urbanska : urbanskaj@hotmail.com – objet du mail « Appel à projet – Arts of secret » 

commentaires

Appel à manifestations d'intérêts

Publié le 28 Juillet 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Appel à manifestations d'intérêts

Appel à Manifestations d’Intérêts du Labo des Usages :
susciter des collaborations Arts-Sciences dans la ville numérique de demain !

Le Labo des Usages est un réseau pluridisciplinaire d’artistes et de chercheurs qui collaborent sur les thèmes des Urbanités Numériques.

A travers cet A.M.I, nous souhaitons détecter ou initier des projets à mettre en œuvre sur le territoire lyonnais entre 2018 et 2020 en identifiant des porteurs de projets dont le champ de recherche est au croisement de la ville et de l’espace public, des technologies et des usages numériques, des démarches participatives ou inclusives.

Cet appel constitue une première prise de contact. Les candidats pré-sélectionnés seront invités à discuter de leur projet oralement avec les membres du Labo des Usages. Puis les projets retenus seront co-construits avec l’équipe porteuse.

Le formulaire est à remplir en ligne au lien ci-dessous avant le dimanche 27 août 2017.

commentaires

Appel à projets arts numériques – Arts of secrets – Mundaneum < > Transcultures

Publié le 14 Juillet 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Appel à projets arts numériques – Arts of secrets – Mundaneum &lt; &gt; Transcultures

Dans le cadre de la Saison des Cultures numériques de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2017,
le Mundaneum (Centre d’archives de la Fédération Wallonie-Bruxelles) et Transcultures (Centre
des cultures numériques et sonores) lancent un nouvel appel à projets pour une œuvre d’art

numérique (installation interactive, générative, net art, bio art… mais pas de forme performative),
qui sera présentée lors de l’exposition « The Art of Secret » qui se tiendra à Mons, au
Mundaneum (commissariat artistique : Transcultures en complicité avec le Mundaneum), de
23 novembre 2017 au 7 janvier 2018.

L’objectif de cet appel est de susciter la création et/ou diffusion d’un projet original, à caractère
numérique, d’un artiste ou collectif de créateurs/concepteurs résidant ou travaillant en Fédération
Wallonie-Bruxelles.

Thématiques : big data et vie privée – terrorisme – e-commerce – enjeux géostratégiques –
blockchain, money numérique – protection de la propriété intellectuelle – opensource –
hacktivisme et politique – Internet des objets, industrie du cloud computing –
démocratie liquide – cybercriminalité, sécurité – informatique quantique…

Deadline : les dossiers devront être envoyés au plus tard le 24 juillet 2017.

 

Thématique - Crypter / Décrypter

Citoyenneté et démocratie dans l’ère big data ? L’art numérique au cœur des
enjeux.

Il est intéressant de constater à quel point la sphère artistique digitale s’est emparée des questions
liées à la surveillance dans notre ère numérique, ceci d’autant plus dans un contexte de
renforcement sécuritaire induit notamment, par la menace du terrorisme international. La
révolution numérique a fort logiquement amené son lot de questionnements, et de noter
l’incroyable créativité des artistes pour nous inviter à aiguiser notre sens critique,
éveiller chez nous des questionnements afin de nous « augmenter », de simples
consommateurs passifs de nouvelles technos au statut de citoyen numérique qui revendique son
droit à une « vie privée ».

L’exposition « L’art du secret » constitue le volet « arts numériques » de l’exposition grand
public « Top Secret » proposée par le Mundaneum et l’UCL (ouverture le 10 octobre 2017).
« The arts of secret » entend montrer une vision artistique et prospective, avec diverses
interprétations/réflexions artistiques susceptibles de faire découvrir à un public non spécialisé,
des oeuvres critiques, engagées et/ou innovantes.

Top secret ! Un monde à décrypter

Imaginez une société où toute l’information serait transparente, connue de tous…
Difficile à envisager, car la cryptographie a toujours existé ! Cryptographie, ou « écriture secrète »:
d’un jeu de scribes égyptiens aux communications de guerre, d’innocents messages amoureux
au vote électronique, des balbutiements de l’Internet aux enjeux actuels de cybersécurité.

Qui dit crypter dit décrypter : culture de la transgression, hacking, mouvements sociaux
amplifiés par la cryptographie seront décodés au cœur du Mundaneum, le « Google de papier ».

Top Secret rendra compte de l’histoire passionnante du secret via l’exposition de toute une série
de machines utilisées pour le chiffrement et vous fera découvrir les hommes et les femmes
qui ont contribué au développement de la discipline au fil des siècles.

 

Critères de participation
  • L’appel est ouvert à toute personne ou groupe de personnes résidant en Fédération
    Wallonie-Bruxelles ou dont le projet a été co-produit par un acteur de la Fédération
    Wallonie-Bruxelles
  • La proposition artistique pourra être, de préférence, une nouvelle œuvre (création),
    l’adaptation ou une nouvelle version/adaptation d’une œuvre antérieure sous condition de
    rentrer dans les conditions techniques et financières de l’appel et de s’adapter au contexte général
    de la manifestation.
  • Une attention particulière sera portée aux projets proposant un caractère innovant, révélant
    une dimension poétique et/ou engagée, social, politique… dans la démarche et l’exploration de nouvelles formes d’expression.
  • Le projet devra pouvoir être exposé dans les espaces du Mundaneum pendant toute la
    période de l’exposition (23.11 > 07.01)
  • Langues de soumissions des dossiers : français ou anglais.
Offre
  • Un budget forfaitaire de soutien à la création de 1300 euros TTC sera accordé au projet
    sélectionné. Ce budget devra obligatoirement comprendre tous les frais et charges du projet.
  • La communication du projet et l’assistance technique seront prises en charge par le
    Mundaneum en lien avec Transcultures.
Soumission
  • Un budget forfaitaire de soutien à la création de 1300 euros TTC sera accordé au projet
    sélectionné. Ce budget devra obligatoirement comprendre tous les frais et charges du projet.
  • La communication du projet et l’assistance technique seront prises en charge par le
    Mundaneum en lien avec Transcultures.

Dossier à envoyer par mail à Jacques Urbanska : urbanskaj@hotmail.com
– objet du mail « Appel à projet – Arts of secret » (important)

 

commentaires

APPEL A PROJETS VIDEO : PRIX VIDEOFORMES 2018

Publié le 11 Juillet 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets, concours

APPEL A PROJETS VIDEO : PRIX VIDEOFORMES 2018

APPEL A PROJETS VIDEO : PRIX VIDEOFORMES 2018
Festival international d’arts numériques : du 14 au 17 mars 2018.

Prix VIDEOFORMES 2018 :
• Prix VIDEOFORMES de la Ville de Clermont-Ferrand
• Prix VIDEOFORMES du Conseil Départemental du Puy de Dôme

Concours international ouvert à tous.
Les œuvres présentées doivent témoigner d’une écriture originale innovante où la recherche artistique prime sur les moyens techniques utilisés.

DATE LIMITE D’INSCRIPTION : 15 octobre 2017

Inscription via formulaire au lien ci-dessous.

commentaires

F.A.M.E 2017

Publié le 7 Juillet 2017 par Anaïs BERNARD dans festivals, appel à projets

F.A.M.E 2017

Film & Music Experience

du 8 au 12 novembre 2017
Pour sa quatrième édition, le festival de cinéma consacré à la musique et aux pop cultures revient en novembre 2017 !
 
F.A.M.E 
 

La 4ème édition du festival de cinéma de la Gaîté Lyrique - consacré à la musique et aux pop cultures - se déroulera cette année du 8 au 12 novembre 2017.

Compétition internationale, avant-premières exclusives, films rares et inédits, performances live, conférences et rencontres professionnelles : pendant 5 jours, la Gaîté Lyrique vivra et vibrera sous les pulsations des images et de la musique, à la découverte des mondes contemporains.

Direction artistique : Olivier Forest & Benoît Hické 
En collaboration avec: AMORE

Appel à films

Le festival lance son appel à films annuel. Vous avez jusqu’au 10 juillet pour nous faire parvenir vos films, après avoir pris connaissance du Règlement 2017. Il n’y a pas de restriction de durée ni de genre. Nous vous invitons à parcourir les programmations des précédentes éditions pour prendre connaissance de notre ligne éditoriale (films reliés à la musique et aux pop cultures).

Formulaire d'inscription à l'appel à film (gratuit)

Règlement 2017

Contact

fame (@) gaite-lyrique.net

commentaires

CRÉATION IMMERSIVE

Publié le 6 Mai 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

 CRÉATION IMMERSIVE

Date limite de dépôt :1er juin 2017

Le présent appel s’adresse aux artistes de toutes disciplines, ayant complété une formation théorique et pratique en création immersive à la SAT (audio spatialisé et/ou visuels immersifs) ou chez un partenaire reconnu, ou ayant déjà réalisé une ou des œuvres immersives pour la Satosphère ou pour tout autre environnement en 360 de type dôme numérique.

Sont encouragées, les candidatures d’équipes de création, démontrant parmi leurs membres des expériences complémentaires, une autonomie dans la réalisation d’œuvres similaires et une polyvalence en rapport avec la création d’oeuvre proposée. L’équipe doit présenter un portfolio conjoint démontrant sa capacité à réaliser le projet de création.

LES TYPES DE PROJET ADMISSIBLES
Toutes les approches artistiques visant à définir ou à redéfinir la création de contenus immersifs sont éligibles au présent appel de projet.

Les projets recherchés visent la création d’œuvres immersives dédiées à la Satosphère de la SAT et doivent exploiter en partie ou en globalité les particularités de ce dispositif, soit :

Une expérience audiovisuelle immersive originale pour le spectateur ;
L’espace virtuel environnemental ou de scénographie augmentée ;
Le système de spatialisation sonore omnidirectionnel et tridimensionnel en temps réél ;
La gestion en direct des contenus audiovisuels et de l’espace interactif ;
La modularité de l’espace tridimensionnel et de l’écran sphérique ;
Les œuvres explorant la singularité et l'innovation dans le cadre des recherches mises en place par la SAT sur l'expérience immersive seront privilégiées :

Utilisation et contrôle de grande quantité de sources sonores tridimensionnelle via Supercollider*, SATIE (a high-density 3D audio scene rendering environment for large multi-channel loudspeaker configurations) ;
Utilisation de senseurs, caméras, pointeurs, outils de positionnement ou de capture de mouvement a des fins d'interactivité, de gestion performative ou d'édition en temps réél de scénes 3D immersives ;
Utilisation de caméras sphériques 360, de micros ambisoniques ou autre méthodes de captation A/V immersives ;
Utilisation originale de méthodes de mapping/cartographie performative temps réél.
Sont aussi valorisés, les projets bonifiant, par une intégration particulière à la création, un ou plusieurs éléments enrichissant l'expérience immersive publique mettant en lumière les particularités de ce médium. Les oeuvres finales doivent être d'une durée de 25 à 40 minutes.

LA CRÉATION D'OEUVRE
Les projets retenus ont pour objectif la création d'une oeuvre immersive qui pourra être diffusée dans la « Satosphère ». La période de création visée par le présent appel se situe aux alentours de l'hiver 2017 et du printemps 2018 pour une diffusion dans le cadre de la saison 2018/2019 (horaire sujet à changement sans préavis).

La SAT offrira en soutien aux artistes dont les projets seront sélectionnés, un accès à son laboratoire de création immersive, ainsi qu’au dispositif de la Satosphère. Un budget détaillé et un échéancier de production sont à fournir en annexe avec le formulaire de candidature.

NOTE

La SAT se réserve le droit de mettre un terme à la création ou à la diffusion d’une œuvre suite à sa sélection, à toute étape de sa production et de refuser la présentation d’un projet jugé incomplet, insuffisant, éthiquement non conforme à ses politiques. Dans un tel cas, la SAT pourra le retirer entièrement de sa programmation, et ce, à tout moment et sans préavis.

DATES À RETENIR
Date limite pour l'appel à projet: Jeudi 1er juin 2017

Analyse des dossiers et réponses aux artistes: fin juin 2017;
Rencontre avec les artistes et les équipes sélectionnées : Été 2017 (Juillet / Août);
Évaluation finale des projets par la SAT: automne 2017 ;
Début de la période de production : à compter de hiver 2017/ printemps 2018 ;
Diffusion de la création : Diffusion de la création d'oeuvre : saison 2018/ 2019.


CRITÈRES D'ADMISSIBILITÉ
1- Innovation : Le projet de création doit faire preuve d’une avancée artistique ou technologique dans le secteur de l'expérience immersive et se distinguer par son approche dans l'exploration qu'il propose.

2- Authenticité : L’oeuvre produite doit être originale et exempte d'extraits, d'échantillonnages ou de contenus qui ne sont pas libre de droit ou issus d'une création précédente de l’artiste ou de tierces personnes.

3- Autonomie : Les artistes doivent démontrer une autonomie sur les principaux aspects techniques et de création du projet. Seuls les artistes ayant reçu une formation théorique et pratique, validée par l'équipe d’immersion, pour la production d'imagerie et de son immersifs sont éligibles. Pour tous les autres aspects de la création liés au projet (interactivité, mouvement, robotique, performance, scénographie, etc.) l’artiste ou les membres de son équipe doivent posséder les compétences requises.

 

COPRODUCTION
La SAT évaluera la forme de son support en bien et services incluant une contribution monétaire sous forme de cachet après une évaluation des projets retenus lors de rencontres de production avec l'équipe d'immersion. En fonction du type de projet, de son budget de production et des ressources disponibles la SAT peut contribuer à un cachet maximum de 10K $CAD par projet sélectionné en plus des autres ressources dédiées (Satosphère, labodôme, équipements spécialisés et expertise technique en immersion.

Sauf exception et en conformité avec une recommandation du comité artistique, la SAT ne défraie pas les frais de déplacement ni de Per diem pour les artistes sélectionnés et leurs collaborateurs;
Les frais de production doivent faire l’objet d’un budget détaillé fourni spécifiant ce que l'artiste attend de la SAT et ce qu'il prévoit investir dans son projet;
La SAT peut rédiger une lettre d’intention pour faciliter la recherche de financement ou de subventions;
La SAT offre le soutien de son département de communication pour la diffusion, l'archivage audiovisuel et les communications reliées au projet dans ses réseaux et sur son site web ;
Une entente de création spécifiant les modalités de production et de diffusion de chaque création retenue est rédigée en collaboration avec l'artiste.

commentaires

Appel à oeuvre web / multimédia

Publié le 25 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à participation, appel à projets

Appel à oeuvre web / multimédia

Depuis de nombreuses années, le festival Côté court,qui se déroulera du 7 au 17 juin 2017, s’efforce d’accueillir au sein de sa programmation des propositions singulières, dont le format interroge le rapport au dispositif classique de projection auquel nous sommes habitués. Nous voulons accentuer aujourd’hui cette ouverture du festival à des formes innovantes, qui questionnent notre rapport aux images, et qui peuvent aussi trouver un prolongement en direction de la salle de cinéma. C’est du moins ce que nous voulons imaginer. Nous mettons donc en place cette année, en partenariat avec Le Cube, une compétition « web / multimédia » afin d’enrichir notre proposition éditoriale avec des projets qui n’ont pas été pensés a priori pour la salle de cinéma, mais qui cependant contribuent à renouveler le langage des formes filmiques contemporaines, renouvellement qui est au coeur de notre travail et de nos préoccupations.


Les œuvres attendues
Les œuvres devront répondre aux critères suivants :

  • avoir été pensées pour une fréquentation en ligne (et être accessibles en ligne pendant toute la durée du festival) ;
  • mobiliser des images en mouvement ;
  • avoir été réalisées en 2015-2016 ;

Un espace dédié sur notre site web, réunissant l’ensemble des projets retenus, proposera une documentation autour de ces travaux multimédia. Il sera ouvert dès l’annonce des sélections, afin d’inviter le public de notre site à fréquenter les œuvres.


Une séance en salle avec les auteurs
Une séance en salle sera intégrée en tant que telle à la programmation du festival, au cours de laquelle les auteurs pourront projeter et/ou présenter des matériaux de leur projet. Les œuvres en ligne seront consultées pour elles-mêmes et le jury se prononcera sur l’expérience en ligne. L’enjeu est de permettre à ces oeuvres hors format de se décliner autrement pour atteindre la salle et son public, susciter un retour d’expérience et des échanges propres à la projection en salle, et par cette ouverture à un espace complémentaire de diffusion, leur offrir une convivialité propre au cadre de notre festival.


Un jury et une dotation
Un jury composé de professionnels de la création multimédia est en cours d’élaboration. Le contenu de la dotation sera annoncé dans les prochaines semaines.

commentaires

Machines utopiques

Publié le 21 Mars 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Machines utopiques

Introduction
Les machines, mécaniques, électriques ou électroniques, sont généralement programmées pour réaliser une tâche précise, qu’elles exécutent sans (dé) faillir, n’ayant ni faim, ni soif, ni sommeil, n’étant envahies d’aucun doute existentiel, et étant généralement dépourvues de toute forme d’humour.
On les associe volontiers à une forme de rationalité poussée à l’extrême, à l’opposé de l’univers des sentiments, des émotions et de la sensibilité. Pourtant, certains artistes ont décidé de consacrer leur vie à la construction de machines, leur attribuant des capacités d’évocation oniriques ou même métaphysiques.
Avant d’envahir notre quotidien, les machines ont d’abord habité nos pensées, à l’image des engins volants de Jules Vernes ou des machines célibataires de Duchamp. Peut-on considérer pour autant que les machines aient une âme (celle de leur auteur) et qu’elles nous construisent autant que nous les construisons ?

Le projet
Suivant une approche spéculative, les participants à cet appel à projet auront pour objectif d’inventer des machines utopiques, qui amplifient, extrapolent ou révèlent les liens physiques et émotionnels que nous entretenons (ou que nous pourrions entretenir dans le futur) avec des machines. Ces machines de demain pourront être sophistiquées ou low-tech, intégrées dans la vie de tous les jours ou purs objets de désir. Dans tous les cas, leur portée symbolique sera notoire et explicite lors de leur fonctionnement. Elles feront l’objet d’une réalisation à l’échelle 1/1, si possible fonctionnelle, ou seront le cas échéant accompagnées par des prototypes fonctionnels en maquette.


Le développement des projets retenus se fera en deux temps :
• un laboratoire de création à la Gaîté Lyrique (Paris) : conception et prototypage des projets, réflexion collective et transdisciplinaire sur nos rapports aux machines en lien avec des invités extérieurs.
• une résidence de production au Bel Ordinaire à Billère (64) avec un accompagnement technique et financier.


Les partenaires

accès)s( cultures électroniques

L’association accès)s( cultures électroniques promeut depuis 2000 la création artistique électronique et numérique dans le champ des arts plastiques, de la vidéo, du cinéma, de la musique et du spectacle vivant. Au travers de ce courant artistique, accès)s( interroge les effets de la généralisation des technologies sur nos cultures et nos sociétés. Privilégiant une approche artistique, culturelle et anthropologique, accès)s( propose en partage les enjeux du monde de demain.

acces-s.org

Le festival accès)s( est un événement pluridisciplinaire autour d’un thème qui se renouvelle chaque année. L’édition 2017, dont le commissaire invité est Christian Delécluse, porte sur les « machines sensibles » et s’interroge sur les liens physiques et émotionnels qui nous lient aux machines. Ce faisant, il se posera la question de l’origine des machines, de leur existence et de leur devenir, objet de cet appel à projets.


la gaîté lyrique

Lieu de création multidisciplinaire, d’initiation et de vie, la Gaîté Lyrique explore les cultures populaires éphémères contemporaines et leurs formes artistiques émergentes. À travers des expositions, des conférences, des projections, des concerts et des ateliers, elle accompagne les pratiques numériques et fraie un chemin dans la complexité d’un monde fait d’informations, de flux et de chiffres.

gaite-lyrique.net


le bel ordinaire

Pensé comme un espace d’art contemporain à dimension européenne, le Bel Ordinaire est un outil de la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP) unique en Aquitaine et dédié à la diffusion, l’accueil en résidence et la pédagogie. Recherchant une complémentarité avec l’École supérieure d’art des Pyrénées, le Bel ordinaire partage auprès de tous les publics, son intérêt pour la jeune création, les nouvelles formes et les émergences artistiques dans le domaine de l’art contemporain.

belordinaire. agglo-pau.fr


Pourquoi participer? 

  • pour bénéficier d’un cadre de création artistique privilégié (2 résidences)
  • pour exposer dans un festival international
  • pour rencontrer des acteurs importants de la création numérique contemporaine
  • pour prendre le temps de réfléchir à l’impact de nos choix technologiques sur l’évolution de nos sociétés
  • pour le plaisir de participer à un projet motivant et décalé.

Les conditions :

  • être majeur et avoir moins de 35 ans (si groupement, au moins une personne)
  • maîtriser des outils d’expression artistique (si groupement, au moins une personne)
  • maîtriser des outils de réalisation technique (si groupement, au moins une personne)
  • être disponible sur l’intégralité des temps de résidence + la semaine du festival

Comment candidater ?
Remplissez Le FORMULAIRE EN LIGNE (ci-dessous) en y incluant un lien vers un dossier au format ZIP (IMPÉRATIF) d’une taille de 5 Mo maximum, contenant les éléments suivants :

  • une présentation écrite du projet (1 à 2 pages maximum)
  • une description esthétique du projet (croquis, dessins, photos, vidéos, sons…)
  • les besoins matériels (un budget de production et une fiche technique sommaires)
  • un portfolio présentant les réalisations précédentes
  • tout autre élément susceptible d’aider à la compréhension de votre projet.

Date limite de candidature : 07 avril 2017.
Les candidatures peuvent être individuelles ou en binôme incluant au moins un artiste (par exemple les projets associant un artiste à un chercheur seront acceptés).
Le dossier eut être téléchargeable depuis votre propre serveur ou depuis mediafire.com.


Critères et processus de sélection :
Compteront en particulier : l’originalité et l’esthétique des projets, ainsi que leur pertinence au regard des enjeux sociétaux contemporains.
Les différentes phases de sélection des dossiers seront faites par un jury extérieur composé de professionnels de l’art, du commissaire de l’exposition et des membres de chacune des partenaires impliquées.


calendrier :
7 avril : dépôt des candidatures
15 avril : sélection de 8-10 artistes invités à participer au laboratoire de création de la Gaîté Lyrique
28 avril – 05 mai : Laboratoire de création à la Gaîté Lyrique. Les projets seront retravaillés avec des personnalités extérieures, artistes, scientifiques, philosophes, critiques d’art, ingénieurs, et la version finalisée fait l’objet d’une présentation finale.
15 mai : annonce des projets retenus pour la résidence de production (1 à 4 projets selon les budgets)
12 – 30 juin : résidence de production au Bel Ordinaire à Pau. La production est financée et techniquement accompagnée par les structures partenaires (mise à disposition d’atelier de construction, accompagnement technique, partenariat avec un fablab, achat des matériaux, prise en charge de l’hébergement).
11– 14 octobre : exposition de tous les projets (ceux conçus durant le laboratoire de création à la Gaîté Lyrique et ceux produits au Bel Ordinaire) pendant la 17 e édition du Festival accès)s( . Cette exposition pourra être étendue jusqu’à 9 semaines (sous réserves).


Conditions de prise en charge :
accès)s( cultures électroniques et ses partenaires fourniront un appui logistique, technique et artistique. Les projets retenus par le comité de sélection seront encadrés durant toute la durée des projets, du 15 avril jusqu’au festival, et plus particulièrement pendant le laboratoire de création à la Gaîté Lyrique et la résidence de création au Bel Ordinaire.
Une enveloppe globale est allouée à la production des projets ainsi que la rémunération des artistes.
L’hébergement sera pris en charge pendant la résidence au Bel Ordinaire et des solutions d’hébergement chez l’habitant seront proposées pour les participants qui ne résident pas à Paris pendant le laboratoire de création de la Gaîté Lyrique. Les frais de transport seront également pris en charge dans la limite de 1 voyage A/R par participant (ou 2 voyages A/R pour les artistes sélectionnés pour la résidence au BO).
En cas de sélection, les porteurs de projets s’engagent à être disponibles sur le temps du festival accès)s( 2017 et sur les temps d’accompagnement en amont de la réalisation. Les auteurs sélectionnés seront également invités à participer aux rencontres organisées dans le cadre du festival afin d’y présenter leur projet.


Contact :
Pauline Chasseriaud, directrice d’accès)s(
direction@acces-s.org

commentaires

CITY ZEN PRIZE : BIG BENCH THEORY

Publié le 8 Février 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

CITY ZEN PRIZE : BIG BENCH THEORY

Afin de promouvoir son identité à l’international et ouvrir ses activités sur la ville, TCRM-BLIDA lance son prix dédié à la création et à l’innovation : City Zen Prize.
TCRM-BLIDA est un espace de création et d’innovation situé à Metz, un Tiers-Lieu où des résidents travaillent en repensant les moyens de produire, de consommer, d’habiter, de vivre.
Les Tiers-Lieux résument ainsi une façon de repenser le monde moderne : non pas seulement trouver de nouvelles solutions, mais poser aussi de nouveaux problèmes, inventer de nouvelles manières de faire, de partager, d’innover, de responsabiliser, de prendre en charge le quotidien.
Les Tiers-Lieux expérimentent ainsi de nouvelles pratiques, de nouveaux rapports entre le savoir et sa mise en œuvre, mais aussi de nouvelles manières de tenter de vivre ensemble dans le monde d’aujourd’hui et de demain.

City Zen Prize - Appel à projets

 

BIG BENCH THEORY (FR)
TCRM-BLIDA est un espace de création et d’innovation situé à Metz, un Tiers-Lieu où des résidents travaillent en repensant les moyens de produire, de consommer, d’habiter, de vivre. Afin de promouvoir son identité à l’international et ouvrir ses activités sur la ville, TCRM-BLIDA lance son prix dédié à la création et à l’innovation : CITY ZEN PRIZE

Occuper l’espace de façon intelligente c’est proposer des solutions mobiles, itinérantes qui peuvent animer l’espace public, provoquer des rencontres, investir les espaces inoccupés et s’installer facilement sur les places existantes. A l’image des Tiers-Lieux le mobilier urbain doit être un moyen de ne plus diviser et séparer le temps et l’espace en un temps de travail d’un côté, un temps de loisirs de l’autre, l’espace de la maison ou celui du bureau en incitant les passants à développer de nouveaux usages de jeux, de discussions, de témoignages, de repos, de travail, de sport...

Ce premier appel à projet intitulé BIG BENCH THEORY cherche donc à mettre en avant une approche de la ville agile et résiliente qui invite ses habitants à l’explorer et à l’occuper grâce à des nouveaux modules d’occupation de la place publique. Face à la sécurisation des espaces publics et à la banalisation des mobiliers anti-incivilités, TCRM-BLIDA souhaite faire évoluer la vision et l’usage du mobilier vers de nouvelles pratiques permettant aux citoyens d’investir la ville avec les nouveaux modes de vie et en redonnant la priorité à la création de lien social.

 

ÉLIGIBILITÉ :

Sont éligibles des artistes, auteurs ou créateurs, graphistes, collectifs, structures associatives ou entreprises, des secteurs créatifs ou numériques et sans limite géographique. Aucun medium n’est imposé et les approches transdisciplinaires peuvent être expérimentées tant qu’elles s’insèrent dans une démarche de création contemporaine. Les candidats devront pouvoir justifier leur statut fiscal : no Siret, statut fiscal (Maison des Artistes, Agessa, Entreprise, Association).

 

MODALITES:

La/le/les lauréat(es) bénéficiera(ont) :

  • d’un espace d’expérimentation et de création de 50m2 pendant un mois à TCRM-BLIDA (un espace de création et/ou un espace d’expérimentation).
  • d’un appartement à TCRM-BLIDA pendant toute la durée de la résidence pouvant héberger jusqu’à 4 personnes
  • de 10 000 euros TTC destinés à la réalisation du projet et correspondant aux frais de production, sur présentation des devis et justificatifs de dépenses (une première partie pourra être reversée au début de la création sur demande écrite et justification du montant demandé). 
  • d’une bourse à hauteur de 5 000 euros TTC, versée par l’association TCRM-BLIDA avec le concours de la Caisse des Dépôts et Consignations et de Demathieu Bard Initiatives et correspondant aux honoraires, rémunération des intervenants et aux droits d’auteurs pour l’ensemble du temps de création.

Les frais de nourriture et déplacement sont à la charge du candidat.

 

JURY

Le jury de sélection sera composé :

- des représentants des collèges artistiques et numériques de TCRM-BLIDA,

- de membres de l’équipe administrative de TCRM-BLIDA,

- de membres du bureau de l’association TCRM-BLIDA,

- d’un représentant de la Caisse des Dépôts et Consignations,

- d’un représentant de Demathieu Bard Initiatives,

- d'un représentant de la Ville de Metz, 

- d'un représentant de Metz Métropole

 

PLANNING PREVISIONNEL:

10 Janvier : Lancement de l’appel à projet
2 Mars : Clôture des candidatures
Courant Mars : Jury de sélection avec entretien des candidats et choix du lauréat
1er Avril-30 Avril : Résidence de création à TCRM-BLIDA
2 Mai : Rendu du projet
Courant Mai : Restitution à TCRM-BLIDA
Courant Juin : Restitution publique en centre-ville
 

commentaires

Appel à projets: Arts et Technologies

Publié le 27 Janvier 2017 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Appel à projets: Arts et Technologies

Créez un projet innovant au croisement entre arts et technologies !


L’association Electroni[k] lance un nouvel appel à projets aux étudiants pour la prochaine édition du festival Maintenant qui aura lieu en octobre 2017 à Rennes, pour la création d’une installation et d’une performance autour de la thématique « Arts & Technologies ».

Depuis 2001, Electroni[k] œuvre pour l’ouverture au public des cultures émergentes avec une attention particulière portée aux projets artistiques innovants : art contemporain, arts graphiques, arts numériques, musique électronique, contemporaine ou électroacoustique… Electroni[k] invite tous les ans de nombreux artistes à l’occasion du festival Maintenant pour des créer expositions, des installations et dispositifs interactifs, des concerts, des performances, des ateliers, des conférences…

Maintenant est une manifestation hybride, un événement pluridisciplinaire qui relie des propositions artistiques ambitieuses et des publics curieux autour des mot-clefs « Arts, Musiques & Technologies ». Maintenant est pensé comme un instantané de la création artistique contemporaine. Une exploration poétique de la ville guidée par des expériences innovantes et accessibles à tous qui investissent l’espace public et plus de 25 lieux rennais. De nombreux étudiants et jeunes artistes ont présenté leurs projets dans le cadre des éditions précédentes du festival, alors pourquoi pas le vôtre ! 


Les conditions :

  • Utiliser ou détourner une technologie ou un logiciel (Exemples : Arduino, Processing, Ableton Live…). 
  • Être étudiant en 2016 / 2017

 

Mots-clés :

Faisabilité technique et budgétaire – croisement artistique –  collaboration – innovation – participation – technologie –  design – graphisme – vidéo – création sonore – installation interactive – œuvre immersive – réalité augmentée – objet tangible – performance courte – dispositif scénographique

 

Candidatez pour une de ces deux catégories :

CATÉGORIE INSTALLATION :
Durée de la présentation : 7 jours.
Budget incluant matériel et rémunération : 1 200 € TTC

CATÉGORIE PERFORMANCE :
Durée moyenne : 20 minutes.
Budget  incluant matériel et rémunération : 500 € TTC


Comment candidater ?

Remplissez ce FORMULAIRE EN LIGNE (lien ci-dessous) en y incluant un lien mediafire.com avec votre dossier au format ZIP (IMPÉRATIF) d’une taille de 5 Mo maximum, contenant les éléments suivants :  

• une présentation du projet (1 à 2 pages maximum) 
• des visuels (croquis, dessins, photos…)  
• les besoins matériels (un budget de production et une fiche technique)
• tout autre élément susceptible d’aider à la compréhension de votre projet.

Date limite de candidature : 15 février 2017.

Electroni[k] et ses partenaires fourniront un appui logistique et un suivi au cours de la production. Les projets retenus par notre comité de sélection seront produits et présentés lors du festival Maintenant qui aura lieu en octobre 2017. En cas de sélection, les porteurs de projets s’engagent à être disponibles sur le temps du festival Maintenant 2017, et sur les temps d’accompagnement en amont de la réalisation. Les étudiants seront également invités à participer aux rencontres Demain #3, organisées dans le cadre du festival Maintenant, afin de présenter leur projet.

 

commentaires
1 2 3 4 5 6 > >>