Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

What is Real?

Publié le 17 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans technologie, artiste

What is Real?

La designer de mode basée à Istanbul, Ece Özalp, présente en septembre 2015 sa dernière collection : What is Real? , une élégante rencontre entre haute couture et mapping. En 2014, la première collection de Özalp, Perception, avait retenu l'attention de Bİ’ŞEYLER, une agence turque de nouveaux médias spécialisée dans le mapping. Cette agence est convaincue que la communication est un tout avec de nouvelles plates-formes permettant de créer par coalescence différentes disciplines que ce soit le traditionnel ou les nouveaux arts médiatiques. Ainsi les plates-formes existantes peuvent être améliorées et être exploiter par la technologie.

C’est en s'inspirant des lignes et des motifs utilisés dans Perception, que l'équipe de Bİ’ŞEYLER a collaboré avec la jeune créatrice pour réaliser un deuxième défilé alliant light art et captation, dans le but de réaliser un projet entièrement nouveau : un film de mode. Tout d'abord, la conception de la robe réalisée par Ece a été obtenue et numérisé en 3D. Un contenu de fiction a été préparé en utilisant les modèles de la CEE sur le modèle solide obtenu à partir de données de numérisation 3D. Travaux de production ont été menés sur la transformation de formes, de lignes de recherche et des effets 2D de l'image. Les travaux ont été réfléchis sur la robe modélisée utilisant la projection cinématographique mapping.

Le compositeur Mehmet Ünal de musique électronique nouvellement trouvé et la société de design sonore AudioFIL utilisent une technique similaire à l’effet visuel désiré. Les sons bruts sont hachés en petits morceaux, puis filtrer permettant la création d’une composition en utilisant ces particules. Les techniques utilisées sont la modulation AM, la synthèse FM, la synthèse granulaire et la modulation en anneau. Pour embrasser le son original de la pièce, il a également écrit un patch pour M4L AbletonLive. Ainsi, la mise en miroir de la même approche et la technique exacte dans les gravures originales de collecte.

Le nom de la création de la CEE ainsi que sa vision de la nature, Perception, a gagné une autre couche de principe à ce projet. Perception a donné naissance à une autre perception et nous a fait demander ce qui est réel?

 

commentaires

Tree of Codes, ballet contemporain et concept visuel

Publié le 16 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans artiste

Tree of Codes, ballet contemporain et concept visuel

Olafur Eliasson a développé le concept visuel pour Tree of Codes, un ballet contemporain, chorégraphié par Wayne McGregor et avec de la musique composée par Jamie xx. La scénographie utilise des ensembles complexes de surfaces réfléchissantes, transparentes, et de réfraction et de la lumière de couleur pour créer un espace de couches dynamique, en constante évolution, et de façon complexe dans laquelle les danseurs sont multipliés créant des chevauchements. Des lumières panoramiques en direction du public provoquent une image spectrale qui se réfléchit par filtres colorés sur la scène, permettant d'y intégrer les spectateurs à l'action scénique. Déclenchée par Arbre de Jonathan Safran Foer de codes (une œuvre sous la forme d'un livre, qui était à son tour inspiré par la rue des Crocodiles, par Bruno Schulz), cette nouvelle, le travail le soir-longueur dispose d'une compagnie de solistes de l'Opéra de Paris et danseurs de Wayne McGregor Random Dance.

commentaires

Body painting de Natasha Farnsworth

Publié le 15 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans artiste

Body painting de Natasha Farnsworth

L’artiste de l’Arizona âgée d'une vingtaine d'années, Natasha Farnsworth, rend hommage dans une de ses récentes séries photographiques au street artist allemand 1010 qui transforme les murs de la ville en vortex bariolés qui vous emportent dans les limbes du temps. Natasha, quant à elle, s'attaque au body painting, réalisant d’étonnants trompe-l’œil 3D sur des corps nus et à  la peinture acrylique.

Ses travaux sont à découvrir sur son compte Instagram, ci-dessous.

commentaires

APPEL À PROJETS VIDEOPHONIC SAISON 2016-2017 !

Publié le 14 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

APPEL À PROJETS VIDEOPHONIC SAISON 2016-2017 !

Clôture le 11 janvier 2016 à minuit

Depuis 2008, l’AADN coordonne VIDEOPHONIC, un dispositif d’accompagnement à la création artistique numérique émergente qui se décline sous la forme d’un cycle de résidences. Construit dans une logique coopérative avec des lieux de la métropole lyonnaise, Vidéophonic a également élargi son territoire d’intervention en intégrant de nouveaux partenaires hors Région Rhône-Alpes, dans une logique de circulation inter-régionale des projets et des équipes accompagnés. Pour la saison 2016/2017, les partenaires sont : le CCO (Villeurbanne), ERAsmE (Lyon),  l’INsA (Villeurbanne), le Lab.Lab (Villeurbanne),  le Lavoir Public (Lyon), la maison pour tous-salle des Rancy (Lyon), le Planétarium (Vaulx-en-Velin), Zinc (marseille) et shadok (strasbourg).

 

A qui s’adresse Vidéophonic ?

VIDEOPHONIC fait la part belle à la scène des arts numériques : projets transdisciplinaires, nouvelles écritures numériques de toutes disciplines. à travers ce dispositif unique en Rhône-Alpes, nous sommes attentifs à soutenir des artistes qui appréhendent et détournent les nouvelles technologies comme médium au service d’un discours engagé, sensible et humain et questionnant notre relation au numérique. Tremplin pour des artistes émergents ou en devenir, VIDEOPHONIC invite des artistes nationaux, internationaux et donne la priorité aux artistes rhônalpins. Le dispositif se formalise à travers différents niveaux d’accompagnement, de l’expérimentation à la co-production d’une étape de création, déterminés en fonction des besoins du projet et des équipes artistiques.

LIEU : Le choix du lieu de résidence est déterminé par l’AADN en fonction des disponibilités des structures partenaires et des équipes artistiques. Si un seul lieu peut accueillir votre projet, merci de le préciser dans le formulaire de candidature.

 

Conditions de participation :

Pour une étape « expérimentation »

•          mise à disposition d’espace : 6 à 15 jours de résidence dans un lieu partenaire de la métropole lyonnaise

•          soutien technique et regard artistique : L’accueil technique et possibilité de mise à disposition de matériels un accompagnement et conseil artistique (à construire avec AADN)

•          Communication : une restitution publique à l’issue de la résidence, comprenant une présentation du projet par l’équipe artistique suivi d’une forme libre : performance, test du dispositif, rendu d’atelier, filage, workshop, d’un test du dispositif en cours de création ou autre... La communication publique et invitations professionnelles sur la sortie de résidence une valorisation sur le site www.aadn.org

 Pour une étape « Co-Production »

•          mise à disposition d’espace : 6 à 15 jours de résidence sur la métropole lyonnaise sous la forme d’un parcours d’accompagnement global qui peut être réparti en différentes périodes dans des lieux divers

•          soutien technique et regard artistique : L’hébergement et les transports pour les équipes hors Rhône-Alpes L’accueil technique et possibilité de mise à disposition de matériels techniques et technologiques un accompagnement et conseil artistique (à construire avec AADN)

•          Communication : une restitution publique à l’issue de la résidence, comprenant une présentation du projet par l’équipe artistique suivi d’une forme libre : performance, test du dispositif, rendu d’atelier, filage, workshop, d’un test du dispositif en cours de création ou autre... La communication publique et invitations professionnelles pour la sortie de résidence une valorisation sur le site www.aadn.org

•          Accompagnement en administration et production : une bourse de création (de 500€  à 1000€ nets par équipe - montant fixé par l’AADN en fonction de la durée et du nombre de personnes accueillies) mise en réseau professionnel Aide au montage de dossier de financement et mise en réseau.

Les repas sont à la charge des équipes artistiques pour les deux types d’étape « Expérimentation » et « Co-production ».

 

Condition d’évaluation :

•          Intérêt artistique

 •         Cohérence avec la ligne artistique de l’AADN et de ses partenaires

 •         faisabilité technique • structuration du projet et de l’équipe

•          une attention particulière sera portée aux projets qui sont construits dans une logique de « parcours » global en intégrant de manière forte la question des publics (création participative et/ou capacité à développer des actions liées à la transmission de leurs pratiques).

 

Comment candidater ?

AVANT  le 11 janvier 2016 à minuit :

• Compléter le formulaire de candidature en ligne à l’adresse suivante : https://form.jotformeu.com/53193597326363

• Joindre un budget et un calendrier prévisionnel de la création (calendrier selon modèle fourni sur le site)

• Joindre 2 Photos 300dpi (1 pour le projet / 1 du collectif ou logo) et 1 texte de présentation du projet (5-10 lignes)

• Tout autre document complémentaire : dossier artistique, note d’intention, fiche technique, schéma d’implantation, etc.

 

ATTENTION : Tout dossier incomplet ne sera pas étudié. Les équipes doivent s’appuyer sur une structure porteuse de manière obligatoire (inscription d’une entité sociale). si ce n’est pas le cas, merci de bien vouloir contacter l’AADN avant candidature pour trouver des solutions.

 

Pour toute question : vph [at] aadn [point] org

commentaires

European lab winter forum 2015

Publié le 12 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans festivals, conférence

European lab winter forum 2015

european lab winter forum 2015

du 15 au 17 Décembre 2015
European Lab est un espace réflexif, à la fois professionnel et public, avec tous ceux qui pensent et font la culture de demain.

En impliquant les nouvelles générations d’acteurs culturels européens et le grand public, European Labinterroge et imagine l’avenir de la culture dans le contexte de crise et de mutations qui traversent nos sociétés.

Ainsi, European Lab défend l’indépendance critique à l’égard des pouvoirs politiques, économiques, ou institutionnels. Dans un contexte de crise généralisée qui remet en cause le sens même de l’action publique, comme de l’engagement citoyen dans nos démocraties, le moment est venu de penser, et d’imaginer ensemble ce que peut, et ce que doit être la culture de demain.

 

Tout le programme disponible au lien ci-dessous.

commentaires

BLACKOUT

Publié le 11 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans spectacle

BLACKOUT
Le vendredi 18 décembre 15
De 15h à 17h et de 18h à 21h30 / Pour un spectateur: départ toutes les 5 min. 
Tarif : Gratuit
 

Le projet Blackout part d’un postulat fictionnel : le 19 décembre 2017, une mégalopole occidentale est plongée dans un blackout total, une coupure d’énergie et de flux numériques sans précédent.

Le spectateur est invité à traverser cet événement et ses conséquences à travers le prisme de ses sensations.
Comment réagirions-nous privés totalement de flux numérique mais aussi tout simplement d’énergie électrique ? Quelles sont les tentatives, obstacles, réactions et sensations individuelles et de groupe face à une telle situation ? Que se passe-t-il lorsque tout ce qui nous semble habituel et acquis se met à dysfonctionner ?

Ce point d’entrée fictionnel donne lieu à la création d’images mentales, au sein d’un dispositif immersif pour un seul spectateur. Il conduira ce dernier au cœur d’un univers sensoriel élaboré, recourant à d’autres manières de dire, bien souvent au-delà des mots.

Il n’est pas question de discours didactique ou rhétorique, mais plutôt d’une expérience sensible, à partir de laquelle des émotions et une pensée peuvent être élaborées. Si nous sommes chacun pourvus d’un système sensoriel, il existe autant d’expériences subjectives que de spectateurs. Le spectateur est invité à traverser le dispositif seul, muni d’un casque. Il évolue dans un espace architecturé, inspiré des bunkers de survivaliste. Traversant plusieurs cellules immersives, il plonge dans l’univers sensoriel de Blackout.

 

Production : INVIVO - collectif d’exploration scénique.
Aide à la production : ARCADI art numérique - Île-de-France.
Aide au développement : DICRéAM – CNC.
Soutiens : Le Cube, Le Château Éphémère (Carrière-sur-Poissy)ENSATT (Lyon).

commentaires

Ce que jusant dénude

Publié le 10 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Ce que jusant dénude

L'association Eunice VSG a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'installation "Ce que jusant dénude", le vendredi 11 décembre à la GALERIE H+ de Lyon.

L'association Eunice VSG (Claire Sistach, Soizic Sanson, Nicolas Barrial) créée en 2014, est à l'origine du projet "DualCorps". Ce projet expérimental, constitué de multiples sous-projets, se place à la croisée de l’art numérique, de la performance, de la recherche-action et des sciences cognitives. 
Il se découpe en deux grandes parties : une performance immersive expérimentale sous la forme d’une collaboration art-science avec le professeur Alain Berthoz de la chaire de neurophysiologie du Collège de France, puis une installation interactive et immersive permettant un voyage singulier et poétique au cœur des datas et au fil de la construction et des métamorphoses d’une identité jumelée.
A travers le thème de la gémellité, il s’agit de tenter de définir ce qui construit l’identité numérique : le poids des données dans l’investissement identitaire d’un “joueur” pour son avatar, et dans son rapport aux autres.
"Le Chiffre éolien" (avec la participation de Pierre Clisson) et "Ce que jusant dénude" sont deux sous-parties de ce projet.

Au sein de "DualCorps", "Ce que jusant dénude" est un univers en réalité virtuelle librement inspiré de l'ouvrage de Michel Tournier, Les Météores. Il propose une déambulation poétique d'un avatar et de son double dans ce monde, au fil du chant des Météores, de ses créations géologiques et des aléas de ses phénomènes atmosphériques. 

Un projet de l'association Eunice VSG :
Conception : Claire Sistach et Soizic Sanson
Modélisation : [ Art? NO! ] et Claire Sistach
Univers Unity : Claire Sistach
Sound-design : Soizic Sanson
Voix : Soizic Sanson et Raphaël Ghisalberti
Sons de la zone éolien : Laurent Choquel + voix d'Aziza Jouani

 

GALERIE H+

24 montée Saint Sébastien,
69001 Lyon
commentaires

Exposition immersive " Filez ! "

Publié le 9 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Exposition immersive " Filez ! "

"Il est un autre moyen de sortir d'un labyrinthe : c'est d'inventer soi-même le chemin au fur et à mesure, jusqu'à la sortie, que l'on invente aussi".

Dominique Fortier



Le 11, 12 et 13 décembre la Galerie Toutouchic vous accueille pour l'exposition immersive " Filez ! ".  Notre but : vous faire perdre le fil ! 

Venez partager cette expérience lors du vernissage le vendredi 11 à 20h00
Puis le Samedi et le dimanche de 10h00 à 18h00. 

Au plaisir de vous y voir !

-
Galerie Toutouchic
23 ter rue de la Haye
57 000 Metz
-
Master Arts de l'exposition et Scénographies

commentaires

La course à l’innovation technologique

Publié le 8 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

La course à l’innovation technologique

ArtCOP21

Mercredi 9 Décembre 2015 à 14h30

Dans cette période où tout s’accélère, les artistes prennent le temps de poser un regard critique sur la course à l’innovation technologique, de décortiquer les ressorts de son discours et d’expérimenter ses outils.

Rencontre en anglais

Avec des chercheurs et des scientifiques, ils remettent en cause l’argument technique trop souvent avancé comme l’unique solution face au changement climatique, nous alertent sur l’absence de contrôle démocratique sur les projets de géo-ingénierie, et développent des projets qui envisagent différemment la technologie – open source, détournement technique, hacking social…

rencontre à 14h30

Avec :

  • Renewable Futures : Rasa Smite et Raitis, artistes et co-fondateurs du RIXC (LVA),
  • Cédric Carles et le Laboratoire Paléo-énergétique (FR) et
  • Yacine Ait Kaci, artiste (FR)
  • Ewen Chardronnet, écrivain et commissaire indépendant (FR)

Animé par Andrew Simms, correspondant du Guardian pour la COP21 (UK).

à 17h - face à face avec shaun gladwell, artiste (aus).

Animé par la journaliste Lydia Ben Ytzhak. (En anglais)

commentaires

Le chemin des ondes

Publié le 8 Décembre 2015 par Anaïs BERNARD dans film, evenement

Le chemin des ondes

Le Tour du jour - Nouveaux territoires documentaires

Mercredi 9 Décembre 2015 à 19h30
La Terre tourne-t-elle mieux depuis que l'Homme lui impose son empreinte ?
 
Ces deux films singuliers questionnent notre rapport ambivalent aux technologies, de l'addiction à la promesse d'un avenir meilleur, de la maladie à l'asservissement.

Peut-on maîtriser les flux d'informations que nous générons et quels sont les impacts de la Big Data sur notre environnement ? En ces temps de prise de conscience aigüe des problématiques climatiques et plus largement écologiques, est-il encore possible de négocier avec nous-mêmes ? Cette séance très spéciale ouvre la discussion.

 

zone blanche 

Réal. : Gaëlle Cintré (2014 - 22′)
Bande-annonce 
En présence de la réalisatrice.

Souffrant d’un syndrome aigu d’intolérance aux champs électromagnétiques, quatre femmes se voient contraintes de survivre en marge du monde. Le quotidien de ces électro-hypersensibles oscille entre retour à un mode de vie primitif et science-fiction post-apocalyptique. Ne supportant même plus la proximité du courant électrique ou de batteries, le film a dû se faire sans électricité.

 

all that is solid melts into data

Réal. : Boaz Levin et Ryan S Jeffery (Allemagne-France-USA - 2015 - 60′ - VOSTF)
Première parisienne
Bande-annonce

”Intégrant, comme cela devient fréquent dans le documentaire (et même dans la fiction), des captures d’écran d’internet, notamment de Google maps, ce film aux résonances politiques répertorie avec images, documents et chiffres à l’appui, les principaux centres de données des grandes plateformes d’Internet(comme Google, Facebook, Apple, etc.), aux Etats Unis, principalement. Froide analyse, à la limite de l’espionnage industriel (on pense à WikiLeaks), sur la forme et l’architecture de ces immenses bâtiments, pour la plupart aveugles et anonymes, où sont stockées les informations collectées par leurs sites. Cesusines énergivores, énormes consommatrices d’eau et d’électricité, génèrent non seulement desproblèmes écologiques, mais leur expansionnisme galopant ne semble répondre à aucune nécessité rationnelle. Une analogie avec un célèbre paradoxe de Borges sur la carte et le territoire clôt magistralement cette démonstration finement polémique”
(Vincent Ostria, Les Inrocks)

 

le tour du jour - nouveaux territoires documentaires

Ce nouveau cycle de projections, mensuel, proposé et programmé par Benoît Hické (co-commissaire du festival F.A.M.E, le festival de cinéma de la Gaîté lyrique et programmateur à multiples casquettes : Muséum national d'Histoire naturelle, Musée de la Chasse et de la Nature, BAL, Gaîté lyrique : cycle Musiquepointdoc, de 2011 à 2015) se penchera sur les nouvelles formes qu'emprunte désormais le registre documentaire, en explorant et en explosant à la fois les formats et les sujets. 

A l'image de la Gaîté lyrique, le lieu de toutes les cultures contemporaines, ce cycle proposera une programmation mensuelle qui piochera dans le réel pour tenter de le décrypter, sans oeillères ni limites, sans grille thématique établie a priori. Le documentaire est irrigué par de nouvelles pratiques et technologies, de nouveaux regards, celles et ceux des artistes, des plasticiens, des penseurs, qui font bouger les lignes esthétiques. Car de quel réel parle-t-on désormais ? Le cycle épousera les problématiques de notre époque et proposera un tour du jour en quelques mondes en interrogeant le statut de l'image d'aujourd'hui et celui du filmeur.

Avant-premières, films rares ou inédits, conférences animées et illustrées, mini cycles au sein du cycle, séances thématisées ou reliées aux grandes séquences de la Gaîté lyrique, rencontres avec les réalisateurs, ce sera un rendez-vous vivant et exigeant, cinéphile et connecté, qui fera la part belle à toutes les avant-gardes des territoires documentaires

commentaires
<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 60 70 80 90 100 > >>