Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Exposition : Sabato Visconti

Publié le 7 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Exposition : Sabato Visconti

Exposition : Sabato Visconti

Du 5 mai au 31 mai,
Médiathèque Léon-­Alègre,
Bagnols­-sur-­Cèze

 

Sabato Visconti, artiste américain, est fasciné par les bugs des fichiers informatiques qui peuvent changer les images, créant de nouvelles œuvres aléatoires. Il explore ces glitch en modifiant les fichiers des images et en manipulant les codages et les algorithmes. Inspirée par le maître du suspens Alfred Hitchcok et du film Sueurs froides, la série d’images photographique Vertigo lui rend largement hommage.

commentaires

IX 2015 : EXPLOSION DE L'IMMERSION

Publié le 6 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans evenement

IX 2015 : EXPLOSION DE L'IMMERSION

La Société des arts technologiques [SAT]  annonce la 2e édition du Symposium international IX qui se tiendra dans ses espaces à Montréal du 20 au 24 mai 2015. IX 2015 invite les créateurs, chercheurs, formateurs, producteurs et diffuseurs à partager leurs savoirs, leurs expériences et leurs projets. Il invite également les amateurs d’art numérique d’avant-garde, qui partagent leur passion pour l’expérience immersive, à participer aux discussions.

IX 2015 reprend la formule qui a fait le succès de sa première édition : une série de conférences principales et de conversations en matinée sont suivies, en après-midi, de rencontres d’artistes, de démonstrations et de présentations courtes (poster sessions). Les œuvres inédites sont présentées en soirée dans la Satosphère, le grand dôme de la SAT.

 

Les objectifs du Symposium IX 2015 sont de :

  • Faire le point sur l’état des techniques et de la création numérique d’avant garde;
  • Favoriser l’émergence d’un discours critique sur l’expérience immersive;
  • Travailler à la standardisation des formats pour faciliter la création et la diffusion d’œuvres fortes;
  • Prendre action sur les enjeux communs pour accélérer l’émergence d’un médium expérientiel puissant;
  • Rassembler une communauté parmi les plus dynamiques et inspirées.

----

 

THÉMATIQUES DES CONFÉRENCES

Le Symposium IX 2015 invite des personnalités reconnues pour leur talent et leur influence à ouvrir chacune des journées :

               

EXPANSION : FAIRE ÉCLATER L’HORIZON

Les technologies de l’immersion ouvrent les avenues du futur de la perception et de la conception, en révélant des mondes virtuels inexplorés prêts à être découverts et parcourus. Mais où ces lieux se situent-ils vis-à-vis l’environnement physique, et comment sont-ils en train d’ouvrir la voie à de nouveaux territoires de l’imagination? Cette conférence est présidée par Vander Caballero, un leader d’innovation de l’industrie des jeux vidéo, ancien directeur de la création chez EA à Vancouver et Montréal ainsi que fondateur de Minority Media. Il sera accompagné par :

 

EleVR - Andrea Hawksley & Emily Eifler (San Francisco) - Groupe de recherche en réalité virtuelle;

Paul Nicholls (London UK) - Artiste, architecte, réalisateur et cofondateur de Factory 15 ;

Yan Minh (Paris) - Artiste nouveau média et fondateur du mouvement "NooNautes"

               

HYBRIDATION : INTÉGRER LES TECHNIQUES

Casques de réalité virtuelle, environnements projetés, appareils mobiles…tous sont des portails vers la réalité augmentée ou virtuelle. Alors que les plateformes de production et les moteurs en temps réel deviennent accessibles peu importe les outils informatiques physiques utilisés, comment les créateurs apprennent-ils à inclure l’hydride comme caractéristique positive des environnements immersifs ? Cette conférence est présidée par le pionnier en réalité virtuelle Scott Fisher, doyen associé à la recherche à la USC School of Cinematic Arts et directeur-fondateur de son département : Interactive Media Division. Il sera accompagné par :

 

Greg Downing (San Francisco) - Artiste et co-fondateur de X-Rez Studio ;

Steve Mason (San Francisco) - Artiste médiatique, ingénieur et VP Innovation à Obscura Digital ;

Vladimir Vukicevic (Toronto) - Inventeur de WebGL et Directeur de l'ingénierie à Mozilla.

               

ÉMERGENCE : EMBRASSER LA COMPLEXITÉ

L’émergence de l’expérience immersive est en train d’affecter nos conceptions de la réalité, déclenchant des interrogations quant à notre place, notre rôle et notre responsabilité dans le monde. Mais quelles sont les connaissances utiles qui émergent de la capacité grandissante d’analyser, de visualiser et d’explorer le « big data » par des dispositifs immersifs ? Cette conférence est présidée par le philosophe, théoricien culturel et savant des médias Pierre Lévy, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en intelligence collective et auteur du Langage de codification sémantique (IEML). Il sera accompagné par :

 

Bill Seaman (Durham NC) - Artiste, theoricien et inventeur de la poétique recombinée ;

SMike Phillips (Plymouth UK) - Professeur d'arts interdisciplinaires à l’Université de Plymouth ;

Dan Neafus (Denver CO) - Gates Planetarium et Directeur de IMERSA.

               

TRANSCALARITÉ : DÉCONSTRUIRE LES FRONTIÈRES

Les expériences immersives peuvent être utilisées pour cultiver une compréhension contextuelle des relations interdépendantes au travers du temps et de l’espace. Mais quel potentiel ont les nouvelles technologies comme outil pour encourager une compréhension systémique des phénomènes interconnectés et des frontières qui s’effacent entre les disciplines académiques ? Cette conférence est présidée par Rémi Quirion, chef scientifique du Québec et partisan de la recherche transdisciplinaire. Il sera accompagné par :

 

Derrick de Kerckhove (Naples / Nice) - Professeur à l'Université de Naples ;

David McConville (Montréal) - SAT et Buckminster Fuller Institute ;

Normand Brunet (Montréal) - Scientifique environnemental et chercheur à UQAM.

commentaires

QUAND L’IMAGE SE DÉTACHE DE SON ORIGINE

Publié le 5 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

QUAND L’IMAGE SE DÉTACHE DE SON ORIGINE

Intervenante : Anne-Marie Morice: Quand l’image se détache de son origine

 

L’image numérique est potentiellement sans début ni fin. L’art numérique est l’apothéose de l’art à l’âge de sa reproduction mécanique puisque la distinction entre original et copie y est dépourvue de sens. C’est cette malléabilité qui fonde l’une de ses principales caractéristiques et en même temps sa fragilité. L’image numérique tout comme le texte et le son numérisés constituent une base de données abstraite, dématérialisée, une pure information qui se réinscrit immédiatement dès qu’on la modifie. Est-ce la fin définitive de l’aura ? Avec une image numérique, recyclable à l’extrême, se recombinant sans fin et faisant feu de tout bois : collages, détournements, remake, v-jaying, etc ? Comment apprécier de nos jours les nouveaux créateurs numériques sans tomber dans le techno-fétichisme ou la bouillie d’un continuum en devenir très éloigné de la propriété symbolique qui a jusque là été attribuée à l’image.

 

 

le13MAI2015

18h30

8. QUAND L’IMAGE SE DÉTACHE DE SON ORIGINE

 

ECM Le Chaplin Place Mendès France - Rue Mermoz - T01.30.63.78.03 Mantes la Jolie (78)

commentaires

Séminaire de l'axe 4 du MICA

Publié le 5 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

Séminaire de l'axe 4 du MICA

RENCONTRE : CORPS IMMERSIONS MERCREDI 06 MAI 2015 À 18H00

 

éminaire de l'axe 4 du MICA 
avec Bernard Andrieu, Bernard Lafargue, Cécile Croce, Déborah Bowman, Petrucia Terezinha Da Nobrega 
Dans les salons Albert Mollat

Bernard Andrieu est professeur en écologie corporelle et philosophie du corps à l'Université de Rouen et chercheur au CETAPS, philosophe du corps, et auteur de très nombreux ouvrages sur les pratiques corporelles et épistémologies du corps. Il présentera les deux livres (La peur de l'orgasme - Ed. Le murmure / Donner le vertige - Ed. Les arts immersifs, Liber) dont il est auteur et le numéro de Figures de l'art dont il a assuré la direction (Arts Immersifs. Dispositifs et expériences (direction), Figures de l'art 26, Revue d'études esthétiques, PUPPA). 

Bernard Lafargue est Professeur des Universités en Esthétique et en Histoire de l'art à l'Université Bordeaux Montaigne, critique d'art et rédacteur en chef de Figures de l'art

Cécile Croce est Maitre de Conférences Habilité à Diriger des Recherches en esthétique et sciences de l'art à l'Université Bordeaux Montaigne, chercheur au laboratoire MICA, enseignante en théories et en pratiques artistiques. De la philosophie à la psychanalyse de l'art, elle développe une esthétique transdisciplinaire de l'œuvre. Elle présentera son livre Performance et psychanalyse, Expérimenter et (de)signer nos vies, col. Mouvements du savoir, L'Harmattan, 2015. 

Déborah Bowman est artiste plasticienne américaine, professeur d'art à l'EBABx, et enseignante à l'Université Bordeaux Montaigne. Son travail explore l'écosophie, la marche, et la biodiversité. Plusieurs de ses œuvres font partie des collections publiques. 

Petrucia Terezinha Da Nobrega est co-auteur avec Glaucio Bezerra Brandao et Mathieu Duvignaud de « Biofeedart : chiasme, corps, art, technologie et éducation », in Arts Immersifs. Dispositifs et expériences, Figures de l'art 26, Revue d'études esthétiques, PUPPA, 2014.

 
commentaires

LA REVUE 
DU CUBE #8 / «RÉVOLUTION POSITIVE ?»

Publié le 4 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans Ouvrage

LA REVUE 
DU CUBE #8 / «RÉVOLUTION POSITIVE ?»

La Revue du Cube, publication bilingue en ligne lancée en octobre 2011 par Le Cube, continue son exploration des thèmes prospectifs liés aux profondes mutations du monde induites notamment par la révolution numérique.

Pour la sortie de son 8ème numéro consacré au thème “Révolution positive”, La Revue du Cubevous invite à sa soirée de lancement, le 12 mai 2015, à 19h30, autour de son émission de télévision réunissant sur le plateau plusieurs contributeurs de la Revue. Après l’émission, vous pourrez rencontrer et échanger avec les auteurs présents autour d’un cocktail.

«...Un autre monde émerge. Ses adeptes misent sur les potentialités du numérique pour imaginer une société productrice de valeur sociale forte. Un peu partout, leurs initiatives isolées se ramifient et se multiplient pour apporter des solutions concrètes à la crise. [...] Soucieuse du bien commun et des générations futures, elle est prête à s’adonner à une sobriété heureuse* pour préserver la planète, et fait de la relation, de l’éducation, de l’inter créativité et du partage, le terreau fertile du renouveau. »
Nils Aziosmanoff, président du Cube.

Lire l'édito complet sur le site de la Revue

 

Une émission à suivre aussi en direct sur www.lecube.com et www.cuberevue.com 
et en live-Tweet sur @lecubetwit #CubeRevue

 


LA REVUE DU CUBE
Parce qu’à l’ère du numérique, le mouvement, la porosité et le foisonnement recomposent le monde, La Revue du Cube entend croiser les regards de praticiens, d’artistes, de chercheurs, de personnalités et d’experts venus d’horizons différents. Chaque numéro s’articule autour d’une thématique qui traduit les tendances émergentes. La Revue du Cube, c’est plus de 80 contributeurs, 200 articles, 10.000 lecteurs-Internautes par mois, un ebook téléchargeable gratuitement.


commentaires

Exposition: Le son du silence

Publié le 3 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Exposition: Le son du silence

Exposition : Le son du silence

Du 7 mai au 31 mai 2015,
Chartreuse de Valbonne,
Saint-­Paulet-­de-Caisson
10h-12h30 et 14h-18h tous les jours

 

L’ancien monastère de La Valbonne qui abritait les moines-ermites de l’ordre des Chartreux dans une clôture religieuse perpétuelle, accueille une exposition qui questionne la relation de l’homme au silence, aux sons. Œuvres interactives, installations, vidéos, expérimentations, les créations sont à découvrir et à partager !

Œuvres de Gary Hill – John Sanborn – Studios Chevalvert – collectif Avoka – collectif Void – Caroline Duchatelet – Laurent Pernot – Djeff – Scénocosme.

commentaires

Un dimanche, une pin-up #125

Publié le 3 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Viola (Soul Calibur V)

Viola (Soul Calibur V)

commentaires

Des Hommes et des Plantes qui soignent

Publié le 2 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Des Hommes et des Plantes qui soignent

Des Hommes et des Plantes qui soignent

8 mai - 27 septembre 2015

Depuis les plus anciennes civilisations, les sociétés ont puisé dans la nature des ressources pour se soigner. Raconter cette histoire passionnante des plantes médicinales, telle est l'ambition de la nouvelle exposition conçue par le Domaine départemental de la Roche Jagu.
Une occasion d'envisager le rapport de l'Homme à la Nature mais aussi d'évoquer les stratégies mises en œuvre pour identifier les plantes et les utiliser à des fins médicales. Science, religion, médecine, botanique et magie se mêlent parfois, tout au long de cette longue odyssée. Un savoir immémorial s'est transmis de génération en génération, sur tous les continents, et la médecine moderne s'appuie encore très largement sur les traditions les plus anciennes. Aujourd'hui, la recherche scientifiqueautour des plantes laisse espérer, avec beaucoup d'espoir, le traitement de certaines maladies.

Cette exposition polysensorielle est une immersion dans le monde des plantes médicinales : des dispositifs multimédia, sonores, olfactifs ou interactifs jalonnent le parcours et interpellent les visiteurs, petits et grands. Elle se prolonge naturellement au cœur des jardins remarquables, sous la forme de créations paysagères éphémères, qui servent d'écrin au château de la Roche Jagu.

Une exposition conçue par le Domaine départemental de la Roche Jagu.

Tout public

Durée moyenne de visite : 1h15

Plein tarif : 5 € / Tarif réduit : 3 € / Tarif famille : 12 € (2 adultes, 2 enfants) / Gratuité : - 6ans

commentaires

Elektra 16

Publié le 1 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans festivals

Elektra 16

ELEKTRA est un festival international d'art numérique présentant des œuvres et des artistes qui allient art et nouvelles technologies. Le festival ELEKTRA est ainsi, pour le public montréalais, une vitrine de la création locale, nationale et mondiale.

 

Pour sa 16ème édition, du 13 au 17 mai 2015, ELEKTRA propose aux amateurs d’art et de culture numérique une thématique axée sur le pouvoir du son sous l’intitulé « POST-AUDIO » qu’il faut comprendre comme un « au-delà de l’audio » par-delà ce que l’on connaît du son. C’est avec une programmation qui interroge l'influence du sonore sur notre psyché et explore les différents phénomènes d’écoute, qu’ELEKTRA 16 s’annonce comme une vitrine de la création locale, nationale et internationale.

 

Évènement phare du printemps montréalais, le festival présente plus de 30 artistes locaux et internationaux parmi les plus novateurs de l’art numérique à travers une dizaine de lieux partenaires. Au cœur des propositions artistiques, le public pourra assister à de nombreuses performances audiovisuelles, sonores et immersives, concerts, installations et vernissages, lancements, ainsi qu’au Marché international de l’art numérique (MIAN – 9e édition).

commentaires

Exposition: L’ombre d’un doute

Publié le 30 Avril 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Exposition: L’ombre d’un doute

L’ombre d’un doute : exposition personnelle Djeff, à Bagnols-sur-cèze

Du 5 mai au 25 mai 2015,
Centre d’art rhodanien Saint-­Maur,
Bagnols-sur­-Cèze.

 

Communément perçue comme le souvenir d’un passage qui imprime l’espace de manière temporaire, l’ombre associée au doute laisse suggérer que cette empreinte devienne indélébile. L’artiste contemporain Djeff choisit d’explorer ses interrogations, à travers 3 pièces représentatives de son travail où le spectateur est impliqué, convié à vivre une expérience sensorielle et immersives. Voyage immobile (Travelscope, 2006-2015), présence invisible (Breeze, 2007), obsolence programmée (Black Widow, 2012)

 

Horaire : 10h-12h et 15h-19h tous les jours, sauf dimanches et jours fériés.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 90 100 > >>