Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

MULTIPLICITÉ

Publié le 23 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans exposit

MULTIPLICITÉ

MultipliCITÉ – Exposition Victor Vasarely
2 juin – 2 octobre 2016
 
MultipliCITÉ est une exposition triptyque, un parcours en 3 lieux au coeur de la Provence. Pour célébrer les 40 ans de la Fondation Vasarely et les 110 ans de la naissance de l’artiste Victor Vasarely. Avec l’ambition de présenter l’oeuvre de l’artiste dans son processus créatif. Plus que jamais, l’oeuvre du plasticien utopiste et visionnaire, rayonne mondialement. En s’associant à la Fondation Vasarely dans le cadre des 40 ans de son Centre architectonique d’Aix, l’exposition Irisations et l’invitation de l’artiste Etienne Rey soulignent les liens existants entre l’art optique et cinétique des années 1960 et 1970, la démarche de Vasarely et les arts numériques contemporains.
 
MUSÉE VOULAND • AVIGNON
VICTOR VASARELY EN MOUVEMENT
De nombreuses œuvres originales inédites issues essentiellement de collections privées, mais aussi des deux musées Vasarely hongrois jalonnent cette rétrospective et instaurent un dialogue entre les collections d’arts décoratifs des XVIIe et XVIIIe siècles du Musée Vouland et l’univers plastique de Vasarely.

commentaires

Les Illusions de la cathédrale

Publié le 22 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

Les Illusions de la cathédrale

Dans le cadre des festivités de l'année martinienne, la Ville de Tours a demandé au compositeur et metteur en scène Damien Fontaine de créer un spectacle multimédia monumental qui mêlera l'histoire de Tours à celle de saint Martin.

Le spectacle est visible (gratuitement et sans réservation) sur la façade de la cathédrale Saint-Gatien de Tours du 1er juillet au 3 octobre (durée : 20 mn).
> En juillet, représentations tous les soirs à 22h30 et 23h15. 
> Du 1er août au 18 septembre tous les soirs à 22h et 22h30. 
> Du 19 septembre au 1er octobre vendredi et samedi à 22h et 22h30. 
> Dernières séances : lundi 3 octobre à 22h et 22h30.

 

Le spectacle se compose d'un prologue et de 10 scènes d'une durée d'1 minute 15 à 2 minutes 45. Damien Fontaine : "C'est un voyage qui parle de saint Martin, son histoire, ses légendes, comme le globe de feu et qui joue avec l'architecture de la cathédrale. Les gargouilles - les vraies, celles qui sont en hauteur - prennent vie tout comme les vitraux. En avançant dans le spectacle, on découvre les éléments constitutifs de Tours. C'est un spectacle sur mesure pour la cathédrale qui recouvrira l'intégralité de la façade à la tombée de la nuit."

Damien Fontaine a signé des spectacles multimédia dans le monde entier devant plus de 10 millions de spectateurs : Fêtes des Lumières à Lyon, 555 ans de Bucarest, Asie, Moyen-Orient, Etats-Unis... et notamment cet été au château d'Amboise avec "La Prophétie d'Amboise".

En 2011, Damien Fontaine a créé "La Maison Production" en rassemblant des graphistes, musiciens, personnels techniques, artistes dont les Tourangeaux d'EZ3kiel qui avaient conçu une projection vidéo monumentale au Domaine de Candé.

commentaires

IRISATIONS

Publié le 21 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans exposit

IRISATIONS

Exposition Irisations du 16 juin au 2 octobre 2016
 
Faisant suite à Chroniques des Mondes Possibles lors de Marseille-Provence 2013, Seconde Nature, Zinc et leurs partenaires proposent Chroniques, nouveau temps fort estival consacré aux arts et aux imaginaires numériques.
Fil rouge de l’évènement, l’exposition Irisations vient rendre hommage à l’oeuvre visionnaire de Victor Vasarely, précurseur à plus d’un titre des arts numériques actuels.
Nicky AssmannEn invitant une vingtaine d’artistes contemporains nationaux et internationaux, Irisations propose de plonger dans la lumière au travers notamment de l’arc en ciel, phénomène optique et météorologique connu de tous qui a toujours intrigué et fasciné le genre humain.
Comme l’arc en ciel, les œuvres d’irisations questionnent notre point de vue en explorant la lumière et les pièges qu’elle nous tend. Elles invitent aussi à nous confronter à la relativité de notre perception et ses nombreux paradoxes. Irisations révèle enfin les liens naturels qui unissent art optique et arts numériques. Ceux où sans doute plus qu’ailleurs, l’œil du visiteur, l’espace, l’illusion et le mouvement sont au cœur du processus artistique.

commentaires

CHRONIQUES (ACTE 1) – IMAGINAIRES NUMÉRIQUES

Publié le 20 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans evenement

CHRONIQUES (ACTE 1) – IMAGINAIRES NUMÉRIQUES

Seconde Nature, ZINC et Mécènes du Sud présentent Chroniques, nouveau temps fort en trois actes consacré aux arts et aux cultures numériques à Aix-en-Provence et Marseille.
Fil rouge de ce premier acte estival, l’exposition Irisations vient rendre hommage aux quarante ans de la Fondation Vasarely et à son fondateur, précurseur des arts numériques actuels. En invitant une vingtaine d’artistes contemporains nationaux et internationaux, Irisations explore la lumière, l’espace, le mouvement et les paradoxes de la perception.
Autour d’Irisations, plusieurs propositions rythment ce temps fort. Les Chroniques Sonores marquent notamment le retour des soirées électroniques à Seconde Nature avec le turbulent collectif techno lyonnais BFDM, la venue du producteur Legowelt, et les dj set attendus de Oil et Fred Berthet à l’initiative des mythiques Troublemakers. Des volets de médiation, des rencontres, ateliers de créativité et de pratiques artistiques viennent compléter cet été numérique. Sans oublier les Summercamp – stages d’été – à destination des plus jeunes.

 

commentaires

MCD#82 – RÉALITÉS VIRTUELLES

Publié le 19 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

MCD#82 – RÉALITÉS VIRTUELLES

De l’illusion comme mode d’appréhension de la réalité

En jouant sur les multiples sens du mot « virtuel », nous avons pensé un temps faire un édito dans lequel chacun pourrait se projeter, s’immerger, tourner autour des mots, s’approprier les lignes de codes… La solution nous est apparue dans sa fausse évidence, genre blague potache : pour faire un édito virtuel, il ne fallait pas faire d’édito du tout. La page blanche. Sans angoisse…

Un moment d’absence dont nous sommes bien vite revenus, d’autant que le virtuel est souvent synonyme de présence ; fut-ce une présence immatérielle. Et la nature à horreur du vide, comme chacun sait. Et puis, il n’y a pas une réalité virtuelle, mais des réalités virtuelles. Des réalités augmentées, diminuées, altérées, alternées, mixtes ou non mixtes (mais toujours friendly…). Et puis le virtuel s’oppose à l’actuel, disent les deleuziens (à « l’étant » diraient les heiddeggeriens). Et puis ne dites plus « virtuel », dites « espace numérique partagé »… Et puis… Et puis…

On vit actuellement une sorte d’inflation du virtuel, rythmé par la sortie régulière de nouveaux casques et interfaces. Sans que l’on sache si cette bulle plus spéculative que technique, même si les avancées sont incontestables, débouchera sur un flop du genre télévision 3D ou, au contraire, ouvrira une nouvelle ère pour l’entertainment. Car c’est bien dans — ou plutôt, pour — ce domaine (les jeux vidéos, le cinéma) que « la machine de vision » a été relancée par les multinationales sous l’œil attentif des militaires toujours avides d’innovations. Y aura-t-il de la VR à Noël se demande la ménagère… ? Oui répondent Sony et Microsoft. Mais ce sera peut-être la libido exacerbée des geeks qui permettra de mieux pénétrer le marché, un peu comme le X pour la vidéo naguère. À suivre…

En attendant, ce qui nous intéresse ce n’est pas tant le high-tech, que l’imaginaire, l’esthétique et la philosophie du virtuel.

Les philosophes réfléchissent déjà depuis plus de vingt ans sur le sujet — Philippe Quéau, Le Virtuel : vertus et vertiges (1993) ; Howard Rheingold, La réalité virtuelle (1993), à qui nous empruntons le titre de cet édito ; Pierre Lévy, Qu’est-ce que le virtuel ? (1995) ; etc. Des décennies plus tôt, ce sont les auteurs de science-fiction qui ont ouvert les portes de cette nouvelle perception du réel. Un des précurseurs étant Daniel Galouye avec Simulacron 3 (1964). Suivra plus tard Philip K. Dick. Et ce n’est pas un hasard si l’on retrouve son « avatar robotique » dans un des premiers vrais films de fiction en VR (I, Philip de Pierre Zandrowicz (2015). Viendra ensuite un autre grand précurseur, Neal Stephenson (Le Samouraï Virtuel, 1991). C’est du côté de la SF que l’on trouvera la meilleure définition de la réalité virtuelle. Et une mise en perspective. Gérard Klein dans une préface dont il a le secret, rappelle que la VR s’inscrit dans le droit fil de la simulation du réel (la mimesis) ou de l’invention de mondes inactuels qui semblent toujours avoir occupé l’espèce humaine.

Pour autant, même si ce qui est éprouvé par l’observateur comme une réalité, visible, audible, éventuellement tangible, demeure virtuel en ce sens qu’il ne s’agit que du résultat d’une considérable masse de calculs définissant des points dans un espace vectoriel (toujours pour citer Gérard Klein), il suffit d’avoir mis une fois un casque pour comprendre que l’impact de la VR sera au moins aussi grand que celui d’Internet. Il suffit d’avoir été une fois de l’autre côté du miroir comme Alice pour mesurer ce qui se préfigure avec la réalité virtuelle ; même si les technologies actuelles sont encore bien rudimentaires pour prétendre redéfinir notre rapport au réel. En attendant les promesses d’une nouvelle aube numérique, des projets comme l’UVS (Université Virtuelle du Sénégal) reconduisent les attentes des fausses parousies technologiques du siècle dernier (radio puis télé éducative)…

Mais bientôt nous pourrons vraiment prendre nos désirs pour la réalité. D’ailleurs, on peut déjà manifester dans le virtuel sans risquer de perdre un œil dans le cortège de tête… Demain, après-demain, nous pourrons voler comme un oiseau (simulateur Birdly, université de Zürich). Nous pourrons combiner empathie (Facebook) et ubiquité (Oculus)… Nous pourrons mieux vivre le réel en l’expérimentant dans le virtuel. Nous pourrons vivre d’autres réalités dans l’irréalité. Nous pourrons aussi transgresser sans risque. Un député britannique conservateur, forcément conservateur, mais joueur frénétique de World Of Warcraft proposait de punir les cybercriminels qui s’amusent à voler des armures, et autres artefacts du jeu, avec autant de sévérité que dans la vie réelle… Que dire des actes plus délictueux ? Quelle morale dans le virtuel ? Quelle éthique si Nicomaque n’est plus qu’un avatar ?

À bientôt dans le virtuel…

commentaires

Human Factor

Publié le 18 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans exposit

Human Factor

Pendant des milliers d'années, les gens se sont battus pour leur survie. Pendant des milliers d'années, ils ont modifié leur habitat. Nous, les humains avons si bien réussi que nous nous sommes créés un environnement dès plus complexe que nous nous trouvons aujourd'hui dans une situation contradictoire: Nous comprenons le monde que nous avons créé, pas plus.

 

DRIVE. Volkswagen Group Forum, à Berlin (Allemagne)
du 1 Juillet 2016 au 27 Août, 2016

Le facteur humain, qui a fait la survie humaine possible nous montre désormais ses effets qui menacent de submerger l'humanité. Cette recherche propose de mêler les interfaces entre les arts, la société et les artistes de l'industrie en collaboration avec des ingénieurs, des techniciens et des scientifiques pour proposer des solutions durables. L'idée permet de créer des concepts et des projets qui ne sont pas encore prêts, pas encore matures, pas encore testés ou dont le progrès est encore incertain. Ces prototypes artistiques qui fournissent des réponses à des questions sociales, environnementales et économiques. Les œuvres qui inspirent, et les travaux qui sont représentatifs d'une nouvelle, inhabituelles et innovantes liens entre l'art et l'industrie.

 

commentaires

LA FIANCÉE DE VERDUN

Publié le 17 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

LA FIANCÉE DE VERDUN

Fresque de Bridiers 2016
5 au 8 août 2016 

 

Du 5 au 8 août, le site de Bridiers (La Souterraine) se métamorphose en un gigantesque théâtre de 5ha à ciel ouvert... 400m d'ouverture de scène, 200m de profondeur avec un amphithéâtre de 2 000 places, un spectacle à la scénographie poignante où la lumière, la musique, les effets spéciaux et la proximité des acteurs en costume entrainent au cœur de l'action ...

 

Devenez les acteurs inattendus de cette fresque historique grandiose, rétrospective de l'année 1916, qui vous mènera sur le front mais aussi à l'arrière où la vie continue... mêlant douleurs, larmes, privations mais aussi ... L'AMOUR

 

Vivez les événements qui ont jalonné cette année charnière comme un film en direct: 26 janvier 1916... ...un Zeppelin largue un obus sur le quartier de Ménilmontant à Paris faisant de nombreuses victimes et dégâts. Lucie, jeune lingère, prend alors conscience de cette guerre qu'elle croyait loin de chez elle. Elle décide de quitter sa famille, ses amis, son quartier et de s'engager dans la Croix Rouge comme infirmière en demandant à partir sur le front soigner les soldats... 21 février 1916... ...débute l'une des batailles les plus meurtrières de la Grande Guerre... VERDUN! François, jeune Creusois originaire de Bridiers se retrouve au cœur de l'enfer... 6 mars 1916... ...lors d'un assaut à la cote 304, François est blessé par un éclat d'obus et est évacué aussitôt à l'arrière du front. Il sera accueilli par Lucie ....

Elle deviendra... LA FIANCÉE DE VERDUN

 
- Formule Repas-Spectacle pour chacune des soirées de représentation: vendredi samedi dimanche et lundi 

- Soirée prestige sur le thème "Et si un Poilu s'invitait à votre table ?" avec Accueil VIP, apéritif, visite des coulisses, repas VIP, place Carré Or (dans la limite des places disponibles) 

commentaires

PROGRAMME CAMPUS SAT FORMATIONS ÉTÉ 2016

Publié le 16 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans formations

PROGRAMME CAMPUS SAT FORMATIONS ÉTÉ 2016

Combinant les nouveaux outils et logiciels reconnus en arts technologiques, le programme de formations « Été 2016 » de Campus SAT continue de supporter les artistes dans leur création en art interactif, en création vidéo ainsi qu’en création audio. Rassemblant nos formations classiques les plus en demande, comme Intro au DJing, Vidéo en direct & Mapping, ou Art interactif - Arduino, le programme offrira aussi une formule intensive de la formation Création Audio - Ableton Live, et la populaire formation Wordpress sur la création de sites web !

Il reste aussi toujours des places pour nos camps d’été pour les 12-17 ans! Ils pourront y découvrir la création audiovisuelle en direct (DJing / VJing), la réalisation de films, et, en grande première cette année, l’art électronique !

Des tarifs réduits « étudiant » et « artiste » sont bien sûr toujours disponibles pour les formations. Consultez la section « tarification » des pages de cours individuelles pour plus de détails.

 

CONTACT & INSCRIPTIONS

Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter :

Courriel : campus@sat.qc.ca
Téléphone : 514-844-2033 #219

 

commentaires

Festival OOHLAL’ART

Publié le 15 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans festivals

Festival OOHLAL’ART

Mirmande, un village classé ouvert à la culture propose son deuxième festival d'art contemporain "Oohlal'art" du 1 juillet jusqu'au 22 juillet 2016.

Mirmande, des espaces de créations, de rencontres et d'ouvertures aux demandes artistiques. 
Des motivations dont l'expérience, la curiosité, la transdisciplinarité et la créativité.

Mirmande lieu de culture, inspirant et ressourçant en prise avec notre époque offre aux "Artistes" la possibilité de mettre en scène leurs créations au sein d'une architecture unique. Mirmande offre un atelier géant à ciel ouvert.

Durant tout le festival "Oohlal'art" le village sera composé d'espaces artistiques.

Sous forme d'un concours, la manifestation ambitionne de mettre en valeur le concept d'installation d'art contemporain.

 

Thème du concours 2016 :"AÉRO".

Notre village perché profite pleinement de ce pays de vent. Les habitants ont un rapport tissé d’amour et de haine avec le Mistral.

Ce thème pour cette deuxième année le festival "Oohlal'art" donne la possibilité aux artistes de s’exprimer sur des thèmes et des matériaux les plus divers. Les orientations ludiques, participatives ou pédagogiques seront encouragées.

Le lauréat du concours se verra attribuer la somme de 1000 euros ainsi qu' une proposition d'exposition pour l'été 2017 sur la commune de Mirmande. Le prix sera décerné par un jury le vendredi 22 juillet 2016.

 

Que va t-il se passer dans le village?

Les installations seront réparties dans tout le village.
Les artistes investissent le village de l'extérieur et de l'intérieur. Ils s'imprègnent du lieu et celui-ci devient terre de création. Chaque lieu appartient à l'inspiration d'un seul artiste.

 

Ce projet se veut d'intérêt public.

Il a vocation de porter une dimension humaine de l'Art. Il permet de dynamiser, renforcer les liens entre artistes, partenaires, collectivités et différents publics.
Durant ce festival les artistes permettent au public de rentrer dans leur univers.

 

Ouverture du festival au public

Le vendredi 1 juillet jusqu'au vendredi 22 juillet 2016 de 10h à 19h

 

commentaires

Pokémon GO

Publié le 14 Juillet 2016 par Anaïs BERNARD dans actualite

Pokémon GO

Pokémon GO

Voyagez dans le monde réel et le monde virtuel de Pokémon avec Pokémon GO pour iPhone et Android. Avec Pokémon GO, découvrez des Pokémon dans un nouveau monde : le vôtre ! Pokémon GO est bâti sur la plate-forme de jeu en monde réel de Niantic et utilise des emplacements réels pour encourager les joueurs à découvrir des Pokémon dans leur région. Pokémon GO va permettre aux joueurs de trouver et d’attraper plus d’une centaine de Pokémon pendant qu’ils explorent leurs environs.
La série des jeux vidéo Pokémon a utilisé des lieux géographiques tels que les régions Hokkaido et Kanto au Japon, New York et Paris comme inspiration des environnements présentés aux joueurs. Désormais, c’est le monde réel qui sera votre environnement !
Allez à l'extérieur pour trouver et attraper des Pokémon sauvages. Explorez les villes et les villages autour de vous et dans le monde entier pour capturer autant de Pokémon que possible. Vous saurez que vous êtes près d'un Pokémon car votre smartphone se mettra à vibrer. Après avoir rencontré un Pokémon, visez-le avec l'écran tactile de votre smartphone et lancez une Poké Ball pour l'attraper. Soyez prudent quand vous essayez de l'attraper, car il peut s'enfuir ! Recherchez également les PokéStops situés près de certains des endroits tels que des créations artistiques publiques et des monuments historiques, où vous pouvez obtenir des Poké Balls et d'autres objets.

Personnalisez votre Dresseur

Lorsque vous commencerez à jouer à Pokémon GO, vous pourrez personnaliser l’apparence de votre Dresseur en changeant ses vêtements ou ses accessoires. Ce personnage à votre effigie apparaîtra à l’écran lorsque vous vous déplacerez sur la carte, et sera également sur votre page de profil. En outre, les autres joueurs le verront lorsqu’ils visiteront une Arène que vous contrôlez.

Complétez votre Pokédex

Dans Pokémon GO, vous augmenterez de niveau en tant que Dresseur, et vous pourrez attraper à des niveaux supérieurs des Pokémon plus puissants pour compléter votre Pokédex. Vous aurez également accès à des objets plus puissants, tels que des Super Balls, pour vous donner une meilleure chance d'attraper des Pokémon. Continuez d'explorer et de rencontrer des Pokémon pour améliorer votre niveau !
Il existe d'autres manières d'ajouter des Pokémon à votre liste : Et pendant que vous explorez les alentours, vous pouvez trouver des Œufs de Pokémon autour des PokéStops, qui écloront lorsque vous aurez parcouru une certaine distance. Lorsqu'ils éclosent, vous pouvez trouver des Pokémon que vous n'avez jamais vus avant !
Certains Pokémon sauvages n'apparaîtront que dans certains endroits près de chez vous ou dans le monde entier. Par exemple, certains Pokémon de type Eau ne peuvent apparaître que près des lacs et des océans. Si vous êtes loin de chez vous, restez vigilants pour trouver des Pokémon rares !
Si vous attrapez la même espèce de Pokémon un nombre de fois suffisant, vous aurez la possibilité de faire évoluer l'un d'eux. C’est utile pour attraper des Pokémon que vous avez du mal à trouver dans la nature. Par exemple, s’il y a un grand nombre de Ptitard dans votre zone et que les Têtarte sont difficiles à trouver, attrapez beaucoup de Ptitard pour avoir l’opportunité d’en avoir un qui évolue en Têtarte.

Choisissez votre camp

À un certain moment dans le jeu, on vous demandera de rejoindre une équipe parmi trois. Après avoir rejoint une équipe, vous aurez la possibilité d’assigner les Pokémon que vous avez attrapés à des Arènes libres ou à un endroit où un membre de l’équipe a placé l’un de ses Pokémon. Tout comme les PokéStops, les Arènes se trouvent à des endroits physiques dans le monde réel. Comme chaque joueur ne peut placer qu’un seul Pokémon dans une Arène particulière, vous devrez travailler en équipe pour mettre en place une solide défense.
Si une Arène est déjà associée à une autre équipe, vous pouvez l'affronter en utilisant vos Pokémon. Avec les Pokémon que vous avez attrapés, lancez-vous dans des combats contre les Pokémon qui la défendent pour en prendre le contrôle ! Les combats sont éprouvants mais amusants ! Utilisez les deux attaques de votre Pokémon pour combattre le Pokémon en charge de la défense. Vous pouvez aussi esquiver les attaques de ce dernier en faisant glisser votre doigt vers la gauche ou la droite. Si votre Pokémon gagne le combat, le Prestige de l’Arène est réduit. Si le Prestige de l’Arène est réduit à zéro, l’équipe qui la défend en perd le contrôle. Un autre joueur peut alors en prendre le contrôle en assignant un Pokémon pour la protéger. Quand votre équipe a le contrôle d’une Arène, vous pouvez augmenter son Prestige et son niveau en entraînant vos Pokémon avec les Pokémon qui la défendent. Au fur et à mesure que le niveau de l’Arène augmente, votre équipe peut assigner plus de Pokémon pour la défendre. vous pouvez aussi vous joindre à d’autres amis pour combattre ensemble dans une Arène adverse pour vaincre plus rapidement les Arènes plus puissantes.
De nombreux défis existent et mettent en évidence les différentes catégories, telles qu'attraper des Pokémon et explorer. En complétant ces défis, vous gagnerez des médailles qui apparaîtront dans votre profil de joueur. Faites de votre mieux pour déverrouiller autant de médailles que possible !

C’est gratuit !

Pokémon GO est disponible gratuitement dans l'App Store et Google Play. Pokémon GO est un jeu gratuit et contient plein de choses amusantes à faire ainsi que des Pokémon à découvrir à chaque pas. Pour les joueurs qui veulent améliorer leur expérience Pokémon GO, certains objets et fonctionnalités peuvent être acquis grâce aux achats dans l’application. Les joueurs peuvent utiliser leur argent pour acheter des PokéPièces, la monnaie virtuelle de Pokémon GO. Les PokéPièces peuvent être échangées contre des points de recharge, des objets additionnels et d’autres améliorations.
Un test en situation réelle a été lancé aux États-Unis, au Japon, en Australie et en Nouvelle-Zélande pour Pokémon GO depuis le 6 juillet dernier. Les caractéristiques, les langues disponibles, le design et l'apparence générale sont en cours de développement. Plus d'informations sur l'expansion des tests en situation réelle dans d'autres marchés seront bientôt disponibles.
Niantic n’a pas communiqué d'information quand à la sortie de Pokémon Go en France. Le déploiement du jeu au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, qui devaient être les territoires suivants, a été « interrompu jusqu’à ce que nous soyons mieux », a déclaré à Business Insider John Hanke, le PDG de Niantic. La société rencontre en effet des problèmes de saturation de serveurs. Il faudra donc s’armer de patience avant d’aller capturer des Rattata et des Grotadmorv à l’arrêt de bus du coin.


La folie des photos

Lorsque vous rencontrez un Pokémon, vous pouvez utiliser la fonction Appareil photo pour placer le Pokémon sauvage dans votre environnement réel. Vous pouvez ensuite immortaliser l’instant avec l’appareil photo du jeu qui se trouve dans votre Sac. Visez puis appuyez sur le bouton pour prendre une photo. L’image sera alors enregistrée sur votre téléphone, prête à être partagée avec vos amis.

Musique de Junichi Masuda

Découvrez de la musique inédite composée par Junichi Masuda, de GAME FREAK, dans Pokémon GO. M. Masuda travaille sur les jeux Pokémon depuis le début et a composé bon nombre des mélodies qui inspirent les fans depuis des années.


Visitez Pokemon.fr pour plus d'infos sur Pokémon GO !

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>