Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Le cauchemar merveilleux

Publié le 29 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans evenement, artiste

Le cauchemar merveilleux

Le Cauchemar merveilleux est à l’origine un recueil de poèmes et de contes d’Arthur H, qu’il a choisi de faire entrer dans une toute nouvelle dimension.... L'expérience immersive qui en résulte, ici dans la Satosphère, est née de la rencontre artistique entre cette poésie, les compositions sonores de Léonore Mercier et les visuels de Maxence Mercier.

Imaginez une aventure audiovisuelle sur 360° explorant un monde multisensoriel sculpté par le son et la lumière, fusionné avec l’écriture afin de faire émerger un nouvel espace physique et onirique. Magie, chaleur, peur et sensualité sont au cœur de cette œuvre construite autour de 17 poèmes, où l'on s'abandonne dans le labyrinthe de l'imaginaire...

 

20 avril au 13 mai - Mardi au vendredi - 19h 
Billet régulier : 20,50$ ( incluant frais web ) - Achetez en ligne ici (et à la SAT)
Durée : 60 minutes

 

 

Pour moi, la poésie est une réserve infinie d’images libres, fugaces, une matière vivante proche du rêve, de l’intuition, de la découverte, de l’idée. Une sorte de cinéma sauvage pour un film qui garderait toute sa liberté, toute sa fraîcheur. Depuis toujours, on a besoin d’images et d’histoires qui agrandissent notre réalité, un espace protégé et accueillant qui nous permette d’envisager le futur et de laisser advenir les potentiels, le champ de nos désirs !

Arthur H

commentaires

comment la réalité virtuelle peut-elle augmenter l’expérience culturelle ?

Publié le 28 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans conférence

comment la réalité virtuelle peut-elle augmenter l’expérience culturelle ?
Conférence: Comment la réalité virtuelle peut-elle augmenter l’expérience culturelle ?
Jeudi 5 Mai 2016 à 15h15
 
La réalité virtuelle s’invite de plus en plus dans le débat culturel :
cinéma, musique, spectacle vivant, bande dessinée, art visuel, jusqu’à l’architecture et au journalisme, de nouvelles expériences immersives proposent de plonger l’utilisateur dans des mondes virtuels à 360°.
 
Alors que les premiers casques de réalité virtuelle sont déjà commercialisés, comment ces technologies peuvent-elle enrichir et transformer l’expérience culturelle?
 

Infos pratiques:

La Gaîté Lyrique - 3 bis rue Papin 75003 PARIS
 
la Gaîté Lyrique est ouverte 
du mardi au samedi de 14h à 20h, 
et le dimanche de 12h à 18h.
commentaires

ORLAN Today ORLAN

Publié le 27 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans exposit, artiste

ORLAN Today ORLAN

Deux expositions à retenir:

-Frac Normandie Caen
exposition du 23 avril au 20 août 2016 > vernissage le 22 avril à 18h30
- Église Saint-Sauveur 

exposition du 25 juin au 20 août 2016 > vernissage le 24 juin à 18h30

 

ORLAN est l’une des plus grandes artistes françaises. Depuis 1964, ORLAN interroge le statut du corps et les pressions sociales, culturelles, politiques et religieuses qui s’y inscrivent. Elle questionne les découvertes scientifiques, technologiques et médicales, défend l’hybridation, la tolérance et les droits de l’être humain au travers d’identités nomades, changeantes et mutantes. Elle utilise différentes techniques: photographie, vidéo, sculpture, dessin, installation, performance, biotechnologie, réalité augmentée, etc. ORLAN Today est un focus sur ses œuvres numériques - des années 70 à nos jours - et trace une ligne qui va de ses performances au jeu vidéo récent et de ses opérations qui firent scandale à ses prises de positions artistiques et humaines dans l’environnement social et culturel actuel. À partir de son propre corps, ORLAN dresse un portrait de société d’où n’est pas exclu le plaisir du jeu et de la mise en scène - notamment dans ses approches performatives, ses mises en scène baroques, ses jeux avec l’image vidéo, ses récents personnages hybrides et enfin ses œuvres en réalité augmentée. Avec son œuvre la plus récente présentée à l’Église Saint Sauveur Expérimentale mise en jeu, ORLAN détourne les codes des jeux vidéos ; elle reconstruit un univers où le « serial killer » n’est plus le héros, et plonge le visiteur dans l’action virtuelle.

 

commentaires

]interstice[

Publié le 26 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans festivals

]interstice[

]interstice[, 11ème rencontre des inclassables dédiée aux arts sonores, visuels et numériques, est un voyage au cœur de pratiques artistiques qui frappent l’imaginaire et une exploration inédite de la ville à travers les créations d’artistes internationaux.

]interstice[ invente chaque année un parcours composé d’œuvres immenses, spectaculaires, bricolées ou poétiques. Vous trouverez sur votre chemin des parapluies sonores, des tubes suspendus aux allures d’orgue, des sculptures scintillantes offertes aux vents, des architectures résonantes, une machine infernale et une autre inquiétante, immense et vivante, une installation à la frontière des arts et des sciences, un musée en vibration, une déambulation historique le long du mur de Berlin, une histoire de la musique industrielle, un orchestre d’objets bricolés, des concerts, des performances, des DJs, des dîners, des visites déguidées, des ateliers et des rencontres...

]interstice[ est aussi un lieu de production et de rencontres professionnelles. Nous portons une attention toute particulière à ces temps rares où les artistes peuvent aussi échanger ou décider de travailler ensemble. Cette année encore, certains d’entre eux nous font le plaisir de revenir. Herman Kolgen, présent en 2015, sera en résidence en 2016 et en 2017. Les suisses de Cod Act reviennent également tout comme les belges d’Overtoon ou encore le collectif Art of Failure. ]interstice[ est aussi le fruit de cette fidélité si importante et nécessaire.

Cette fidélité, c’est aussi celle d’une équipe entièrement bénévole toujours plus nombreuse. Chaque année, il faut réaffirmer que ce festival n’existerait pas si autant de personnes ne s’impliquaient pas dans ce projet.

Nous remercions tous nos partenaires publics, associatifs et privés qui témoignent de leur confiance en s’engageant à nos côtés et qui nous offrent la possibilité d’un projet que nous voulons et espérons ambitieux et ouvert.

 

Le festival international des arts visuels, sonores et numériques, ]interstice[, se déroulera à Caen en Normandie du 26 avril au 14 mai 2016, avec au rendez-vous uen expositions, des performanceset des rencontres, mais également des ateliers, des conférences, des concerts et bien d'autres...

 

commentaires

L'ère post-média Humanités digitales et Cultures numériques

Publié le 25 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

L'ère post-média Humanités digitales et Cultures numériques

À l’interface des sciences et des arts – recherche urbaine, sciences politiques, spectacle vivant, cinéma, jeux vidéo et Internet – un nombre croissant d’auteurs proposent de réinventer les mises en scène et les modes de relations aux médias. L’objectif de cet ouvrage est de confronter leurs recherches aux nouvelles pratiques médiatiques, techniques et sociales, mobilisées pour concevoir, véhiculer et agir des œuvres-médias dont la carrière idéale suppose précisément que certains de leurs fragments demeurent potentiels ou « à faire ».

Il émerge en effet au cœur de ces arts et médias « praticables », la nécessité d’un équivalent de ce qu’est en musique l’interprétation : entendue au sens de « pratique ». L’interactivité et la jouabilité y composent de nouveaux régimes sociotechniques d’interprétation des médias, à habiter et à expérimenter, qui se doublent d’un renforcement de l’activité d’écriture (de scripts d’usage et scénario) et génèrent une multitude de traces interprétatives que cet ouvrage propose de documenter.
C’est donc le versant de la « pratique » que ce livre déploie. À la question « que fait le public ? » se superpose ici la question des modes d’instauration médiatiques. Du côté des médias, de quelle façon anticipent-ils des modes de relations avec les usagers – stratégies de fidélisation, tentatives de connaître les participants, etc. ? Du côté du public, qu’est-ce qu’être au contact de l’art et des médias dans ce contexte ? Qu’en est-il de l’acte pratique proprement dit ? Et comment rendre compte du vécu et de la perception propre à cette nouvelle génération de « médias praticables » ?

 

FOURMENTRAUX Jean-Paul (dir.), 2012, L'ère post-média - Humanités digitales et Cultures numériques, Hermann, 220 pages, 22 euros.

commentaires

LA NORME DU CORPS HYBRIDE

Publié le 24 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

LA NORME DU CORPS HYBRIDE

Aujourd'hui, techniques et technologies interagissent avec le corps humain et donnent aux personnes la possibilité de reconstruire leur corps, mais aussi de l'améliorer et de l'augmenter. L'hybridation est un processus technologique visant à compenser les défaillances humaines. L'augmentation de la puissance d'être est exaltée (santé, sexualité, performance, jeunesse), pourtant son accès n'est pas pour tous. Ce livre propose de démêler les différentes représentations du corps hybride et les projets qui les sous-tendent.

 

Judith Nicogossian, 2016, La norme du corps hybride - Une éthique de la reconstruction et de l'amélioration du corps humain en chirurgie, Paris, L'Harmattan, 278 pages, 29 euros.

 

commentaires

LE JEU DE LA MISE EN TERRE

Publié le 22 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans spectacle

LE JEU DE LA MISE EN TERRE

LE JEU DE LA MISE EN TERRE / COMPAGNIE DU QUART DE SIÈCLE

Sortie de résidence / Spectacle multimédia
Le vendredi 29 avril 16
20h30 - Réservation en ligne
Tarif : Gratuit

 

Pièce née de réflexions à la fois techniques et littéraires sur le développement et les possibilités des mondes numériques, Le jeu de la mise en terre se veut une interrogation sur notre rapport au sacré et à ce qui fait l’identité personnelle dans une époque marquée par les technologies numériques. La pièce est écrite pour deux types de scènes et sépare, plus qu’elle n’unit, les moments de jeu physique et de jeu numérique. Ce jeu numérique ne permet pas seulement « d’augmenter » une scène, il permet de développer une théâtralité propre. Cela passe principalement par le déploiement d’un véritable « théâtre de manette », puisque les parties numériques voient des avatars être dirigés par des acteurs à l’aide de contrôleurs habituellement réservés aux jeux vidéo. 

 

Philosophe de formation, Thomas Morisset prépare actuellement une thèse sur l’esthétique des jeux vidéo et présente régulièrement ses travaux en France et à l’étranger. Désireux de concilier ses recherches théoriques et ses aspirations artistiques, il intègre en 2013 le cycle de recherche de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, au sein duquel il étudie l’usage d’avatars dans le théâtre et prépare un projet de pièce originale pour personnages physiques et numériques. 

 

Ingénieur en réalité virtuelle/réalité augmentée, diplômé de l’Ecole nationale supérieure d’Arts et Métiers, Dimitrios Batras rédige une thèse à l’Université Paris 8 sous la direction d’Alain Lioret et de Simon Richir (ENSAM ParisTech). Celle-ci porte sur la relation entre systèmes autonomes en réalité virtuelle et les arts interactifs. Dans le cadre du laboratoire INReV, il participe au développement du projet CIGALE, dispositif d’interaction entre un humain et un avatar spécialement pensé pour la pratique artistique. 

 

La compagnie du Quart de Siècle a été fondée en 2012 par Thomas Morisset avec Javiera Quiroga et Antonio Tules.
http://t-morisset.net/quart-de-siecle/

 

Crédits :
Texte, Mise en scène & scripting : Thomas Morisset
Assistanat à la mise en scène : David Suzanne
Ingénierie en réalité virtuelle : Dimitrios Batras
Environnement 3D & conception des avatars : Donatien Aubert
Scénographie : Marion de Villechabrolle
Lumières & régie : Éric Schoenzetter
Musique : Antonio Tules
Distribution : Juliette de Laroque, Éva-Léa Le Roux, Benjamin Lhommas, Laurie-Anne Macé, Félix Roulière, Samantha Wrona
Coproduction : Compagnie du Quart de Siècle, Le Cube
Avec le soutien de : EndadLab, le laboratoire de recherche de l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs; Université Paris-8.
Collaboration artistique : ChaloChalo, un jeu de Richard Boeser & Tomasz Kaye

 

commentaires

Conférence "ORLAN par ORLAN"

Publié le 21 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans conférence

Conférence "ORLAN par ORLAN"

Dans le cadre de sa double exposition «ORLAN Today», qui aura lieu au Frac Normandie Caen (23 avril au 20 août) ainsi qu’à l’Église Saint-Sauveur (25 juin au 20 août) ORLAN donnera une conférence.

Retrouvez l’artiste, aujourd'hui même, jeudi 21 avril à 18h30 à l’auditorium de l’ésam Caen/Cherbourg (site de Caen). Elle sera accompagnée de Camille PRUNET, historienne de l’art.
Cette conférence se déroule dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste et est en partenariat avec l’ésam Caen/Cherbourg.

commentaires

Questions de communication

Publié le 20 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

Questions de communication
Revue semestrielle, avec comité de lecture, Questions de communication favorise l'approfondissement ou le renouvellement des approches sur un thème – objet d'un dossier – grâce au croisement de contributions faisant référence à différentes traditions scientifiques. Fondée sur le pluralisme, elle suscite des débats sur des concepts ou des méthodes utilisés dans les travaux traitant de l'information-communication (Échanges, Notes de recherche). Enfin, par l'attention à une dimension internationale, elle vise un accroissement de la circulation des connaissances et de la dynamique comparative, notamment par les recensions d'ouvrages français et étrangers. Des colloques sont publiés dans la collection Questions de communication.
 
Dès parution, les introductions des dossiers thématiques et des échanges ainsi que les notes de lecture sont librement accessibles en texte intégral.
 
Questions de communication, 2015/2 (n° 28), Plasticité des dispositifs numériques, PUN - Editions universitaires de Lorraine, 404 pages.
 
Vous y découvrirez tout un article sur mon ouvrage Immersité de l'art - Interactions, Imsertions, hybridations ( L'Harmattan, 2015):
Hélène Crombet
Anaïs BERNARD, Immersivité de l’art. Interactions, imsertions, hybridations [Texte intégral - lien ci-dessous]
Paris, Éd. L’Harmattan, coll. Mouvement des savoirs, 2015, 270 pages

 
 
 
commentaires

Digital Stories - Arts, design et cultures transmédia

Publié le 19 Avril 2016 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

Digital Stories - Arts, design et cultures transmédia

En une décennie, le monde des médias et de l’image a été profondément bouleversé sous le double effet d’Internet et des nouvelles ergonomies visuelles/numériques. En passant de deux (cinéma et télévision) à cinq écrans (ordinateur, téléphone portable et console de jeu), les arts et cultures médiatiques connaissent une série de ruptures. Un nombre croissant de dispositifs transmédia et d’œuvres de création proposent de réinventer les mises en scène et les modes de relations aux images et aux récits à l’interface des arts numériques, du cinéma interactif, des jeux vidéos et de l’Internet. Depuis quelques années, les web-documentaires, fictions, clips et jeux interactifs ou serious games fleurissent en effet sur le Web, ce qui apporte à la fois de nouvelles possibilités artistiques aux créateurs et place le public dans une situation nouvelle.
 
L’hypothèse retenue est que ces Digital Stories se trouvent désormais placées au cœur d’une négociation entre divers enjeux et finalités d’invention technologique et de création artistique. En prenant ces « récits transmédia » comme objet d’étude privilégié, il s’agit de documenter les transactions et les conventions singulières qui se stabilisent au cours de leur réalisation en interactivité avec le public, et au cours de leur attribution et valorisation entre art, science et technologie.

 

FOURMENTRAUX Jean-Paul (dir.), 2016, Digital Stories - Arts, design et cultures transmédia, Hermann, 214 pages,  24 euros.

 

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>