Corps en Immersion

De l'humain : Nature et artifices

Publié le 30 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

De l'humain : Nature et artifices

Il est souvent bien difficile de deviner l'âge de certaines vedettes au visage remodelé au Botox. Qu'en sera-t-il demain lorsque ces transformations ne seront plus seulement esthétiques, mais s'appliqueront au corps entier, à sa sélection et à son amélioration, lorsqu'une prothèse de bras branchée sur le système nerveux sera plus agile que le membre de chair et d'os ? Faudra-t-il préférer l'artificiel au naturel ? Quel serait le devenir d'une telle entité livrée à l'industrie médicale, aux biotechnologies, aux nanotechnologies, et qui vivrait, en outre, non seulement sur le plancher des vaches, mais dans des espaces virtuels informatisés ? Un homme techniquement rectifié jusqu'à l'immortalité, tel que l'attendent les transhumanistes, qui ne sont pas de vulgaires illuminés mais de très sérieux chercheurs. Un tel homme serait-il encore humain ? Au-delà des peurs absurdes et du refus de la science, comment penser la mesure dans un monde qui semble irrésistiblement emporté par la démesure ? Cet animal machine dénué de toute fragilité, produit sophistiqué promis par le monde scientifique, saura-t-il encore éprouver des sentiments comme l'amour, saura-t-il apprécier la convivialité, le plaisir d'être ensemble ?

 

Extrait de l'introduction

Améliorer scientifiquement l'homme ? L'homme, une espèce en devenir

 

A la fin de son célèbre ouvrage Les Mots et les Choses, Michel Foucault annonçait froidement que l'avènement et l'essor des sciences humaines devait entraîner la disparition de l'homme, d'abord sa dispersion, puis, véritablement, son effacement "comme à la limite de la mer un visage de sable". Le paradoxe n'est qu'apparent. Penser l'homme objectivement, guetter et analyser ses sentiments, ses actions, ses comportements comme des réactions psychiques, sociales, économiques, autrement dit appréhender rationnellement sa subjectivité, c'est, insensiblement, mais sûrement, transformer le sujet humain en objet de sa propre objectivité scientifique et de ses propres stratégies économiques. La réification de l'homme à l'état de consommateur écervelé ne serait pas, dès lors, le seul produit du capitalisme mais le résultat d'une plus vaste entreprise fomentée par l'humanisme européen dans son ensemble. Les anciens théologiens cherchant à démontrer logiquement l'existence de Dieu - à en persuader le reste du monde et à s'en persuader eux-mêmes - ont fini par rendre suspecte la réalité même de Dieu. Ainsi en est-il des humanistes qui cherchèrent soudain à démontrer l'existence de l'homme, comme si la réalité même d'une nature humaine n'allait plus de soi, ne relevait plus de l'évidence. A leur suite, les biologistes et les anthropologues naturalistes du XVIIIe et du XIXe siècle rendirent suspecte, par leurs travaux de classification et de description physiologique, la réalité d'une essence humaine. Les sciences humaines et sociales, de l'anthropologie culturelle jusqu'à la sociologie en passant par les sciences psychologiques et cognitives, continuèrent ce travail systématique de mesure et de classification de l'homme. Cette attaque de l'homme contre lui-même s'effectuera sur deux fronts, les sciences sociales, nous l'avons dit, mais aussi sur le front des sciences de la nature, la physique et la biologie. En physique, en astrophysique en particulier, l'homme deviendra une simple particule de l'Univers, une poussière dans un espace incommensurable. En biologie, il deviendra un simple moment de l'évolution des formes vivantes.

 

Biographie de l'auteur

Ce numéro a été coordonné par Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, directeur de l'Observatoire du religieux (CHERPA) à l'institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Avec des textes de Raphaël Liogier, de Jean-Gabriel Ganascia, de Bernard Andrieu, de Jean-Didier Vincent, de Pierre Le Coz, de Raphaël Draï, de Tenzin Robert Thurman, de Jean-Michel Besnier, de Maurice Bloch, de Michel Terestchenko et de Jean-François Mattéi.

 

Liogier R. (dir.), 2010, De l’humain nature et artifices, Actes Sud, 199 pages, 18.80 euros

commentaires

battle de links #10

Publié le 29 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans evenement, conférence

battle de links #10
Rendez-vous

battle de links #10

Mardi 7 Octobre 2014 à 19h19
L'Oeil de Links part en live et vous propose de participer à sa première battle de liens.
 

Diffusée tous les lundi sur Canal+, L'Oeil de Links est une émission collaborative consacrée au web créatif et qui existe par vos contributions. La rédaction est ouverte à tous ceux qui vivent internet au quotidien pour leurs loisirs et leur inspiration. Pas de limitations, pas de frontières, vous êtes les bienvenus pour rejoindre cette grande rédaction.

Dans la convivialité du Plateau Media de la Gaîté Lyrique vous pourrez proposer et confronter vos dernières trouvailles qui seront diffusées en streaming. Les meilleurs liens seront ensuite diffusés dans L'Oeil de Links sur Canal+.

commentaires

Un dimanche, une pin-up #94

Publié le 28 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Lilly Kane (The King of Fighters: Maximum Impact 2)

Lilly Kane (The King of Fighters: Maximum Impact 2)

commentaires

Rencontre avec Mylène Benoit

Publié le 28 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans conférence, artiste, performance

Rencontre avec Mylène Benoit
rencontre

rencontre avec mylène benoit

Mardi 14 Octobre 2014 à 19h30
Premier rendez-vous du nouveau cycle des Danses Augmentées, en compagnie de Mylène Benoit. Rencontre et échange sur sa pratique de la danse.
 

Artiste plasticienne et chorégraphe par ricochet, Mylène Benoit envisage la chorégraphie comme uneécriture chorale, qui ne se limite pas à la danse, mais considère le phénomène spectaculaire dans son ensemble, sans séparer ce qui en lui est corps, matière sonore, vibration lumineuse, événements optiques ou textuels.

Dans ses pièces – Effets Personnels (2004) Effet Papillon (2007), La Chair du monde (2009), ICI (2010),WonderLe Renard ne s’apprivoise pas (2012), Cold Song (2013), Notre danse (création en novembre 2014) – Mylène Benoit travaille la danse à tous les endroits où il est possible de la faire résonner comme un objet plastique.

 

commentaires

EPHEMERAL ELECTRONICS

Publié le 27 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans exposit, artiste

EPHEMERAL ELECTRONICS

Du samedi 27 septembre 14 au lundi 27 juillet 15
Le Cube, Paris.

Tarif : Entrée libre
Public : Tout public

 

Réalisée en collaboration avec l’agence de communication DawnMakers, Ephemeral Electronics est une campagne publicitaire d’anticipation. Développée à partir des publications de recherche du laboratoire d’Urbana-Champaign en Illinois (USA), Florian Sumi développe une imagerie destinée à colporter une technologie révolutionnaire : l’électronique biodégradable, biocompatible, à obsolescence programmable.

 

Composée exclusivement de soie cristallisée de la chenille Bombyx, de silicium et de magnésium, elle représente un potentiel inestimable face à l’urgence environnementale. Un potentiel dont l’artiste s’empare pour amorcer la mutation d’un monde. Communiquer, c’est faire considérer, rendre possible. Ce marketing technologique est une projection politique autant qu’esthétique.

 

FLORIAN SUMI

Né en 1984, Florian Sumi vit et travaille à Paris. Diplômé de l’école des Beaux Arts de Dijon sous la direction de Marc Camille Chaimowicz, il développe une pratique multimédias centrée sur l’objet comme réceptacle du monde. En résidence au Parc Saint Léger entre 2012 et 2013, il collabore avec les ébénistes d’art de Château Chinon pour la réalisation d’horlogeries. Il a récemment exposé à la PM galerie (Berlin), au Palais de Tokyo (Paris), à FavoriteGoods (Los Angeles), ainsi qu’au Frac des Pays de la Loire.

commentaires

Hackathon GEN Lorraine

Publié le 26 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans concours, evenement

Hackathon GEN Lorraine

Organisé par l’association Grand Est Numérique le Hackathon GEN Lorraine se déroulera sur 48 heures, il rassemblera 50 participants au profils variés (développeurs, designers, marketeurs, entrepreneurs, analystes etc) qui pourront dormir sur place.

L’idée est de travailler en équipe (ou non) sur un des thèmes proposés ou de se diriger vers le thème libre afin decréer des concepts, des prototypes d’application et des outils en mixant des données dont les croisements n’ont pas encore été imaginés.

Le Hackathon GEN Lorraine aura lieu durant

le week-end du 10, 11 et 12 octobre 2014
à TCRM Blida, tiers lieu de création, de production et d’innovation artistique et numérique
7 avenue de Blida 57000 Metz.

A l’issue du week-end, les équipes présenteront les résultats de leurs travaux à l’ensemble des participants et aux membres des jurys constitués.

Au total :
10 000€ à gagner !

Les gagnants auront la chance de présenter à nouveaux leur projets lors de #GEN2, le rendez-vous des professionnels du numérique en Grande Région. C’est à ce moment la que les 10 000€ de prix seront remis aux vainqueurs.

Pour vous inscrire voici le lien ci-dessous.

commentaires

Le Cinéma Emotif s'invite à la Nuit Blanche

Publié le 25 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans evenement, film

Le Cinéma Emotif s'invite à la Nuit Blanche

Le 4 O c t o b r e 2 0 1 4, c'est la Nuit Blanche qui investit votre ville. Bruxelles n'y échape pas et joue le jeu pour cette nuit sur le thème de l'art.


Au programme, à ne manquer sous aucun prétexte si on est dans les environs, des séances de "CINEMA EMOTIF", de Marie-Laure Cazin, au Cinéma L'Aventure de 21h à minuit.

 

Galerie du Centre
57 Centrumgalerij Bruxelles
1000 Brussel

commentaires

Vision'R VJ Festival #9

Publié le 24 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans festivals

Vision'R VJ Festival #9

Vision’R défend les contenus et les usages critiques qui font de la simple 
“co-présence” d’une image et d’un corps, mués en même temps, une manière de vivre 
son environnement et ses rêves en les révélant : faire monde en mouvement.
Les artistes de Vision’R explorent les limites transversales des performances 
audiovisuelles : des limites sans cesse repoussées pour des équilibres sans cesse 
réinventés (retards immédiats, indifférences actives, singularités banales, aléatoire 
non hasardeux, présences invisibles, solidités éphémères, continuités nomades, 
illusions révélatrices, frontalités altérantes).

 

Le lancement de Vision'R se fera au Carrefour Numérique ² de la Cité des Sciences !

ENTREE LIBRE

Avec, sur les 2 jours, samedi 27 et dimanche 28 septembre :

- Le Groupe Composit : You Scared Me (installation vidéo mappée & performée)

- des ateliers VJing et Mapping video animés par VJ A-li-ce & LeCollagiste

- un atelier imprimante 3D autour des rencontres Photophore et de l'atelier de la MJC Caussimon à Tremblay-en-France.

- le Forum AV / Salon Pro VJ, où vous trouverez des présentations de technologies hardware et software (VJing, Mapping...).

ET AUSSI :

LE SAMEDI 27 : 12h>18h
- Les conférences de Stéphane Privat (Zones d'indétermination en Mapping vidéo : "adhérence de l’image projetée au monde matériel perçu par notre corps"), et de Joris Guibert (Archéologie esthétique de la performance audiovisuelle).

- Les performances audiovisuelles (salle Agora) :
~ Lola and Yukao Meet :
“alKemi” : L’alchimie, à la fois science des métaux et philosophie de la vie, est maintenant considérée comme métaphore de notre inconscient : le patrimoine
de notre culture archaïque et notre passé commun.

~ Adrien Landivier & VJ Dikliotik : L'étrange formule du Professeur Yttterbium (Yb)
Bec benzen, précipité inespéré, circuits imprimés, blouses immaculées. La rentrée des classes a sonné. Se souvenir des formules et théorèmes embués dans les affres du passé.

~ Usaginingen est un duo d’artistes japonais basés à Berlin, orienté vers la création graphique, les films, la musique et les performances live. Le but de leur travail est de surprendre le monde et de faire sourire les gens à travers leurs performances, oeuvres abstraites et narratives, avec machine visuelle self-made et instrument de musique.

ET LE DIMANCHE 28 : 12h>19h

Les performances audiovisuelles (Salle Agora) :
~ Joris Guibert & Michel Machine : 18è degré sous l'horizon.
Dispositif vidéo électronique intégrale : transmission, rémanence, rétroaction
[ aucun traitement informatique ]
Sonde et vidéosurveillance du vide cathodique
Sculpture de matières électroniques
Test de flux erratiques

~ Collectif Fossile : Bug in the code
Expérience dont le protocole consiste à faire réécrire la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par une colonie de termites et à mettre en scène ce processus.

~ Christophe Tostain : Voxité
Voix portée, proférée, et lemot qu’il assemble patiemment... Voxité est un voyage mental que des espaces ouverts par l’image et le son viennent densifier et tendre au fur et mesure du déroulement de la performance.

Et les conférences / présentations de :
~ Romuald Beugnon : MashUp Table V3 (dispositif de mixage audiovisuel).
~ Marc Plas : Archéologie esthétique de la performance audiovisuelle

commentaires

Les Intergalactiques - Festival de SF de Lyon

Publié le 23 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans festivals

Les Intergalactiques - Festival de SF de Lyon

Après sa première édition en avril 2012, le festival de Science-fiction de Lyon revient du 23 au 29 Octobre 2014 pour proposer rétrospective cinéma, conférences, salon des littératures de l’imaginaire en compagnie de nombreux partenaires et invités. Le thème de cette année 2014 : Post-écologie.
 

Plus d'informations sous peu!

 

commentaires

le tribunal pour les générations futures

Publié le 22 Septembre 2014 par Anaïs BERNARD dans conférence

le tribunal pour les générations futures

Prochain rendez-vous avec le Tribunal des Générations Futures.
Mardi 30 Septembre 2014 à 19h30

 

Le Tribunal pour les générations futures

Parce que l’avenir n’est pas encore mort, nous avons plus que jamais besoin de l’explorer ! Chaque trimestre, accusé, procureur, avocat, témoins et jury populaire statuent sur un enjeu d'avenir... pour identifier les bouleversements d’aujourd’hui et les défis de demain.

 

Ce cycle de conférences est proposé par Usbek & Ricale magazine qui raconte le présent et explore le futur.
 

Pour tenter de comprendre les révolutions multiples auxquelles nous assistons et le futur qu'elles dessinent, le Tribunal consacre chaque édition à un thème crucial pour l'avenir. Il convoque un accusé, des témoins, un avocat, un procureur et un jury tiré au sort parmi le public.
Une forme ludique qui reprend les codes d'un procès d'assises et permet d'aborder les enjeux d'avenir sous un angle à la fois philosophique et très concret. Pour être des témoins précis, curieux et engagés de notre temps, et préparer celui qui vient.

 

commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog