Corps en Immersion

appel à projets du Labex Arts-H2H

Publié le 23 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans appel à projets

Chaque année, le Labex Arts-H2H soutient des projets de recherche selon trois axes majeurs : situations, technologies, hybridations. En 2014, plus de cinquante-cinq projets ont vu le jour avec le Labex Arts-H2H.

Après double expertise anonyme, les dossiers sont sélectionnés par le Conseil scientifique du Labex Arts-H2H. Les résultats de la sélection seront annoncés à partir du 8 décembre 2014.

CONDITIONS

L’appel à projets du Labex Arts-H2H concerne les membres des laboratoires, écoles et institutions partenaires. Il s’adresse plus particulièrement aux chercheurs intéressés pour monter un projet de recherche en collaboration avec les partenaires fondateurs du Labex Arts-H2H ; seuls les projets collaboratifs sont éligibles.

CANDIDATURES

Le formulaire de candidature en ligne sera accessible du 1er au 23 octobre 2014.

Un atelier d’aide au montage des dossiers est proposé pour tous les candidats le mercredi 8 octobre 2014, de 14h à 20h, à la Gaîté Lyrique, Paris 3ème.

Clôture des candidatures le 23 octobre 2014 à minuit.

Informations : artsh2h@univ-paris8.fr

commentaires

OFF-COURTS TROUVILLE | 15ème EDITION

Publié le 22 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans festivals

OFF-COURTS TROUVILLE | 15ème EDITION

Du 5 au 13 septembre 2014, à Trouville.

 

15e édition ! Nous voulons un événement festif tourné vers l’autre.

Qu’il vienne pour la première ou la quinzième fois, qu’il soit de Trouville ou d’ailleurs, le public profitera de toutes les sensations filmiques possibles dans un espace éphémère situé dans l’hyper centre de la ville.

Chacun pourra goûter aux joies du cinéma numérique alors que la pellicule sera au cœur du Village Off avec une bande de gratteurs fous.

 

Des compétitions élargies, plus de programmes à destination des scolaires, de la musique live en grande quantité, le Prix Jeune Producteur France Télévisions remis pour la 1ère fois, un espace dédié aux jeux vidéos et, bien sûr, la création au centre… L’utopie suit son court !

 

Bienvenue à tous dans notre aventure humaine et technologique au service de la création !

 

En quelques chiffres

9 jours autour du court !

15e Rencontre France / Québec autour du court

Compétitions françaises, québécoises et internationales (Europe et Francophonie).

Programmes spéciaux, cartes blanches, débats et rencontres.

Séances scolaires, ateliers d’éduction à l’image.

 

12e Laboratoires internationaux de création

Kinoworld, MuzikLab, Labo Clip, Résidence photo…

200 artistes et techniciens.

Plus de 15 pays représentés.

Séances de formations.

 

8e Marché international du film court 8 >12 sept

Acheteurs TV, Nouveaux médias.

Distributeurs et programmateurs.

Réservé aux professionnels.

commentaires

Un stylo numérique qui scann automatiquement vos créations

Publié le 21 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans technologie

Un stylo numérique qui scann automatiquement vos créations

Pourquoi utiliser un scanner encombrant quand on peut utiliser un stylonumérique? Et pourquoi ne pas utiliser un vrai stylo pour continuer à dessiner normalement mais avec un module qui scanne de manière précise vos tracés afin de pouvoir les retravailler sur votre ordinateur plus tard ?

 

Bien sûr il existe déjà des tablettes graphiques pour les dessinateurs professionnels, mais celles-ci sont chères et surtout encombrantes… pas très pratique quand on veut pouvoir numériser ses dessins réalisés sur un petit carnet de voyage emporté un peu partout !
 
Wacom, le spécialiste des tablettes graphiques vient donc de lancer un nouveau concept nommé Inkling qui est un kit à emporter partout comprennant un vrai stylo avec un petit module qui enregistre numériquement ce que vous dessiner pour pouvoir faire de la retouche d’image plus tard par exemple !
 

Il ne s’agit pas d’un banal stlyo pour numériser ses prises de notes (même si cela est possible) mais bel et bien d’un outil pour graphistes. En effet, le stylo numérique Inkling est constitué d’une pointe très précise capable de numériser jusqu’à 1024 niveaux de pression lorsque le récepteur sans fil est placé en haut de votre carnet de dessin.  Autre fonctionnalité importante pour les dessinateurs : Inkling est capable de stocker des milliers de croquis avec la capacité de conserver différents calques qui pourront donc facilement être retravaillés plus tard directement dans Adobe Photoshop, Illustrator, Autodesk Sketchbook Pro et sauvegardés dans la plupart des formats d’images : JPG, BMP, TIFF, PNG, SVG et PDF.

 

commentaires

Appel à communication: Penser les réseaux en SHS Problématisation, Méthodologie de recherche, approches croisées.

Publié le 20 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans appel a communications, Appel à communications

Appel à communication: Penser les réseaux en SHS Problématisation, Méthodologie de recherche, approches croisées.

Appel à communication

1er Colloque Pluridisciplinaire de doctorants de Bordeaux - Montaigne
Penser les réseaux en SHS: Problématisation, Méthodologie de recherche, approches croisées
Les 15 et 16 Avril 2015
Université Bordeaux Montaigne


Polysémique, la notion de réseau renvoie à des significations et des applications plurielles. Très longtemps l'apanage des sociologues, la notion n'en est pas moins objet et outil dans l'ensemble des Sciences Humaines et Sociales, en étant au croisement des champs disciplinaires. Tantôt technique, informatique ou social, le réseau désigne un ensemble de relations entre des objets (ou sujets). En S.H.S. le réseau est souvent envisagé par le prisme de ses caractéristiques sociales et désigne alors un objet tourné vers un ensemble de relations interhumaines (BARNES, 1954). Parler des réseaux aujourd’hui, c’est également prendre en compte à la fois les infrastructures, les lieux, les flux et les images. C’est aussi considérer la mobilité comme élément essentiel à l’établissement des territoires et des relations humaines. L’organisation « en réseau » multiplie les interdépendances et marque profondément les sociétés contemporaines (BAKIS, 1993). Ainsi, le réseau peut parfois libérer ou au contraire contraindre en permettant soit l’émancipation sociale soit le renforcement de la surveillance (MUSSO, 1994). Cependant, dans l’ensemble de ses acceptions, le réseau est avant toute chose une image mentale à laquelle se rattache l’imaginaire commun sur lequel il convient de s’appuyer dans le cadre d’une analyse en S.H.S. 


Le colloque « Penser les réseaux en S.H.S, Problématisation, méthodologie de recherche, approches croisées », se propose de penser l'étude des réseaux en Sciences Humaines et Sociales (Sciences de l’Information et de la Communication, Sémiotique, Sociologie, Art, Urbanisme, Philosophie, Sciences politiques, Géographie, Histoire, Lettres, Linguistique, etc.). Ainsi les propositions devront comporter une approche des réseaux, en tant qu'objets de recherche. Il s’agira de proposer une communication autour d’un ou de plusieurs traits caractéristiques de la notion de réseau, à savoir : circuler, interconnecter, représenter, mesurer, participer, communiquer (LETONTURIER, 2012). Le (la) doctorant(e) devra présenter en trente minutes la réflexion menée dans sa thèse autour de l'objet-notion de réseau. Les doctorant(e)s auront le choix entre favoriser une communication sur les aspects théoriques, épistémologiques afin de présenter ensuite la mise en œuvre de problématisation de leur objet de recherche ; ou d’axer leur présentation sur la méthodologie de recherche et les outils utilisés en vue de constituer un corpus. L’objectif de ce colloque est véritablement d’observer la recherche « en train de se faire ». 


En outre, un des enjeux du colloque est de mettre en avant des méthodologies créatives de l’analyse des réseaux mais aussi de pointer les difficultés de cet objet. Ainsi le (la) doctorant(e) ne devra pas hésiter à témoigner des difficultés rencontrées dans la problématisation du réseau et la méthodologie employée. 


Les propositions comporteront divers angles d'analyse : la mise en relation d'individus grâce aux moyens de communication, le groupe d'acteurs constituant l'ensemble des interconnexions, l'espace symbolique mobilisé au sein de ce réseau, la capacité d'action collective qui en découle, l'organisation du pouvoir dans le réseau d'acteurs ou encore la politisation potentielle du tissu social qui le constitue...

 

Modalités de soumission et de sélection:

Les propositions comprendront au maximum 10.000 caractères (environ trois pages), espaces et notes compris, ainsi qu’une petite bibliographie indicative. Dans chaque contribution doivent être mentionnés : l’axe dans lequel la communication s’inscrit, le titre, la ou les approche(s) de la recherche, le terrain, la problématique de recherche, la méthodologie déployée ainsi que les outils utilisés.

Les propositions doivent être envoyées avec un document joint comportant une présentation rapide du (de la) doctorant(e) : Nom, Prénom, Champ disciplinaire, intitulé de la thèse, année de thèse, laboratoire de rattachement et directeur (trice) de thèse.

A envoyer au plus tard le 30 octobre 2014.

 

Les propositions sont à envoyer à : Mélanie Mauvoisin : melaniemauvoisin@gmail.com ; Charlotte Blanc : charlotteblanc@outlook.fr ; Association REPLIC : replicbx3@gmail.com .

 

commentaires

Air, un vêtement qui porte les stigmates de sont environnement.

Publié le 19 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans technologie, actualite, performance

Air, un vêtement qui porte les stigmates de sont environnement.

Le studio londonien THE UNSEEN a réalisé un vêtement pour ouvrir les yeux sur le monde de la matière.Le projet, appelé Air, est une collection capsule qui utilise un tissu intelligent ayant la particularité de changer de couleur en fonction de différents stimuli, comme, par exemple, le vent. 

Ce nouveau matériau intègre des composants électroniques nanos ainsi que des substances, notamment des encres, réagissant chimiquement entre elles. Une fois soumis au vent, aux rayons UV, à l'humidité et autres phénomènes que nous offrent les quatre éléments, l'étoffe change d'apparence, prenant des teintes sublimes, comme si vous vous transformiez en paon.

Chacune des différentes interactions affecte le vêtement d'une façon qui lui est propre. Et l'on apprend grâce à DesignBoom que "la chaleur aura un impact sur un cercle chromatique basé sur du RVB, alors que la pollution ambiante sera elle uniquement représentée par du jaune." Le vêtement en lui même semble être une armure ou un plumage, conscient de son environnement puisqu'en portant les stigmates. 

THE UNSEEN note que Air "a pour but de révéler l'impact de l'homme sur son environnement proche." La collection se veut à la fois élégante, innovante et intelligente. Ce vêtement d'un nouveau genre a été exposé comme une performance intéractive pour coïncider avec la semaine de la mode à Londres. 

commentaires

La Biennale de l'U.M.A.M. - Mise en scène.

Publié le 18 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans exposit, evenement

La Biennale de l'U.M.A.M. - Mise en scène.

Jusqu'au 22 novembre 2014, la Biennale de l'U.M.A.M. (Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne) reprend possession du Château-Musée Grimaldi, avec le thème "MISES EN SCENES".

 

Cette association, fondée en 1946 par Henri Matisse et Pierre Bonnard, avait pour but de promouvoir la création méditerranéenne contemporaine en l’absence de musées sur la Côte d’Azur et avait ainsi créé un Musée d’Art Moderne au Château-Musée de Cagnes-sur-Mer en 1953, en encourageant les dons et dépôts d’artistes à la Ville.

 

Cette nouvelle biennale se veut essentiellement "méditerranéenne" avec des artistes venus de Grèce, Espagne, Turquie, Tunisie, Algérie, Maroc, Italie, Iran, Lybie, Syrie, Egypte, Istrie et France mais certains viennent de plus loin encore : Etats-Unis, Venezuela, Belgique, Viêt-Nam, Corée du Sud, Chine…

 

Le contraste entre le monument historique du Château Grimaldi et les œuvres contemporaines est déjà en lui-même une mise en scène.

 

"La mise en scène est la préparation d’événements  coordonnés avant leur accomplissement  effectif. La  mise en scène souligne  l'aspect d'un événement  qui n'est pas spontané. Elle attire l'attention sur les  pièces exceptionnelles  afin de faire vibrer le spectateur,  guider son parcours,  raconter une histoire, donner  du sens, matérialiser un espace... La mise en scène dans l'espace est aussi assez  proche de la mise en scène  de théâtre. Il y a toujours  les obsessions, les thèmes  de prédilection et la subjectivité du commissaire d’exposition..." Simone DIBO-COHEN, présidente de l'UMAM.

 

Lieu :

Château-Musée Grimaldi,
place du château,
Haut de Cagnes,
06800 Cagnes-sur-Mer.
Tél 04 92 02 47 30.

Ouverture: Tous les jours, sauf le mardi.
En juin et en septembre, de 10h à 12h et de 14h à 18h;
en juillet et en août, de 10h à 13h et de 14h à 18h;
en octobre et novembre, de 10h à 12h et de 14h à 17h.

Tarif : 4euros.

commentaires

Un dimanche, une pin-up #87

Publié le 17 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Chae Lim (The King of Fighters: Maximum Impact 2)

Chae Lim (The King of Fighters: Maximum Impact 2)

commentaires

"Ainsi Blois vous est conté…"

Publié le 17 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

"Ainsi Blois vous est conté…"

"Ainsi Blois vous est conté…" Laissez Robert Hossein, Pierre Arditi et Fabrice Lucchini vous raconter les moments forts de la vie du château royal de Blois qui ont marqués l’histoire de France.

 

Dès la tombée de la nuit, prenez place au cœur de l’action ! La mise en lumière unique de l’architecture grandiose de la cour accompagnée d’effets sonores créée une ambiance particulièrement propice à la découverte de plusieurs siècles de l’histoire de France. Amours, drames et mystères rythment le récit de la vie des rois et reines de France à la Renaissance. Louis XII, François Ier, Catherine de Médicis et son fils Henri III… autant de noms célèbres qui sont liés à jamais à ce monument unique de l’architecture française ! Texte d’Alain Decaux, musique originale d’Eric Demarsan et une mise en scène d’André Blanc.

 

Les Grandes heures de l'histoire du château royal de Blois sont présentées par des projections sur les façades des quatre ailes. Une expérience à vivre dans la cour du château ...A la tombée de la nuit à 22h00 (22h30 en juin, juillet et août) les spectateurs s'installent au milieu de la cour du château une demi-heure avant le début du spectacle. Les illuminations des façades et la musique diffusée pendant cette attente donnent un reflet particulier à la diversité architecturale de cette cour qui réunit un véritable panorama de l'architecture française du XIIIe au XVIIe.

 

Tous les soirs du 5 avril au 21 septembre (sauf le 26 avril, le 21 juin et le 13 juillet).
Avril, mai, septembre : 22h / Juin, juillet, août : 22h30.
Durée 45 minutes.
Traduction simultanée par audio-guide en anglais, allemand, italien, espagnol, néerlandais et russe (écouteurs jetables à disposition : 2€)

commentaires

Festival Internazione di Andria / Castel dei Mondi

Publié le 16 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans festivals

Festival Internazione di Andria / Castel dei Mondi

Sans la culture, et la liberté relative qu'elle suppose, la société, même parfaite, n'est qu'une jungle. C'est pourquoi toute création authentique est un don à l'avenir

Albert Camus

Crise ou pas, le Castel del Monte est capable de maintenir un bon équilibre entre les représentations nationales et internationales, y compris les artistes (re)connus et les jeunes artistes. Le désir d'expérimenter avec des codes expressifs et plus proprement artistiques, trouve de plus en plus un terrain fertile parmi la jeune génération qui se fait face dans le monde du divertissement, désireux de trouver la légitimité de leur rôle en tant qu'artistes de théâtre contemporain. L’exploration du XVIIe est le long des sentiers tracés par les trois directeurs artistiques. Trois façons de comprendre et vivre fortement le théâtre, trois secteurs dédiés à la seule notion possible: émotion.

 

Dans le cadre de ce festival, Miguel Chevalier exposera du 23 au 31 août 2014, de 21h30 à 23h30, au Castel del Monte (Italie) son installation de réalité virtuelle générative et interactive, Magic Carpets (2014). 

Magic Carpets se déploient sur le sol de la cour intérieure octogonale de Castel del Monte, datant du XIIIe siècle. Magic Carpets revisite par le biais de l'art numérique, la tradition de la mosaïque très présente en Italie, qui préfigure le pixel. Des tableaux de méga mosaïques/pixels noirs et blancs instables glissent progressivement vers des spirales de couleurs vives et saturées qui tourbillonnent et exécutent de véritables chorégraphies sur la musique de Jacopo Baboni Schilingi. Lors des déplacements des spectateurs, des perturbations dans la trajectoire de ces entrelacs se créent sous leurs pieds. Ce monde de couleurs et de formes en mouvement, tel le jeu d'un kaléidoscope géant, nous entraine dans un voyage imaginaire et poétique. Cette création nous plonge dans l'univers magique des fêtes du Moyen-âge et des Contes des Mille et Une Nuits.

Festival Internazione di Andria / Castel dei Mondi
commentaires

Rendez-vous place Stanislas, 2014

Publié le 15 Août 2014 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

Rendez-vous place Stanislas, 2014

A 22h45, du 13 juin au 15 août 2014 (à 23h15 les 11 et 14 juillet)

A 22h, du 16 août au 14 septembre 2014

 

Ville d’Art et de Culture, Nancy met à l’honneur son patrimoine architectural en proposant, pour la 6ème année consécutive, les « Rendez vous Place Stanislas » du 13 juin au 14 septembre 2014.

 

Inscrite depuis 1983 au patrimoine mondial de l’UNESCO, la place Stanislas va se parer chaque soir de l’été des images, lumières et sons offerts au public grâce au savoir de la Société Spectaculaires, Allumeurs d’images ; une scénographie à base d’images monumentales à la hauteur d’une des plus belles places d’Europe.

La nouvelle édition 2014  des « Rendez-vous Place Stanislas », transporte les spectateurs dans un voyage fantasmagorique et historique, découpé en 10 scènes. La place Stan’ devient le lieu de rencontre d’œuvres marquantes de notre cité, animées et magnifiées le temps d’un spectacle, par un dispositif technologique hors normes sur 5 façades (hôtel de ville, Opéra, musée des Beaux-arts, Hôtel de la Reine et Pavillon Jacquet), soit plus de 200 mètres linéaires.

La diseuse de bonne aventure de Georges de La Tour, le paon de Joseph Janin, l’amphitrite de Guibal, et bien d’autres, sont ainsi mis en scène lors de ce spectacle son et lumière inédit qui mettre à l'honneur cette année la Première guerre mondiale et en particulier la Bataille du Grand Couronné (août et septembre 1914).

 

Durée du spectacle 25 minutes.
Gratuit et accessible à tous.

commentaires

Afficher plus d'articles

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog