Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Un dimanche, une pin-up #127

Publié le 17 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Valeria (Soul Calibur III)

Valeria (Soul Calibur III)

commentaires

Quelle relation entre le Soi et l’expérience esthétique dans les neurosciences cognitives?

Publié le 17 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

Quelle relation entre le Soi et l’expérience esthétique dans les neurosciences cognitives?

La question de la relation du Soi et de l’expérience esthétique est centrale dans l’histoire de l’art et de l’esthétique et se pose de manière très pertinente dans les théories du spectateur. Les influences sont bidirectionnelles, le Soi projette ses besoins sur l’objet d’art et l’objet d’art participe à la construction du Soi. Récemment, les évidences ou preuves empiriques ont commencé à émerger à ce sujet. Elles étudient les relations entre le Soi et l’expérience esthétique. Plus précisément, les neurosciences cognitives commencent à mener des recherches sur la relation entre le Soi et l’expérience esthétique dans le champ de recherche des études neuroesthétiques.

 

Lors de cette conférence, le lundi 18 mai 2015, de 19h30 à 21h, nous aborderons des questions théoriques et méthodologiques liées à la naturalisation de la question de la relation entre le Soi et l’expérience esthétique dans les neurosciences cognitives. Pour ce faire, nous nous concentrerons sur les théories du spectateur. La danse et la performance constitueront notre objet d’étude et de recherche. Nous chercherons à montrer comment l’expérience du spectateur de danse correspond à une expérience motrice extrêmement similaire à celle que le danseur vit lui-même.

 

En accord avec la conception du Soi développée par Ricoeur, selon laquelle le Soi est une fonction du temps, nous sommes en permanence recomposés par et dans l’expérience. Dans cette conférence nous spéculerons sur les manières à travers lesquelles l’appréciation de l’art, en particulier la danse, réorganise et recompose les représentations neuronales et cognitives du Soi.

 

 

Paris Sciences et Lettres

62 bis rue Gay-Lussac

75005 Paris

commentaires

Appel à participation: Lesujet digital - Codes

Publié le 16 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans appel à participation, appel a communications, Appel à communications

Appel à participation: Lesujet digital - Codes

Le sujet digital (4) : Codes  17-20 novembre 2015

Organisateurs :
 Pierre Cassou-Noguès (Département de philosophie, LLCP, SPHERE)
, Claire Larsonneur (Département d’études des pays anglophones, Penser la traduction, EA1569)
, Arnaud Regnauld (Département d’études des pays anglophones, EA1569 "Transferts critiques et dynamique des savoirs"), avec l'aide de Sara Touiza Ambroggiani (EA 4008).


Ce colloque s'inscrit dans un projet pluri-annuel Labex Arts H2H “le sujet digital” (http://www.labex-arts-h2h.fr/), dont il sera le quatrième et dernier moment après Hypermnésie en 2012, Scriptions en 2013 et Temporalités en 2014. Il explore la manière dont le développement réel ou imaginaire des machines numériques, de Babbage à Internet, modifie la conception du sujet et ses représentations, dans son statut comme dans ses attributs. Pluridisciplinaire, ce projet accueille des contributions des champs suivants : philosophie, littérature, archivistique, arts, histoire des sciences et techniques, neurosciences.

N'hésitez pas à consulter la page de notre site web  (http://sujetdigital.labex-arts-h2h.fr) et notre page Facebook (Sujet Digital) pour en savoir plus sur nos activités.

Les langues du colloque seront le français et l'anglais. Les contributions peuvent être proposées dans l'une ou l'autre langue, en moins de 3000 signes, accompagnées d'une brève présentation biographique de l'auteur.





Merci d’envoyer vos propositions via EasyChair  ainsi qu'une brève présentation bio-bibliographique.

N’oubliez pas de téléverser vos documents au format PDF sur le site (moins de 3000 signes)


Pour tout autre renseignement, merci de nous contacter à l’adresse suivante:
codes@univ-paris8.fr

Date limite de soumission des contributions : 15 juin 2015

Réponse courant juillet 2015
Les conférences plénières seront annoncées sous peu.

Le colloque ouvrira le lundi 16 novembre au soir par une Conférence Hybride de Gregory Chatonsky.

commentaires

Indigo

Publié le 15 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans performance, artiste

Indigo

Indigo est une performance narrative alliant les formes traditionnelles du théâtre et de la poésie sonore avec les nouvelles technologies de diffusion et de traitement numérique en temps réel. Sur scène, les notions de personne et de personnage se confondent et se brouillent mutuellement. La dramaturgie, la temporalité ou la causalité événementielle répondent plus à une recherche esthétique et médiatique qu’à une volonté de faire sens. Il n’en reste pas moins que le sens résiste : les règles complexes du fonctionnement social, régi par une alternance silencieuse et implicite de soumission et de domination, entraînent parfois l’individu aux marges de sa résistance, au-delà de sa propre volonté, ouvrant un territoire peu connu où le dépassement de soi peut parfois devenir le moteur inconscient d’une libération émotionnelle salvatrice. C’est l’histoire de ces quatre personnes, jetées en pâture à la scène comme de la viande, cherchant dans l’exacerbation des conventions du groupe un point de rupture sans retour possible.

Texte, musique, scénographie et médias : ANIMO PLEX / Fabien Maheu.
Coproduction : Le Cube (Issy-les-Moulineaux), Le Magasin (Malakoff), Visages du Monde (Cergy), Le Lieu Multiple (Poitiers), En Attendant les Cerises Production (Poitiers), Région Poitou-Charentes, DRAC Poitou-Charentes.

 

A découvrir le 22 mai 2015, à 20h30 !!!

commentaires

Harmony

Publié le 14 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit, actualite

Harmony
Harmony

0ette année l’exposition universelle 2015 se déroule à Milan en Italie, du 1er mai au 31 octobre sur le thème et fil conducteurs des évènements organisés à l’intérieur et à l’extérieur du site de l’exposition : « Nourrir la Planète, Energie pour la Vie ». Nous allons nous attarder que le Pavillon Japonais pour l’occasion.

Les champs de riz forment l'arrière-plan de l'origine de la culture alimentaire du Japon. Ils sont cultivés et développés dans les zones sur différents niveaux de hauteur dans des bassins fluviaux. Cela se reflète dans les rizières en terrasses qui sont si caractéristiques du Japon, un pays entouré par des montagnes et la mer. Le processus a été rendu possible grâce à la belle harmonie qu’il existe entre les humains et la nature. Le Japon entend proposer sa culture alimentaire comme un exemple de nutrition saine, durable et équilibrée à travers sa thématique « L’harmonie dans la diversité ».

A cette occasion, l'espace de la salle d'exposition a été rempli avec des écrans ressemblant à des oreilles de riz pour représentée les rizières sous la forme d’une installation imsersive permettant de mettre en évidence la relation harmonieuse entre l'homme et la nature, Ces écrans ont été installés sur différentes hauteurs, à partir des genoux jusqu'à la taille, créant un espace de projection interactif qui semble se répandre à l'infini dans toutes les directions. Les images projetées changent en ligne avec les mouvements des visiteurs qui errent à travers la pièce. Ce dispositif artistique interactif crée un espace où les visiteurs regardent comme s’ils sont immergés sur un chemin à travers les champs de riz. Lorsque les visiteurs se promènent, ils peuvent éprouver un passage de la nature qui est caractéristique du Japon sur la période d'une année entière.

commentaires

WIDE/SIDE

Publié le 13 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans artiste

WIDE/SIDE

João Martinho Moura est un artiste et chercheur portugais dans le domaine des nouveaux médias. Ses intérêts se concentrent sur l’art numérique, les intelligences artificielles, la musique électronique mais aussi l’esthétique des calculs. L’artiste trouve un véritable intérêt aux dispositifs interactifs entrainant des visualisations sonores et animés en temps réel suite à la présence du spectateur. Après avoir créé différentes œuvres numériques interconnectées avec le corps telles que CAMERA NEURONALE (2012) ou B / SIDE (2012), João Martinho Moura introduit en 2015, un nouveau travail, sous la forme d'une installation interactive: WIDE / SIDE.

 WIDE / SIDE représente le corps, inter-reliés, dont la silhouette est capturée par des capteurs.  L’expérience immersive utilise un système de faisceaux lumineux projetés rapidement dans un certain nombre de barres verticales permettant de former une sculpture cinétique préparée spécifiquement pour GNRation Galerie (exposition du 12 mars au 8 mai 2015). Le corps est représentée numériquement dans un espace abstrait et génératif qui se modifie dans le temps. L'interaction est synchronisée avec des atmosphères sonores, qui réagissent à des lignes générées par les silhouettes et les mouvements du spectateur.

commentaires

WALKING CITY – MATT PYKE

Publié le 12 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

WALKING CITY – MATT PYKE

DU MARDI 19 AU LUNDI 25 mai 2015
Musée de SAint Brieuc

UNIVERSAL EVERYTHING

Matt Pyke est l’un des designers les plus innovants de sa génération. Il a notamment contribué à explorer toutes les possibilités du motion design et à le populariser. Il présente à Art Rock Walking City, une sculpture vidéo s’inscrivant dans la continuité de la ligne artistique d’Universal Everything, son laboratoire. Étudiant les gestes humains, le design émotionnel, l’architecture et le son, Matt Pyke avec Walking City met en scène une forme humaine qui se développe lentement et continuellement, jusqu’à plonger le public dans une forme d’hypnose contemporaine.

commentaires

Humanoïdes

Publié le 11 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

Humanoïdes

Cet ouvrage explore les expérimentations artistiques et scientifiques conduites autour des robots humanoïdes au début du XXIe siècle.
Comment comprendre la robotique scientifique et les arts recourant à ses techniques au plus près de leurs modes de conception et de leurs usages et en s'éloignant des controverses et des discours inquiets qui annoncent le bouleversement des relations entre les humains et leurs technologies?
En suivant l’auteur au gré de son parcours parmi les robots et leurs constructeurs, le lecteur est amené à penser la façon dont sont constituées les représentations du corps mécanisé à la fois du point de vue technique mais aussi du point de vue de leur réception.
Il est amené à considérer comment ces artefacts expérimentaux génèrent de nouvelles manières de penser l’humain en redéfinissant le cadre des relations entre les sciences, les techniques et la nature, et en déplaçant les frontières séparant les corps vivants de leurs imitations mécaniques.

 

Joffrey Becker, (31 mai) 2015, Humanoïdes - Expérimentations croisées entre arts et sciences, Paris, Presses Universitaire de Paris Ouest: Frontières de l'humain, 21.00 euros

 

commentaires

Un dimanche, une pin-up #126

Publié le 10 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Setsuka (Soul Calibur III)

Setsuka (Soul Calibur III)

commentaires

Omnis, une expérience sensorielle de l'espace-temps

Publié le 10 Mai 2015 par Anaïs BERNARD dans performance

Omnis, une expérience sensorielle de l'espace-temps

OMNIS/ PERFORMANCE AV

Composition sonore par Metametric


Omnis est une performance en direct AV qui puise son inspiration dans le concept d'ubiquité, la capacité d'être partout en même temps. Les nouvelles technologies ont une incidence sur les changements actuels de la vie humaine, la capacité de transfert de l'information instantanément partout dans le monde, ce qui modifie radicalement notre perception de l'espace, du temps et les relations qui se tissent entre eux. Notre société contemporaine modifie nos rapports de distance et supprime les échelles de temps pour ne garder que le plus petit temps, le "ici et maintenant", l’immédiat. La performance invite le public à découvrir cet aspect qui influe sur ​​notre vie quotidienne. Utilisation de l'esthétique et du comportement réactif minimales audio, l'évolution du rythme permettant d’influencer la dimension de l'environnement. Le public éprouve un environnement déstabilisant progressivement où le flux des médias sera ajouté à d'autres jusqu'à atteindre les limites entre la technologie et l'espace. L'idée est d'associer la perception de l'espace avec la notion du temps à travers une myriade de variations visuelles tels que Mesh 3D Morphing, textures numériques et effet de superposition. Données pertinentes extraites en direct sont convertis en visuels afin de se rapprocher de l'instant inaccessible, l'instant. 

Pendant 40 Minutes, Omnis plonge le spectateur dans une expérience sensorielle-lourd, où une série d'illusions d'optique et de réverbération de l'espace défie le participant de sens de la profondeur et du temps.

 

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 80 90 100 > >>