Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

"Lac aux cygnes" met le sport à l'honneur en 2015 !

Publié le 5 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

"Lac aux cygnes" met le sport à l'honneur en 2015 !

Nouvelle édition pour la féerie aquatique du Lac aux Cygnes à Metz. Un spectacle son et lumière qui met à l'honneur le sport en 2015. Rendez-vous chaque week-end au Quai des Régates à la tombée de la nuit pour un spectacle poétique...

Le nouveau spectacle "Lac aux cygnes" met le sport à l'honneur en 2015 ! Un spectacle qui allie l'eau, les effets vidéo, le son et la lumière au Quai des Régates à Metz.
 

>> Féerie aquatique 2015 Lac aux Cygnes Metz
>> Son et Lumière du 26 juin au 6 septembre 2015


>> Plein les yeux et plein les oreilles !
Les effets aquatiques seront animés au rythme d’une bande son conçue spécialement pour l’occasion.

>> Les dates
- Du vendredi 26 juin 2015 au dimanche 28 juin 2015 
- Du vendredi 3 juillet 2015 au dimanche 5 juillet 2015
- Du vendredi 10 juillet 2015 au dimanche 12 juillet 2015 
- Du vendredi 17 juillet 2015 au dimanche 19 juillet 2015 
- Du vendredi 24 juillet 2015 au dimanche 26 juillet 2015 
- Du vendredi 31 juillet 2015 au dimanche 2 août 2015
- Du vendredi 7 août 2015 au dimanche 9 août 2015 
- Du vendredi 14 août 2015 au dimanche 16 août 2015 
- Du vendredi 21 août 2015 au dimanche 23 août 2015 
- Du vendredi 28 août 2015 au dimanche 30 août 2015 
- Du vendredi 4 septembre 2015 au dimanche 6 septembre 2015 
 

>> Informations Pratiques

>> C'est où ?
Lac aux Cygnes
Quai des Régates
57000 Metz

commentaires

Expériences

Publié le 4 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Expériences

"Expériences" : exposition du 16 mai au 31 octobre 2015

Quand des résultats d'expériences scientifiques de chercheurs de l'Institut Curie sont soumis tels quels, sans légende, ni commentaire, au regard et à la créativité d'artistes, cela produit des expériences artistiques... qui sont exposées dans le jardin du Musée Curie.

 

Une expérience originale qui devient une exposition

Art et science : deux domaines que l’on oppose souvent mais qui se ressemblent pourtant bien plus qu’il n’y paraît... C’est à partir de cette réflexion qu’est né ce projet d’exposition, avec l’idée d’explorer la complémentarité entre l'art et la science à partir d’une « expérience » originale. Des artistes ont en effet été conviés par quatre jeunes biologistes* de l'Institut Curie à faire ensemble une expérience d’un nouveau genre selon un protocole strict. Cette expérience est ensuite devenue une exposition...

* Maheva ANDRIATSILAVO, doctorante UPMC/Institut Curie (Labex DEEP) ; Marie CLEMOT, doctorante UPMC/Institut Curie (Labex DEEP) ; Antoine HOCHER, doctorant UPMC/Institut Curie (Labex DEEP) et Joke VAN BEMMEL, post-doctorante, Institut Curie (Labex DEEP)

 

Protocole de l'expérience

Une centaine d’images scientifiques élaborées dans l’intimité des laboratoires de l’Institut Curie (laboratoires d'excellence DEEP et CelTisPhyBio) ont été organisées en quatre dossiers nommés A, B, C, D. Puis, ces dossiers, comprenant des vidéos et photographies prises au microscope, ainsi que des graphiques, ont été proposés aux artistes sans aucune légende, ni aucun commentaire.

Ces images étaient donc muettes pour qui n’a pas le savoir du biologiste. Chaque artiste a pu choisir celles qui l’attiraient le plus, et en faire l’objet de son travail. Le choix des matériaux, ainsi que les dimensions étaient libres pour la production d’une œuvre.

 

Œuvres de 15 artistes français, américain et hollandais

15 artistes aux spécialités et aux sensibilités très diverses se sont prêtés à l’expérience proposée par les chercheurs de l’Institut Curie :

> Camille BENARAB-LOPEZ

> Marie BONNIN

> Mélody BOULISSIERE

> Robin BUCHHOLZ

> Clara CITRON

> Loïc HANQUIER

> Jessica JOHNSON

> Kris KOBES

> LA SCARLATTE

> Julie LESPINGAL

> Cindy LO

> Amandine MAAS

> Hélène MASTRANDREAS

> Sophia TAILLET

> Sabrine SIDKI

 

Informations pratiques

Dates : du 16 mai au 31 octobre 2015

Jours et horaires : du mercredi au samedi de 13h à 17h (sauf jours fériés et août)

Ouverture exceptionnelle : de 13h à 23h le samedi 16 mai (Nuit européenne des musées)

Lieu : Jardin du Musée Curie - Accès : 1 rue Pierre-et-Marie-Curie, 75005 Paris

commentaires

LE GRAND COLLISIONNEUR LHC

Publié le 3 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

LE GRAND COLLISIONNEUR  LHC

JUSQU'AU 19 JUILLET 2015

 

L'EXPOSITION

Exposition conçue par le Science Museum de Londres et adaptée par le Palais de la découverte, en partenariat avec le CERN (dans le cadre de ses 60 ans), le CNRS et le CEA.

Cette exposition propose une immersion au CERN dans la plus grande expérience scientifique de tous les temps : le grand collisionneur de particules « LHC » (Large Hadron Collider), situé sous terre entre la France et la Suisse et long de 27 km.

Le visiteur découvre l’univers passionnant de la recherche scientifique et l’aventure humaine qui l’entoure à travers une installation audiovisuelle retraçant l’annonce de la découverte du Boson de Higgs, une collection d’objets scientifiques, une reconstitution de la galerie souterraine du LHC et des bureaux du CERN, des témoignages des chercheurs et ingénieurs qui participent au fonctionnement de cette machine monumentale.

À l’occasion des 60 ans du CERN et afin de mettre en valeur la richesse et la diversité du lien fort qui unit la France et le CERN, le CNRS et le CEA ont fait appel à Patrick Dumas, photographe indépendant spécialisé dans la photo scientifique, pour réaliser 60 portraits qui sont présentés en une fresque “Experts en la matière - Regards sur le Cern” dans la coursive du Palais de la Découverte.

Les internautes pourront également les découvrir en ligne au cours d’un voyage immersif dans le plus grand laboratoire du monde, au travers de vues panoramiques à 360°.

 

Lieu:
Palais de la Découverte
Avenue Franklin Delano Roosevelt
75008 PARIS

 

commentaires

La dame aux camélias

Publié le 2 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

La dame aux camélias

Le nouveau spectacle Son et Lumières Montfermeil 2015 - La dame aux camélias !

En cette fin d'année 2015 la ville de Montfermeil vous propose de passer une soirée inoubliable en son et lumières. Près de 300 personnes entre la scène  et les coulisses pour permettre de vous offrir un spectacle de nuit de qualité avec des cavaliers, attelages et la technologie 3D en fond pour les décors. La Traviata de Verdi vous accompagnera pour ponctuer les moments clés !

Petit mémo de l'histoire : Vous êtes en 1845 et Marguerite Gautier, ancienne lingère, s’est faite une place dans le monde de la bourgeoisie parisienne en jouant de sa beauté, sa jeunesse ! Elle est fine d'esprit et se joue des hommes bref c'est désormais une courtisane qui use et abuse de son pouvoir. Tout bascule pendant une soirée de fête ! Marguerite rencontre Armand Duval et l’amour est immédiat. Pourtant cette passion se trouvera bouleversée, brisée entre contraintes de la bourgeoisie, la famille - que ne ferait-on pas par amour... Marguerite si légère et dure fait un geste d'amour pour son bel amant.

 

Informations pratiques - Son et lumières de Montfermeil

Le son et lumières nocturne est ouvert à tous ! C'est une soirée familiale d'1h20 environ - conseillé pour les enfants dès l'âge de 6 ans.

Les 25, 26 et 27 juin 2015 à 22h pour le spectacle

Les 2, 3 et 4 juillet 2015 à 22h - début du spectacle

 

Lieu :

Château des Cèdres

4 rue de l'église

93370 MONTFERMEIL

commentaires

Seconde Lumière

Publié le 1 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

Seconde Lumière

Seconde-lumière de Pascal Broccolichi

Exposition prolongée jusqu'au 5 juillet 2015.

 

L’œuvre hybride de Pascal Broccolichi prend sa source dans une approche focalisée sur le son qu’il envisage comme un vocabulaire de formes servant à sculpter l’irreprésentable.
Alliant subtilement poésie et technologie, il plonge le visiteur dans des environnements bruitistes et visuels à la limite parfois d’une architecture utopique suspendue dans une atmosphère contemplative. 
« Traitant de l’inaperçu comme véritable objet de l’art » selon Thierry Davila, les sons que recueille Pascal Broccolichi deviennent autant l’archive inépuisable d’un espace, qu’une matière ou un événement qu’il réintroduit dans des installations. Ces œuvres parfois rejouées et transformées demeurent des épisodes qui évoluent au cours de chaque exposition. 

À la Maréchalerie, l’artiste investit l’espace visible et invisible en s’appuyant à la fois sur le son, la lumière et la structure du bâtiment, immergeant ainsi le centre d’art dans la quasi-obscurité d’un environnement d’écoute acousmatique. Ici, il réalise la mise en scène d’un « théâtre d’ondes », un territoire révélateur de phénomènes physiques mais aussi psychiques dans lequel est présenté un dispositif in situ constitué de deux oeuvres qui coexistent l’une à l’intérieur de l’autre de façon complémentaire et simultanée. 

La première, Hyperprisme 4 (2015), impose au visiteur une immense cimaise noire percée de 20 pavillons acoustiques. À partir de captations hydrophoniques et électromagnétiques réalisées dans les bassins du parc du Château de Versailles, Pascal Broccolichi imagine une véritable architecture sonore composée d’un vaste miroir acoustique qui fait écho aux sphères de verre de l’œuvre Espace résonné (2013). Enregistrées dans une gamme de fréquences habituellement imperceptibles pour l’oreille humaine, ces ondes ne figurent pas des sons reconnaissables, mais plutôt des flux d’énergie aux mouvements extrêmement lents.

La seconde, Espace résonné, dialogue au sens premier du terme, avec l’installation monumentale. Ce projet développé pendant deux ans avec l’équipe du CIRVA (Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques, Marseille) à partir d’un phénomène sonore complexe, « l’harmonique infini », se compose de deux sphères de verre soufflé constituées de résonateurs acoustiques qui captent et démultiplient la fréquence de résonance de la salle d’exposition. Cet effet provoque une réaction en chaîne et la mise en boucle de l’ensemble du système sonore.Sorte d’écosystème perpétuel, la matière acoustique contenue dans Hyperprisme 4 est absorbée par les sphères d’Espace résonné et s’auto-alimente à l’infini, donnant ainsi au visiteur à expérimenter une autre perception temporelle et spatiale.


Pascal Broccolichi est représenté par la galerie Catherine Issert.


ÉVÉNEMENTS
Vernissage
Mardi 7 avril à partir de 18h à La Maréchalerie
Entrée libre 

Biennale Hospitalités 2015
Samedi 30 mai 2015.
Parcours artistique en Île-de-France.
Rencontre et visite des expositions en présence des artistes dans les lieux du réseau TRAM : La Terrasse (Nanterre), la Graineterie (Houilles) et La Maréchalerie, centre d’art contemporain (Versailles).
Tarif par circuit : plein tarif 7 euros / tarif réduit 4 euros : étudiants, demandeurs d’emploi. (Le prix comprend les déplacements en autocar ou en transport en commun le cas échéant, les entrées et visites accompagnées.)
Renseignements et réservation : h15@tram-idf.fr ou au 01 53 34 64 43
Programme détaillé : www.tram-idf.fr


ACCÈS ET HORAIRES
L'exposition est ouverte du 8 avril au 5 juillet 2015 du mardi au dimanche de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous.
Fermé le lundi et exceptionnellement du 27 avril au 3 mai 2015.

Accès du public par l'entrée principale du centre d'art Place des Manèges, Avenue du général de Gaulle (en face de la gare RER)
ou
par l'entrée de l'énsa-v, 5 avenue de Sceaux (accès fermé les samedis et dimanches)


Les bureaux du centre d'art sont ouverts du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
Pour toute information : 01 39 07 40 27

commentaires

l'intelligence artificielle, un paradis artificiel ?

Publié le 30 Juin 2015 par Anaïs BERNARD dans conférence

l'intelligence artificielle, un paradis artificiel ?

WEB we want : conference series

Mardi 30 Juin 2015 à 19h
Un concept à la mode, des mots pour le moins galvaudés. Algorithmes, prédiction, automatisation, obsolescence du travail, singularité... Lieu de tous les fantasmes, utopiques et dystopiques. Essayons d'y voir plus clair.
Robots et cyborgs fascinent l'humanité depuis de nombreuses années. L'homme et la machine, une histoire ancestrale, depuis les pierres taillées et la roue, nous n'avons cessé d'améliorer nos outils, leur portée et leur puissance. Depuis un demi-siècle, on constate que l'évolution de cette puissance est exponentielle. Nombreux sont ceux qui, comme Ray Kurzweil, conseiller des services secrets américains et directeur de l'ingénierie chez Google, pensent que cette évolution exponentielle va nous amener à créerdes machines véritablement auto-apprenantes qui très rapidement deviendront infiniment plus intelligentes que nous. Certains pensent même que cette réalité est beaucoup plus proche de nous que nous ne le pensons. Cette idée implique de nombreuses questions. Une telle intelligence serait-elle consciente ? Connaîtrait-elle les émotions ? Serait-elle totalement indifférente à l'être humain, son faible créateur ? Deviendrait-elle omnisciente ? Sommes-nous en train de donner naissance au dieu même qui nous a créés ?

Une chose est sûre, la question de l'intelligence artificielle relève tout autant de la métaphysique que de la science, et déboussole même les plus grands intellectuels. 

Quel est l'histoire et l'état actuel de l'intelligence artificielle ? A quelle vitesse évolue-t-elle ? Quand parler d'intelligence artificielle faible et d'intelligence artificielle forte ? Voici quelques questions que nous aborderons ensemble, sans oublier que sur ce sujet étourdissant, même les plus grands experts ne peuvent qu'émettre de vagues hypothèses...

avec la présence de :

Emma Fric, directrice de la prospective, Peclers Paris
Rand Hindi, CEO, Snips
- Florent Aziosmanoff, spécialiste des systèmes d'expression numériques utilisant l'IA

commentaires

FRED FOREST. MÉDIAS EN PARTAGE

Publié le 30 Juin 2015 par Anaïs BERNARD dans artiste, exposit

FRED FOREST. MÉDIAS EN PARTAGE

28 avril – octobre 2015
Jeu de Paume, Paris

 

Pionnier des nouveaux médias, défenseur d’une approche sociale de l’art et critique infatigable du pouvoir institutionnel, Fred Forest a développé depuis la fin des années 1960 ce qu’il nomme une « pratique sociologique interventionniste » à la croisée de la technologie et du champ social. « J’ai toujours considéré, écrit-il en 1985, le terrain de l’activité sociale comme le champ qui pourrait être élargi et exploré à l’aide des nouvelles technologies de communication. » Dans ses diverses actions artistiques, il a utilisé la vidéo, la radio, la télévision et, plus tard, Internet non seulement pour enregistrer et étudier les relations sociales mais aussi comme des outils d’animation et de dialogue capables de les transformer.

À travers une sélection de quatre œuvres multimédia jalonnant le parcours artistique de Fred Forest, cette exposition propose de mettre en lumière la manière dont l’artiste s’est emparé des technologies de la communication pour établir les modalités d’une relation active et participative avec un public, anticipant en quelque sorte les pratiques collaboratives du web 2.0 et des réseaux sociaux actuels. Que ce soit en armant les individus de caméras vidéos ou en infiltrant la radio ou la télévision pour en transformer les règles, il a toujours cherché à rompre avec les modèles d’information existants et à promouvoir l’expression individuelle et la participation, tout en incitant à une réflexion critique sur les conditions sociales, les institutions et les médias. Les actions présentées dans cette exposition visent à encourager chez les participants une attitude contestataire qui conduise à l’appropriation des moyens de communication pour la maîtrise de l’information.

L’espace virtuel du Jeu de Paume offre une plateforme idéale pour rassembler les nombreux documents, photographies et vidéos constituant les œuvres historiques de Forest dont la nature souvent éphémère et « in situ » en rend parfois difficile l’exposition. Le choix d’une présentation virtuelle souligne aussi la manière dont ces actions multimédia ont anticipé certains des principes qui sous-tendent Internet, un médium devenu central dans l’œuvre de Forest à partir du milieu des années 1990 et qui est aujourd’hui un lieu actif de participation et d’activisme.

commentaires

Le Sentier des Cabanes Sonores

Publié le 29 Juin 2015 par Anaïs BERNARD dans evenement, exposit

Le Sentier des Cabanes Sonores

Jardins de l'Hôtel du Département (Metz)

 

Dans le cadre de "Cabanes, festival de Moselle", le Département de la Moselle présente le Sentier des Cabanes sonores, qui prendra place dans les Jardins de l'Hôtel du Département (entrée place de la Préfecture), du 20 juin au 20 septembre 2015. Des artistes mosellans et étrangers ont créer un parcours de sculptures et d'installations sonores inédit. 

Accessibles de jour comme de nuit, ces installations artistiques et esthétiques, spectaculaires et intimistes, interactives et ludiques s'offrent à tous gratuitement.Chacun pourra s'approprier les installations, assister à des concerts ou participer à des visites guidées... Venez nombreux ! 

 

Les horaires du Sentier :

Ouverture tous les jours de 15h à 19h sauf lundis et mardis. 
Nocturnes : le 1er samedi de chaque mois (4 juillet / 1er août / 5 septembre) ainsi que le samedi 20 juin (ouverture jusqu'à minuit) et le samedi 15 août de 15h à 23h. 
Ouvertures exceptionnelles le lundi 13 juillet de 15h à 23h et le mardi 14 juillet de 15h à 19h. 

Les animations musicales
Programmations musicales pendant les 6 nocturnes à 18h et à 21h. 
Concerts : les samedis de juillet et août à 18h. 
Ateliers musicaux pour le jeune public tous les mercredis de juillet et août à 15h, 16h et 17h. 

Espace buvette tous les samedis et dimanches.
Le 15 août : spectacle de cirque aérien chorégraphié par la Cie Arts des Airs à 21h. 
 

Tarifs : Entrée gratuite

Organisé par Moselle Arts Vivants

Renseignements
Moselle Tourisme : 03 87 37 57 80

commentaires

Un dimanche, une pin-up #134

Publié le 28 Juin 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Ephemera (BloodRayne 2)

Ephemera (BloodRayne 2)

commentaires

Son et Lumière Jeanne d'Arc Domremy Spectacle Monumental

Publié le 28 Juin 2015 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

Son et Lumière Jeanne d'Arc Domremy Spectacle Monumental

C'est le Spectacle événement de l'été 2015 dans les Vosges sur l'esplanade de la Basilique de DOMREMY. Pour une nouvelle tranche de vie de Jeanne d'Arc : 200 figurants, des illusions d'optiques et effets spéciaux 3D époustouflants par Damien Fontaine spécialiste du domaine. Places à Réserver pour 8 Soirées Emotion !

Après le succès des spectacles donnés en Juillet 2013 et 2014, une toute nouvelle scénographie évènementielle a été imaginée cet été, toujours sur l'exceptionnel site de la Basilique de DOMREMY

 

 NOUVEAU Spectacle Monumental Jeanne d'Arc à Domremy

 SEULEMENT 8 JOURS Esplanade Basilique de DOMREMY, du 2 au 11 juillet, à 22h30.

Pendant 2h, la Basilique Sainte Jeanne d’Arc, le Bois Chenu, mais également la végétation et les bâtiments environnants, deviendront autant de décors baignés de trompe l'oeil et d’illusions d’optiques.

 

200 Figurants et des Effets 3D inédits en résonance avec le Centenaire 14-18

Des projections vidéographiques en 3D, parfaitement circonscrites à l’architecture du site, recréeront ici des horizons en perpétuels changements, au milieu desquels se jouera une toute nouvelle scénographie liée au Centenaire 14-18, imaginée à Domrémy-la-Pucelle.

 

Un spectacle en résonance avec la Grande Guerre

Pour cette 4ème édition, découvrez Domrémy-la-Pucelle 1914-1918 grâce à une lecture inédite du personnage de Jeanne d’Arc en résonance avec la Grande Guerre, servie par près de 200 figurants. Jusqu’au final du spectacle, éblouissant d’effets spéciaux et d’images vertigineuses, bouleversant toutes les lois physiques connues.

Il y a plus de 100 ans, les poilus se battaient pour défendre un idéal. Jeanne d’Arc « figure emblématique » symbolise pour eux un nouvel espoir que le spectacle va restituer pour porter un message fort à travers les siècles, à travers les âges !

En 2015, vous aurez droit à des scènes inédites, de nouveaux rôles, des innovations et numéros spectaculaires par des intervenants équestres, des trompe-l'œil et illusions d'optiques, des décors gigantesques, de la pyrotechnie haut de gamme, une musique originale spatialisée en 5.1 et des projections vidéo en 3D pour faire vivre la Basilique du Bois Chenu.

 

Bon Plan : Des Tarifs exceptionnels jusqu'au 31 mai 2015 :

Tarif individuel

- Adulte assis (+ de 12 ans) : 16,00 € (au lieu de 20€)

- Enfant assis (6 à 12 ans) : 9,00 € (au lieu de 12€)

- Adulte VIP (+ de 12 ans) : 25,00 € (au lieu de 30€)

- Enfant VIP (6 à 12 ans) : 16,00 € (au lieu de 20€)

- GRATUIT en dessous de 6 ans

 

 Informations Pratiques

Esplanade de la Basilique Sainte Jeanne d’Arc

88630 Domrémy-la-Pucelle

 

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 80 90 100 > >>