Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Oeuvre participative: Prairies

Publié le 3 Août 2015 par Anaïs BERNARD dans appel à participation

Songes d'été - A.B. (contribution personnelle)

Songes d'été - A.B. (contribution personnelle)

"Prairies" est une œuvre participative réalisée avec Processing.

Le public internaute est invité à composer sa prairie en choisissant ses couleurs et l'emplacement de ses fleurs.

La croix permet d'effacer l'œuvre et l'icône photo permet de générer un fichier image.

Une fois votre composition terminée, envoyez votre image à :
jim.rolland@free.fr

Elle sera publiée sur la page ci-dessous avec une ligne de texte de votre choix (votre nom, un commentaire, ce que vous voulez - ou rien).

 

Dépêchez-vous ! Vous avez jusqu’au 31 août pour contribuer à cette œuvre participative.

commentaires

La Fresque Historique de Bridiers 2015

Publié le 2 Août 2015 par Anaïs BERNARD dans son et lumière

La Fresque Historique de Bridiers 2015

La Fresque Historique de Bridiers est un spectacle annuel exceptionnel nécessitant 400 acteurs et plus de 2500 costumes. Le site médiéval de 5 ha reçoit à cette occasion cavalerie, attelages, véhicules d'époque, pyrotechnie et effets spéciaux.

De la fin de la Préhistoire à 1945, ce sont plus de 6000 ans de l'histoire du site de Bridiers qui s'enchaînent à un rythme à couper le souffle : migration d'une tribu à la fin du Neandertal, occupation romaine, fête à Bacchus, commanderies d'Hospitaliers, épopée de Philibert de Naillac, mariage de Claudine de Brosse avec Philippe de Savoie, exil du Prince Zizim, embarquement sur l'Hermione et guerre d'indépendance aux Etats-Unis, retraite de Russie, années 1880, tranchées en 1917, été 36, exode et résistance. Autant de tableaux qui racontent l'histoire de Bridiers.

 

Un rendez-vous à ne pas manquer les 7, 8, 9 et 10 août 2015 à 22h

Tarifs : 17€ adulte, 8€ enfant et 15€ tarif réduit

commentaires

Un dimanche, une pin-up #139

Publié le 2 Août 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Alice (Alice : Madness Returns)

Alice (Alice : Madness Returns)

commentaires

THEUNSEEN, par Swarovski

Publié le 1 Août 2015 par Anaïs BERNARD dans technologie

THEUNSEEN, par Swarovski

Pour Swarovski, THEUNSEEN a illustré une compréhension des propriétés cachées de la pierre gemme, avec les futures technologies émergentes. Un aperçu de la relation entre la pierre sur mesure Swarovski Gem et le monde de la science des matériaux. Cette recherche a été élaborée lors de l'atelier de Vicence et a entraîné une pièce de tête de collaboration, fabriqué à partir de pierres SWAROVSKI spinelle, rehaussés de THEUNSEEN Magick.

 

Plus de 4000 spinelle noir ont été choisis pour leur composition de la matière, étant similaire à celui trouvé dans l'os humain. Ce parallèle rend la pierre précieuse compatible avec l'humain, ce qui permet lorsqu'il est porté à agir comme un isolant de conduction, absorbant la perte d'énergie à partir de la tête de chaque pierre.

 

THEUNSEEN Magick, permet le spinelle de visualiser cette perte d'énergie avec un gradient de changement de couleur, par le biais noir> Orange> rouge> vert> bleu> violet. Utilisation de la pierre Swarovski assuré la régularité précise sur les pierres.

 

Nous avons découvert la formation de motif dans la couleur de chacune des pierres évolue tout au long de la journée; cette fluctue sur des zones du cerveau en cours d'utilisation. Lorsqu'il est porté le casque devient un reflet de la pensée humaine intérieure.

 

Une fois portée, la pièce devient un témoin de ce qu'il se passe dans vos têtes. Ce qui est vraiment intéressant c'est qu'il existe un vrai lien fort entre les cristaux et celui qui les porte puisque la coiffe fonctionne avec l'énergie qui émane du corps humain

Lauren Bowker, fondatrice et principale designer de THE UNSEEN

commentaires

TECNIFICIO – MAKE ART WITH SCIENCE

Publié le 31 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans evenement

TECNIFICIO – MAKE ART WITH SCIENCE

TECNIFICIO – MAKE ART WITH SCIENCE

01/08/2015 11h00-18h00

08/08/2015 11h00-18h00

15/08/2015 11h00-18h00

22/08/2015 11h00-18h00

Autres dates disponibles

 

Make Art With Science crée, à travers les yeux d’un maker, une connexion entre l’art et la science. Réalisé à l’aide d’une technologie de fabrication numérique et de matériaux low-tech, un ensemble de trois installations interactives est exposé au Mudam. Le premier concept, Pendulum, montre les courbes d’un mouvement oscillatoire à travers différentes techniques. Le deuxième s’intitule Optics et représente différents phénomènes optiques. Circuit, le troisième concept, illustre quant à lui le principe de la transmission électrique.

 

Démonstrations : Sam-Dim, 11h-18h

Ce projet est réalisé par Tecnificio en collaboration avec Sharazad, Lino’s Type (Vérone), et Diego Quetti, Politecnico Milano.

 

 

MUDAM STUDIO

Tobias Putrih (1972) déploie dans le& Mudam Studio un environnement flexible, servant de cadre à une pédagogie expérimentale élargie à l’art et au musée.

commentaires

Hvísl - Whispers of Iceland

Publié le 30 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans technologie

Hvísl - Whispers of Iceland

Hvisl - Whispers of Iceland est une invitation à un voyage visuel et sonore, en même temps qu'un récit de découverte de l'Islande.

 

Hvisl est un livre fait de deux visions réunies après un voyage commun de plusieurs semaines, de photographies et de sons récoltés là-bas.

Ce qui nous a frappé en Islande, visuellement parlant, c'est la force brute des paysages, le contraste de la lumière, le déchaînement fou des éléments (glace, feu, fumée, explosions d'eau et de lave, vent). En résultent des photos au caractère pictural.

Nous avons choisi de les présenter en pleines double-pages, pour conserver la force et l'impact propres aux paysages, qui se passent aisément de tout ornement, et insister, parfois, sur leur caractère presque hypnotique.

 

Le texte est ensuite placé dans de petits livrets au creux des pages. C'est lui, alors, qui se trouve "orné" par la photographie, qui, de peinture, devient cadre.

Ces textes, trouvés sur divers sites, sont de petits chapitres sur l'Islande, telle qu'elle a marqué notre esprit : langue, climat, mythes et légendes… et entrent en résonance avec les images. Chaque chapitre se ferme sur une carte de l'Islande, symbole très prégnant de son identité, et capable à lui seul de raviver chez nous un souvenir ému.

 

Enfin, des sons capturés par un ami en Islande viennent ajouter une méditation sonore à la contemplation visuelle. Certaines pages sont dotées de capteurs qui déclenchent, lorsqu'on les tourne, l'arrivée d'une nouvelle ambiance sonore. Poétiques et authentiques, ces sons augmentent l'expérience et invitent d'autant plus au voyage.

 

Textes, images et sons sont choisis soigneusement pour fonctionner ensemble, en résonance ou en décalage pour renforcer le propos.

 

 

Hvísl est une invitation à un voyage à la fois visuel et sonore.

Dossiers d'atmosphères islandaises sont joués avec l'aide de capteurs électroniques cachés dans certaines pages accompagnant la lecture et la contemplation de photos de ce pays incroyable.

 

Concept et photographie: Bertrand LANTHIEZ et Chloé Curé

Merci à Johannes Mandorfer  pour ses sons.

Merci à Susana Sánchez pour l'aide.

Musique: Á Ferd Til Breiðafjarðar , Sigur Rós et Steindór Andersen

commentaires

COROBOTS

Publié le 29 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans evenement

COROBOTS

COROBOTS

29/07/2015 14h00-18h00

05/08/2015 14h00-18h00

12/08/2015 14h00-18h00

19/08/2015 14h00-18h00

Autres dates disponibles

 

Mudam accueille une cellule de recherche de l’Université de Luxembourg qui pose la question de la médiation au sein du musée du futur. Une équipe du Automation research group – mobile robotics assurera des permanences dans ce petit coin de laboratoire, installé au musée pendant la durée de l’exposition Eppur si muove, et permettra au public non seulement d’observer les chercheurs pendant leur travail et l’interaction entre le drone et l’humanoïde, mais aussi de communiquer avec l’humanoïde. Le robot serait-il le médiateur culturel du futur ?

 

CoRobots est un projet de l’Interdisciplinary Center for ICT Securtity, Reliability and Trust (SnT) en collaboration avec la Ville de Luxembourg.

 

Permanences : mercredi à vendredi

14.00-18.00

Démonstration des robots :

14h30, 15h30, 16h30 et 17h30

commentaires

PHANTOM OF CIVILIZATION

Publié le 28 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

PHANTOM OF CIVILIZATION

Exposition:
PHANTOM OF CIVILIZATION
16.5 — 6.9.2015

 

ARTISTE(S): FUJUI WANG, CHI-TSUNG WU, GOANG-MING YUAN

CURATEUR(S): AMY CHENG, KEVIN MUHLEN

 

L'exposition Phantom of Civilization s'articule autour du travail de trois artistes taïwanais : Fujui Wang, Chi-Tsung Wu et Goang-Ming Yuan. À travers des médiums très différents - l'installation, le son ou encore la vidéo -, ces trois artistes s'intéressent à la création de paysages reflétant différentes facettes de notre civilisation contemporaine : de la tradition au monde contemporain hypertechnologisé, de la beauté superficielle à la menace sous-jacente, de la contemplation méditative solitaire au rythme effréné de la masse, du 0 au 1.

 

Fujui Wang (*1969) explore le monde qui nous entoure dans sa dimension sonore. Porté par ses explorations bruitistes, il récolte les bruits de notre environnement, parfois même inaudibles à l'oreille humaine, pour les mettre en exergue à travers ses œuvres. Fujui Wang sonde et capture le champ électromagnétique qui nous entoure pour nous confronter directement à la densité et l'immensité de l'environnement « chargé » au sein duquel nous évoluons au quotidien.

 

Chi-Tsung Wu (*1981) nous transporte à travers ses installations dans des paysages oniriques et des environnements méditatifs empreints de tradition et de culture picturale chinoise, mais il nous confronte aussi à des panoramas urbains en constante évolution. Dans son travail, Chi-Tsung Wu évoque ses origines et son héritage culturel - et spirituel -, sans pour autant ignorer le monde contemporain dans lequel il vit. L'œil de l'artiste oscille entre la permanence des paysages chinois classiques - lui-même a étudié le shanshui, une forme particulière de la peinture de paysages chinoise - et la transformation permanente des villes contemporaines. Entre tradition et technologie, ses oeuvres reflètent l'ambiguïté de sa personnalité et

de notre société.

 

Les installations vidéo de Goang-Ming Yuan (*1965) nous plongent dans un univers visuel où la réalité des images se voit contrebalancée par des mouvements de caméra particuliers qui confèrent à ses films une atmosphère proche de l'imaginaire et du rêve. Deux univers opposés semblent cohabiter dans les images produites par l'artiste, donnant lieu à une certaine tension. Il y explore des espaces intérieurs et extérieurs particuliers pointant, certes, vers un état des lieux sociétal, mais aussi vers des destins individuels empreints d'émotions intimes et profondes. D'un instant à l'autre tout peut basculer, la quiétude du moment laissant place au chaos.

 

Phantom of Civilization est une collaboration entre TheCube Project Space de Taipei (Taïwan) et le Casino Luxembourg dont l'idée est de présenter trois artistes taïwanais au Luxembourg dans le cadre d'une exposition thématique.

 

commentaires

EPPUR SI MUOVE

Publié le 27 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans exposit

EPPUR SI MUOVE
Eppur si muove
ART ET TECHNIQUE, UN ESPACE PARTAGÉ

09/07/2015 - 17/01/2016

Vernissage 08/07/2015 18h00

 

 

Fruit d’une ambitieuse collaboration avec le Musée des arts et métiers, l’exposition Eppur si muove (« Et pourtant elle tourne ») s’intéresse aux nombreux liens qui existent entre le champ des arts visuels et celui des techniques, ainsi qu’à l’influence déterminante qu’exerce l’histoire des sciences et des techniques sur les artistes contemporains.

 

Investissant l’ensemble des espaces d’exposition du Mudam, elle réunit, sur le mode du dialogue, quelques soixante-dix pièces datant du XVIIIe siècle à nos jours issues des prestigieuses collections du musée parisien et plus de cent trente œuvres d’artistes qui, à travers les notions qu’ils abordent, les expériences qu’ils proposent, mais aussi les modes de production et de collaboration auxquels ils recourent, se saisissent des questions qui animent les domaines de la technique et de la science depuis plusieurs siècles.

S’ouvrant avec une évocation de l’emblématique pendule de Léon Foucault – « celui, comme le souligne l’artiste Piotr Kowalski, qui le premier a démontré physiquement le mouvement de toupie de la Terre » –, l’exposition s’articule autour de trois chapitres : « La Mesure du temps », « La Matière dévoilée » et « Les Inventions appliquées ». Chaque chapitre se déploie sur un étage du musée, au fil de plusieurs salles thématiques. Y sont abordées des questions aussi variées que la mécanique céleste, la géométrie descriptive, la mesure du temps et de l’espace, l’observation de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, les ondes lumineuses, sonores et électromagnétiques, l’outil, l’énergie ou la cybernétique : autant de facettes d’un monde que l’homme s’attache depuis toujours à comprendre et à façonner.

À travers le dialogue qu’elle initie, l’exposition « Eppur si muove - Art et technique, un espace partagé » met également au jour des dynamiques qui relient deux domaines souvent artificiellement tenus à distance. Affranchies de la conception d’un art autonome, les œuvres d’art exposées affirment l’importance de la recherche, de la collaboration, de l’expérimentation, de l’instrumentation et des savoirs techniques et scientifiques dans le processus même de création. Symétriquement, au-delà de leur beauté formelle indéniable, les objets techniques du Musée des arts et métiers incarnent la part d’intuition et de créativité qui accompagne toute recherche scientifique. S’esquissent ainsi dans cette exposition inédite les contours d’un « espace partagé » entre artistes et ingénieurs, artistes et scientifiques, lieu de regards croisés, singuliers et complémentaires sur le monde contemporain.

 

commentaires

Un dimanche, une pin-up #138

Publié le 26 Juillet 2015 par Anaïs BERNARD dans un dimanche une pin-up

Sarah Kerrigan (Starcraft)

Sarah Kerrigan (Starcraft)

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 80 90 100 > >>