Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Le monstrueux

Publié le 17 Août 2013 par Anaïs BERNARD in appel a communications, Appel à communications

Le monstrueux

APPEL À CONTRIBUTION


Le monstrueux (revue Arena Romanistica)

Date limite : 1 septembre 2013
 

 

Appel à contributions

 

La revue d’études romanes, Arena Romanistica, publiée par le Département des Langues étrangères à l’Université de Bergen lance un appel à contributions ayant pour thème le « monstrueux », un terme qui s’applique à un grand nombre de domaines.

Le mot monstre – et ses équivalents anglais monster, italien (mostro), espagnol (monstruo) et portugais (monstro) – vient du mot latin monstrare qui signifie montrer. D’un autre côté, le mot monstrum dérivé de monere (avertir) fait du monstre un signe d’avertissement, en nous rappelant les dangers et menaces qui rôdent autour de nous.  

En temps de crise, notre imagination se tourne vers le monstrueux afin de rendre les conflits autour de nous plus tangibles, plus concrets, et, par là, nous donne peut-être aussi l’espoir de pouvoir les affronter. Traditionnellement, les représentations esthétiques du monstrueux ont été une manière d’explorer et de s’interroger sans risque sur les horreurs auxquelles la société doit faire face. Le 21siècle ne fait pas exception ; la culture contemporaine peut même être considérée comme le début d’une nouvelle ère du monstrueux. La littérature et les films néo-gothiques fleurissent dans la culture populaire, et peuvent souvent être interprétés comme allégories des scénarios dystopiques contemporains.

D’un autre côté, notre conception du monstre et du monstrueux est étroitement lié à notre perception de ce qui est humain et ce qui ne l’est pas. Ainsi, vampires, cyborgs, zombies, superhéros, hémaphrodites, et toutes sortes de monstres imaginables remettent en question les frontières de la définition de l’humanité et ses représentations au fil du temps.

Dans ce cadre, nous acceptons des contributions en langue romane ou en anglais, dans les domaines de la linguistique, de la littérature, des films et des études culturelles, sous la forme de réflexions théoriques, d’études empiriques ou de nouvelles lectures d’une oeuvre.

Les sujets possibles sont (liste non exhaustive) :

  • Les monstres à l’écran et dans la littérature
  • L’histoire de la monstruosité
  • Les rêves et les cauchemars
  • La transgression, l’exclusion et la marginalité
  • Les extrêmes corporels
  • Normes et déviances par rapport à l’identité sexuelle
  • Le monstre comme composant socioculturel
  • Le monstrueux en linguistique
  • La politique linguistique et/ou la restriction de la liberté linguistique
  • Le monstrueux comme allégorie des crises sociales
  • La cartographie de monstres
  • La rhétorique du monstrueux

 

Date de soumission : 1er septembre 2013

Pour des informations supplémentaires : arenaromanistica@uib.no.

Commenter cet article