Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

roboLounge, quand la robotique industrielle devient artistique.

Publié le 23 Septembre 2013 par Anaïs BERNARD in actualite, technologie, son et lumière

roboLounge, quand la robotique industrielle devient artistique.

Un marionnettiste d'un nouveau genre fait son apparition sur la scène dans la tournée Timeless 2013 de Mylène Farmer: son nom Philippe Stegemann. Ce spécialiste en automatismes et en robotique a créé en 2006 sa société qui vend des prestations en robotique. Après 18 ans passés à programmer des robots industriels, ce musicien amateur s'amuse désormais à programmer des robots pour qu'ils bougent en rythme sur de la musique. En 2008, il crée sa première chorégraphie en hommage à Daft Punk, vite repérée sur YouTube. Ce qui l'incite à creuser ce filon en créant une deuxième activité, roboLounge, dédiée à l'événementiel. "L'idée, c'est de s'amuser avec la robotique et de montrer que cela peut être artistique. J'essaie d'humaniser les robots, de les rapprocher des gens", explique-t-il.
 

Ce nouveau business fonctionne bien et prend même progressivement le pas sur son activité de conseil dans l'industrie. Sa société réalise des prestations dans des salons professionnels, pour créer du trafic sur les stands des exposants. Après un passage télévisé, où il arrive en demi-final dans l'émission "La France a un incroyable talent", il se fait repérer par l'équipe de Mylène Farmer qui recherche ce côté innovant et futuriste pour leur concert.

 

Pour cette tournée, Philippe Stegemann a utilisé deux robots de 2 mètres et trois de 2,30 mètres. Il s'agit de machines employées à l'origine sur les chaînes de fabrication des industries pharmaceutiques ou des semiconducteurs, par exemple. A part l'ajout d'un masque en carbone conçu spécialement par Robolounge, ils ne sont pas modifiés. "Mais on utilise des paramètres jamais utilisés dans l'industrie, notamment des accélérations et des décélérations qui leur donnent des mouvements souples", explique le fondateur. Pour ce spectacle, tous les mouvements sont pré-programmés, mais ils pourraient aussi être programmés pour réagir au BPM ou au style de musique, sur un set non connu à l'avance.

 

Une belle aventure, pour ce pionnier de la robotique artistique, à laquelle la tournée Timeless 2013 offre une formidable exposition, au moment où la robotique française, plutôt en pointe dans le monde, est soutenue comme un des secteurs industriels d'avenir. D'ailleurs, Philippe Stegemann ne dit pas tout, mais on devine que cette visibilité s'est déjà traduite en contacts pour de futurs projets. "C'est la chance d'une vie ! Je suis sur un nuage", dit-il encore étonné.

 

Extrait de l'article: http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/mylene-farmer-offre-une-scene-a-la-robotique-artistique_401089.html

Commenter cet article