Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Persistance, empreinte d'une cyber-exploration

Publié le 8 Mai 2013 par Anaïs BERNARD in appel à collecte

Présentation du projet

Persistance est un web docu-fiction qui unifie :

 

1)    une expérience-limite du jeu vidéo

2)    une performance artistique et une recherche scientifique

3)    une restitution interactive de 25 jours d’immersion intensive

4)    trois points de vue complémentaires : avatars-personnages,

       artiste-joueuse, observateur-chercheur

5)    XX heures de vidéos et photos saisies sur le vif

6)    une réflexion sincère et profonde ?

 

 

A l'origine : "Trip-in-Wow"

 

A l'origine du projet, un voyage hors du commun : s’exiler de sa vie quotidienne pour aller visiter les confins du cyberespace...

 

Le 5 Septembre 2010, l'artiste et cyber-performeuse Claire Sistach coupe tous ses moyens de communications habituels.

Elle s'enferme chez elle avec un bon stock de nourriture. Alors, elle peut plonger dans un monde accessible sur abonnement, celui du célèbre jeu vidéo massivement multi-joueur et persistant, World-of-Warcraft

 

Son objectif :  partir durant quatre semaines explorer un univers virtuel et social, et réduire ses activités au minimum vital pour pousser l'immersion à son maximum. Sa seule fenêtre sur le monde : un journal de bord vidéo adressé au jour le jour aux internautes. Son seul contact quotidien : un chercheur en sciences humaines qui suit ses aventures.

 

Ce qu’elle ne peut pas encore deviner, c’est combien l’exploration sera étrange, surprenante et parfois dure, jusqu’à son terme prématuré, le 2 Octobre 2010… 

L'œuvre Persistance

 

Persistance, empreinte d'une cyber-exploration est le web docu/fiction de l'aventure. Il a pour objectif de retracer les ressentis subjectifs du voyage virtuel par la documentation des relations au quotidien, la représentation de l’émergence de la vie des identités fictives, ainsi que la présentation d' un regard doublé par le témoignage d’un observateur extérieur, chercheur en communication.

 

Au fil des jours, y seront condensés et transformés les vidéos, sons, écrits et photographies issus de cette « cyber-exploration » pour offrir une analyse autant qu'une expérience esthétique à ses visiteurs, devenus témoins actifs d’un voyage rétrospectif, à la fois subjectif et objectivé, poétique et existentiel.

 

Concrètement, la dimension spatio-temporelle du dispositif s’inscrira dans un jeu de passe-passe entre une ligne temporelle navigable, et un espace 3D, où chaque face présentera un des quatre principaux axes de l'expérience avec :

1) le vécu subjectif de l’immersion, par le journal de bord vidéo de la cyber-exploratrice.

2) le vécu fictionnel au travers des avatars, avec le récit de leurs aventures.

3) les relations tramées par le biais d’un univers persistant, avec les interventions des internautes.

4) le regard d’un observateur extérieur : le scientifique, avec une chronique vidéo quotidienne.

 

 

L'équipe

 

L'équipe est composée de :

>> L'artiste et cyber-performeuse Claire Sistach (blog)

>> Le chercheur Etienne-Armand Amato (bio)

>> L'artiste et photographe Soizic Sanson (site)

>> L'acteur et écrivain Joël Mangeot

 

Persistance, empreinte d'une cyber-exploration

À quoi servira la collecte ?

Développement initial du projet :

La première partie du projet, sa maquette a pu être développée grace à un soutien de 6.000 euros du DICRéAM du CNC, reçu en 2011.

 

Aujourd'hui :

Concrètement, le traitement des médias, les montages vidéos, le travail de recherche, et l'univers graphique sont déjà bien avancés.

 

Mais alors que reste-t-il à faire ?

Eh bien, la finition des contenus et surtout le développement informatique !

 

Et donc...

Ainsi, si la production du projet estimée à 30.000 euros et en grande partie auto-financée, est déjà bien entammée, néanmoins, pour arriver à terme, et ne pas risquer si prêt du but de se retrouver avorté, le projet a besoin de 1.500 euros pour couvrir en partie les frais de développement restant...

 

Vous l'aurez donc compris : on a besoin de vous et de votre soutien !

 

Pour plus d'informations voici le lien !!!

Commenter cet article