Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Music Legacy Project

Publié le 14 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

Music Legacy Project

THE MUSIC LEGACY PROJECT
11 au 28 avril - Mardi au vendredi - 19h
Dans la Satosphère (1201, St-Laurent)
Durée : 45 minutes
 
Music Legacy Project est une performance musicale immersive en direct plongeant au cœur des racines culturelles d’Amérique du Sud et centrale. Inspirée par les cultures indigènes contemporaines et de l'époque préhispanique, l’œuvre interactive met en scène des maîtres danseurs et musiciens maniant les rythmes mystiques et sacrés dans un environnement visuel sur 360°!

Par Brian D’Oliveira, avec la participation de Ramiro Ramirez, Vovo Saramanda et Inka Strobl. Visuels par Siete Media et FH Studio.

commentaires

RÉSEAU DES VILLES CRÉATIVES DE L'UNESCO

Publié le 13 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans exposit

RÉSEAU DES VILLES CRÉATIVES DE L'UNESCO

EXPOSITION COLLECTIVE - RÉSEAU DES VILLES CRÉATIVES DE L'UNESCO

Exposition
Vendredi 21 Avril 2017 - 11:00 - Dimanche 2 Juillet 2017 - 18:00

Vernissage de l'exposition Jeudi 20 avril dès 18h30

 

Désignée en 2013 ville créative par l’UNESCO, la ville d’Enghien-les-Bains est identifiée pour son expertise au sein du domaine des arts numériques au même titre que Tel-Aviv (Israël), Dakar (Sénégal), Gwangju (Corée du Sud), Sapporo (Japon), Linz (Autriche), York (Angleterre), Austin (Texas) et Lyon (France), intégrées à ce même cluster.

Pour l’occasion, cette exposition collective se veut une vitrine capable de retranscrire l’effervescence artistique de ce réseau international  en  prenant pour point de départ la question de la ville. Partant de ce qui façonne l’identité de chacun, son histoire, son patrimoine, son développement et ses projets, chaque partenaire propose le travail d’un ou plusieurs artistes capable de confronter l’ADN de chaque lieu avec la question du numériques et des outils de demain.

La ville comme dénominateur commun devient tour à tour le support de cartographies imaginaires, à l’intérieure desquelles il est possible d’envisager d’autres paysages et de nouveaux usages. Un propos qui dresse une actualité des possibles, des virtualités multiples ou des artefacts imaginaires au sein de mondes alternatifs.

 

commentaires

La santé augmentée : réaliste ou totalitaire ?

Publié le 12 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

La santé augmentée : réaliste ou totalitaire ?

La médecine, bouleversée par l'évolution des sciences, ne propose plus seulement de diagnostiquer et de soulager l'être humain, mais aussi de le réparer ou de le transformer. La protection humaine ne semble plus être la priorité. L'essai interroge sur la dimension totalitaire que revêt désormais la santé, découlant de la volonté d'hyper maîtrise du corps, de l'angoisse à la vulnérabilité, etc.


Les développements biotechnologiques de la médecine fascinent et inquiètent. Et ce qui nous apparaissait hier, ajuste titre, comme un immense progrès, est peut-être en passe de susciter des tourments inédits. Immortalité, invulnérabilité, des moyens considérables de maîtrise s'invitent dans le développement de l'humain depuis sa première cellule. En se proposant non seulement de diagnostiquer, soulager, mais aussi de réparer, régénérer, voire de transformer et d'augmenter l'être humain, la médecine contemporaine s'ouvre à des scénarios de science-fiction, mais est-elle encore dans sa fonction ? Ce mouvement de médicalisation globale de l'existence humaine contribue-t-il à l'humanisation des personnes et au bien-être social ? Sans diaboliser ces développements, Marie-Jo Thiel nous aide à ouvrir les yeux et à reconnaître que la santé n'est pas qu'une affaire de technique et de longueur de vie. Légiférer n'est pas toujours la solution. Commençons par revisiter nos modèles anthropologiques, par former à l'accompagnement des personnes, par retrouver la relation au corps, à la sensibilité et à l'expérience. La santé a besoin de nous !

 

Marie-Jo Thiel, 2014, La santé augmentée : réaliste ou totalitaire ?, Bayard, 279 pages, 20,99 euros.

commentaires

PSAD Synthetic Desert III

Publié le 11 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans exposit, artiste

PSAD Synthetic Desert III

Pour PSAD synthétique désert III (1971), Doug Wheeler a modifié la structure et la configuration d'une galerie de musée afin de contrôler l'expérience optique et acoustique. Il a transformé la pièce en un royaume hermétique, une « chambre semi-anéchoïque » conçu pour minimiser le bruit et induire une impression sensualiste de l'espace infini. Wheeler compare cette sensation de lumière et du son à la perception de vaste espace dans les déserts du nord de l'Arizona. Alors que le désert synthétique est profondément enracinée dans l'expérience de l'artiste du monde naturel, le travail ne décrit pas le paysage. Sa forme est strictement abstraite.


Le travail de Wheeler est souvent associée à l'art West Coast après 1960, en particulier une tendance appelée la lumière et l'espace. Le développement de la lumière et l'espace coïncide avec Minimalisme et partage avec un langage visuel libre de la forme géométrique. Au début des années 1960, Wheeler a produit de grandes peintures abstraites blanc qui explorent l'expérience optique pure. Au milieu de la décennie, il a développé différentes techniques combinant feuilles acryliques, laque et lumière au néon, et utilisé ces méthodes dans la fabrication d'objets comme la peinture, y compris une série appelée « lumière encasements ». Une fois installé dans MODIFIÉ tout blanc les chambres, les encasements émettent une luminosité trouble qui provoque la surface plane de chaque travail à apparaître fusionné avec la paroi. Wheeler abandonné objet faisant tout à fait dans les années 1960 pour créer des environnements immersifs tels que Desert synthétique, en utilisant un volume architectural, la lumière et le son comme ses médiums primaires. La production de la fondation Guggenheim Désert synthétique, basé sur les premiers dessins et réalisée en étroite collaboration avec l'artiste, est la première réalisation de ce travail.


L'expérience de l'oeuvre se limite à 5 personnes, pour limiter les sons et distractions possibles.  Cette présentation du PSAD Désert synthétique III  est organisée par Jeffrey Weiss , conservateur principal et Francesca Esmay , Conservatrice, Collection Panza, avec Melanie Taylor, directeur, design d'exposition. Le Guggenheim travaille également en étroite collaboration avec Raj Patel et Joseph Digerness de Arup, une firme de design qui se spécialise dans les propriétés acoustiques de l' espace bâti.

 

Actuellement l'expérience est possible du 24 mars au 2 août 2017, au Guggenheim de New York.

commentaires

RÉSONANCES BORÉALES

Publié le 10 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans evenement

RÉSONANCES BORÉALES

Du 11 AU 29 AVR 2017  - 20h30
SATOSPHÈRE, 3° étage,
SAT, Montréal
 

Muni d'un piano ancré sur le roc du Bouclier canadien, aux limites de la taïga, le pianiste Roman Zavada a repoussé ses limites créatives en s'inspirant de l'un des phénomènes les plus grandioses et majestueux de notre planète : les aurores boréales!

Roman vous partage à nouveau cette expérience musicale et immersive sous la Satosphère! Plongez avec lui au cœur de la forêt boréale et vivez une expérience haute en couleur...

Performance live de Roman Zavada chaque soir de représentation.

commentaires

MISE EN SCÈNE D'UN CORPS PERFORMATIF - Entre identité & altérité

Publié le 9 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans Ouvrage, ouvrage

MISE EN SCÈNE D'UN CORPS PERFORMATIF - Entre identité & altérité

L'enjeu de la représentation en images du corps et l'utilisation du propre corps de l'artiste comme support de création est une réaction à l'échec communicationnel contemporain. Le dispositif artistique peut-il déjouer, pour un moment au moins, la puissance d'aliénation qui veut que l'ont se conforme à une certaine idée du corps, à ce "corps social" ? Peut-il permettre une certaine construction identitaire ? Montrer le portrait, l'autoportrait et le corps de différentes façons, manipuler ces codes, permettent à l'artiste de réfléchir sur sa propre identité dans une société, tout en interrogeant la relation du "soi" au "nous".

 

Qing Chen, 2017, MISE EN SCÈNE D'UN CORPS PERFORMATIF - Entre identité & altérité, Paris, L'Harmattan: Eidos, série Retina, 206 pages, 20.50 euros.

commentaires

Björk Digital Mexico

Publié le 8 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans exposit

Björk  Digital Mexico

Björk Digital est une exposition immersive regroupant notamment les projets de réalité virtuelle de l’artiste islandaise. L’exposition sera présente au Foto Museo Cuatro Caminos du 21 Mars au 7 Mai 2017.

L’exposition itinérante rassemble des expériences de réalité virtuelle, des projections vidéo et un espace éducatif interactif. La partie inédite, Vulnicura VR se dévoile un peu plus à chaque ville visitée parmi lesquelles Sydney, Tokyo, Londres, Montréal, Reykjavík, Houston et Los Angeles.

A chaque nouvelle itinérance, l’exposition est ponctuée par des soirées animées par un DJ set ou des concerts acoustiques de Björk.

2 concerts sont annoncés dans la capitale mexicaine.

Session photo de James Merry pour la conférence de presse.

commentaires

L'enfant, les robots et les écrans

Publié le 7 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

L'enfant, les robots et les écrans

Les technologies numériques sont porteuses à la fois de grandes inquiétudes et de grands espoirs. Et le domaine de la vie psychique n’échappe pas à cette ambivalence. Les réseaux sociaux sont accusés de rendre bête et les jeux vidéo d’inciter les jeunes à oublier l’ensemble de leur réalité quotidienne. Quant aux robots, ils sont aujourd’hui surtout perçus comme des menaces pour l’emploi, voire pour les libertés. Mais parallèlement à ces inquiétudes, des psychologues et des psychiatres de plus en plus nombreux voient dans ces nouveaux objets l’opportunité de créer des médiations nouvelles. Dans cet ouvrage, les meilleurs experts français en médiations numériques, et quelques pionniers des médiations robotiques, exposent, dans un langage clair et précis, leurs pratiques et leurs résultats. Avec Serge Tisseron, Frédéric Tordo,   O. Duris. T. Chaltiel, R. Gaboriau, S. Sakka, L. Sarfaty, B.Virole,  A. Barreau, M. Legrand, C. Liège, S. Navarro, G. Parchantour, J. Picard, E. Redois.
 

SOMMAIRE

LES MÉDIATIONS NUMÉRIQUES. Pour comprendre les objets numériques en mediation thérapeutique, rendons d’abord aux objets leur place dans nos vies (S. Tisseron). Médiations numériques  et pathologies limites en psychothérapie analytique (F. Tordo). Utilisation des tablettes numériques par les personnes autistes. Aspects théoriques et pratiques (B. Virole). Jeux video et psychose infantile. Sur l'intérêt d'une médiation numérique en Hôpital de Jour pour enfants (O. Duris). LES MÉDIATIONS ROBOTIQUES. Un espace de recherches prometteur : les médiations robotiques (S. Tisseron). Médiations robotiques et autisme infantile en psychothérapie analytique (F. Tordo). Un robot en institution pour adolescents autistes : une aventure collective (T. Chaltiel, L. Sarfaty, A. Barreau, R. Gaboriau, M. Legrand, C. Liège, S. Navarro, G. Parchantour, J. Picard, E. Redois, S. Sakka)

 

Serge Tisseron, Frédéric Tordo, 2017, L'enfant, les robots et les écrans - Nouvelles médiations thérapeutiques, Dunod: Inconscient et Culture, 224 pages, 24.00 euros.

commentaires

PREMIÈRE ARTFUTURA

Publié le 6 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans festivals

PREMIÈRE ARTFUTURA

Le jeudi 13 avril 17
20h30 - Réservation en ligne
Tarif : Gratuit sur réservation
Public : Tout public

ArtFutura présente pour la première fois à Paris le programme « Première » de son édition Virtual Reality. Ce programme propose une sélection du meilleur et du plus impressionnant des programmes : 3D Futura Show, Futura Graphics, Artworks, Towards an Expanded Reality, Feeding the Web... Une parfaite introduction aux tendances visuelles, esthétiques et graphiques du festival ArtFutura.

Depuis 1990, le festival de la culture numérique et de la créativité ArtFutura explore les projets et les idées les plus innovantes présentés lors de « panoramas » consacrés aux nouveaux médias, à la réalité virtuelle, au design interactif et à l’animation numérique. Au cours de ces dernières années, ArtFutura a montré que sur ce début de nouveau millénaire, l’art et la science suivent des chemins parallèles. Et que, maintenant plus que jamais, la créativité trouve dans la technologie numérique un médium extraordinaire.

commentaires

Les robots ont-ils le sens de l'humour ?

Publié le 5 Avril 2017 par Anaïs BERNARD dans conférence

Les robots ont-ils le sens de l'humour ?

Ekos organise son premier café-débat le jeudi 6 avril, de 18h à 21h. Le débat sera présenté puis animé par Nazim Fates, chercheur à l'INRIA, Bar l'Academie "l'Aca", à Nancy.

Le thème abordé sera le suivant : "Les robots ont-ils le sens de l'humour ?"

Une première partie présentera le sujet, s'en suivra un débat ou tout le monde pourra prendre la parole et ou l'échange sur ce thème sera le bienvenu. 

Vous pourrez bien évidemment accompagner tout cela d'un café, d'une bière, d'un soda, ou autres, puisque le déroulement de cette soirée aura lieu au bar l'Académie "l'Aca", place Carnot. 

Les organisateurs vous y attendent nombreux, n'hésitez pas à venir accompagné, c'est bien entendu ouvert à tous :)

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>