Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Installation: “The Rain Room” de rAndom International.

Publié le 16 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans artiste

 

L'installation interactive "The Rain Room" a été réalisé par rAndom International au Barbican à Londres. Cette oeuvre a trouvé  le soutien généreux de l'Maxine Frankel et Stuart Fondation.

"The Rain Room" est une pièce de cent mètres carrés où de l'eau tombe du plafond. Le spectateur est invité a évolué à travers cette chambre dans laquelle il est possible de marcher, sans être mouillé par le processus de pluie.

La progression de l'individu à travers la courbe, le bruit de l'eau et la suggestion de l'humidité qui emplis l'air, sont autant d'éléments qui prépare le spectateur avant d'être confronté à ce déluge soigneusement chorégraphiés qui répond à ses mouvements et sa présence.

"The Rain Room", 2012.

Wayne McGregor | Random Dance dans "The Rain Room"

commentaires

Souterrain Porte VII - 2013

Publié le 15 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans festivals, evenement

Souterrain Porte VII - 2013

SOUTERRAIN PORTE VII...
C'EST BIEN DU 6 AU 28 SEPTEMBRE 2013 !!!!

Début de programme:
- VERNISSAGE EXPO : 6 SEPTEMBRE.
- BEAT PARADOX#04 LOVE SESSION : 14 SEPTEMBRE.
- INTERNATIONAL BODY ART FEST. : du 20 au 28 SEPT.
- HYBRID FILM FEST. : 24 SEPTEMBRE.
- COLLOQUE : 25 & 26 SEPTEMBRE.
- AMAZING CABARET ROUGE: 28 SEPTEMBRE.

A vos agendas pour réserver vos dates !!!

commentaires

MATHÉMATIQUES SENSIBLES

Publié le 15 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement

 

Dans le cadre de "La science se livre", Le Cube propose un programme concocté par le mathématicien Emmanuel Ferrand (UPMC, Paris). Autour de lui, seront réunit des invités issus du monde des arts numériques, des sciences humaines, de la musique et de l’architecture dontHauke Harder (compositeur), Renaud Chabrier (créateur multimédia), Milovan Yanatchkov(architecte), Dominique Peysson (artiste plasticienne) et d’autres invités.

Pour le mathématicien René Thom (1923-2002, médaille Fields en 1958), l'objet fondamental en mathématique était "la ligne continue tracée à la craie sur un tableau noir". Il voulait signifier ainsi l'importance de notre intuition visuelle et géométrique dans la création mathématique, par opposition à la froide rigueur des formules et des calculs. Dans cette journée consacrée aux aspects méconnus des mathématiques, l'actualité de cette pensée basée sur la forme, l'intuition visuelle qualitative et la "topologie" sera abordée à l'heure où le monde sensible est échantillonné, pixélisé, mesuré.

PROGRAMME pour le jeudi 21 février 2013.
(Entrée libre)

14H30-15H30 : INTRODUCTION PAR EMMANUEL FERRAND

Aucun pré-requis n’est nécessaire pour suivre cette conférence, qui est destinée à un large public de non spécialistes en mathématiques. 

Une autre promesse: il est possible d'aborder certains sujets profonds de mathématiques (y compris des démonstrations de faits non triviaux) sans utiliser de langage technique.

16H-18H30 : TABLE RONDE / DÉBAT

Avec Renaud Chabrier (créateur multimédia), Hauke Harder (compositeur), Milovann Yanatchkov (architecte), Dominique Peysson (artiste plasticienne), Emmanuel Ferrand (Mathématicien). 

Comment mettre en résonance des questions de mathématiques fondamentales (dont des problèmes ouverts d'énoncé facilement   accessible) avec des pratiques « topologiques » et des réflexions formelles touchant aux domaines artistiques (architecture, musique, installation,...). La question des outils technologiques (essentiellement numériques), eux aussi issus des mathématiques, sera également abordée.

18H-20H : PERFORMANCE CULINAIRE

Ivanne et Sidonie offriront une performance de cuisine topologique, véritable démonstration mathématique à déguster ! (et au passage donc, repas sur place en récompense d'un après-midi de mathématiques).

20H30 : PROJECTION EN AVANT-PREMIÈRE FRANÇAISE

Pour conclure cette journée, le film "NO IDEAS BUT IN THINGS" de Viola Rusche et Hauke Harder sur le compositeur américain Alvin Lucier sera projeté en avant-première française.
L’œuvre radicalement minimaliste d’Alvin Lucier consiste à se rapprocher au plus près du phénomène vibratoire. En présence du réalisateur.

http://vallee-culture.hauts-de-seine.net/actu/la-science-se-livre-a-issy-les-moulineaux/

MATHÉMATIQUES SENSIBLES
commentaires

Humain, Post Humain

Publié le 14 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans ouvrage

L'attrait de l'inconnu semble avoir cédé le pas devant la peur de l'incertain. Désormais, le discours des bio-catastrophistes domine le monde. Le procès de la technique est ouvert pour s'être emparée de la vie. Montrés du doigt, médecins et chercheurs menaceraient la nature humaine elle-même en bouleversant la procréation, la sexualité, l'alimentation, le vieillissement, la mort... Bref, l'humanité serait appelée à disparaître. Le fantôme d'un bébé cloné a mobilisé toutes les peurs de la planète : crime contre l'humanité , contre l'espèce humaine ou au contraire puissante incitation à faire preuve d'inventivité normative ? L'embryon humain est-il sacré ? Allons nous abolir les dispositions légales favorables à l'avortement ? Saurons-nous repenser nos modes de vie et nos institutions modernes passablement délabrées ? Annoncée naguère par les techno-prophètes comme surhumanité, la post-humanité est aujourd'hui dépeinte sous les traits de l'inhumanité même. Mais l'éthique ne saurait se borner à formuler des interdictions. Elle a vocation à explorer et affiner de nouveaux modes d'être. Cela relève de la responsabilité de tous.

 

Dominique Lecourt,  2003, Humain, Post Humain, PUF, 15.00 euros

Humain, Post Humain
commentaires

TRAVERSE VIDÉO - 16ÈME ÉDITION

Publié le 13 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans festivals

 

Des vidéos en traverse… pour sa 16ème édition, à Toulouse, Traverse Vidéo distingue les spécificités des écritures artistiques… pour des découvertes ou des retrouvailles avec l’art vidéo, le cinéma expérimental, le corps performé et la photographie plasticienne.

L’édition 2013 en résumé :

Du 13 au 29 Mars 2013

 

• Une thématique : Histoire(s). L’expérimental, pourtant décrit comme refusant le narratif, s’approche de ce territoire des histoires… Il a inventé d’autres manières pour ce faire : la métaphore, la métonymie, mais en restant à cette vacillante limite de l’inachèvement, du devenir. Si ces bribes d’histoires concernent les rapports entre humains, le « je toujours changeant » ou le monde, comment être dans le faire expérimental, en pistant l’histoire / l’Histoire ? Traverse Vidéo 16ème édition s’y ancre en mars 2013.

• Une programmation gratuite* de projections vidéo, d’installations, d’expositions et de performances. Traverse Vidéo - partant du constat de la difficulté vécue par les jeunes artistes pour montrer leur travail, d’autant plus quand ils se risquent à l’expérimental - s’intéresse aux travaux d’étudiants comme aux travaux d’artistes émergents. Des artistes reconnus font l’objet de séances spéciales en leur présence. (* excepté à la Cinémathèque pour le ciné-concert du 13 mars)

• Des rencontres entre plus d’une soixantaine d’artistes : David Finkelstein, Lin Htet, Patrick Hébrard, Gwen Gerard, Barbara Friedmann & Gilivanka Kedzior,... Des œuvres régionales, nationales et internationales. Traverse Vidéo se consacre ainsi aux échanges artistiques, des liens très forts se sont noués avec des artistes italiens, allemands, coréens, iraniens, russes, grec... et au-delà, d’Outre-Atlantique, lors de séances spéciales reconnaissant les œuvres du Québec, dans l’exploration de la création en Francophonie.

• Une dizaine de lieux partenaires où les créations sont installées, projetées, performées : le Lycée des Arènes, la Cinémathèque, le Goethe-Institut, l’Ostal d’Occitània, le cinéma UGC, l’ESAV, EPITECH, le Centre Culturel Bellegarde, le Musée des Abattoirs, la Chapelle des Carmélites.

 

TRAVERSE VIDÉO - 16ÈME ÉDITION
commentaires

Installation: “Waterfall Swing” imaginée par Dash7 Design.

Publié le 12 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans artiste

 

Balançoire cascade

Cette installation est une balançoire en acier qui met en tenant des tableaux de solénoïdes mécaniques qui créent un plan d'eau tombant dans le chemin de ses "balanceurs". Formée à partir d'une tangente d'idées soulevées par l'étude des interactions de l'eau et de l'espace, Waterfall Swing est la première oeuvre d'une série qui joue sur l'interaction du spectateur et sur les thématiques  du manège et de l'installation. Le "spect-acteur" passe à travers des ouvertures dans une chute d'eau créée justement par le contrôle de leur chemin par Axel-logés encodeurs, créant le frisson de l'obstacle tout en échappant de peu à cette cascade de pluie.

Waterfall Swing est une œuvre d'art interactive et un projet de collaboration entre Mike O'Toole , Andrew Ratcliff , Ian Charnas 
et Andrew Witte .


Comment fonctionne le Swing cascade

De l'eau circule dans 273 électrovannes à commande indépendante au sommet de la structure pour créer un mur d'eau. Cette eau commence à partir d'un pool de collecte sur le sol et est pompé vers le haut à l'aide d'une conduite de distribution 4" qui alimente les électroaimants. Les encodeurs rotatifs montés sur l'axe d'oscillation recueillent des informations: sur l'angle et la vitesse de chaque oscillation. Cette information est envoyée à un ordinateur qui prédit l'action du cavalier. L'ordinateur crée alors un trou dans la paroi de l'eau, ce qui permet au cavalier de se balancer à travers sans se mouiller.

commentaires

Mirage Festival 2013

Publié le 11 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans evenement, festivals

Mirage Festival 2013

Etrange expérience qu'un mirage. Au-delà des simples illusions optiques, le Mirage Festival explore des voies artistiques plurielles où expérimentation rime avec technologie. La programmation hybride réunissant des artistes locaux, nationaux et internationaux propose un reflet éphémère de ce que pourrait être la création de demain. Installations, performances live et soirées offrent au public curieux l'occasion de s'aventurer vers des horizons inexplorés jusque là.

Le Mirage Festival annonce son ambition en proposant dès sa première édition une programmation artistique inédite à Lyon, des ateliers pour partager des modes de création inconnus du grand public et un espace de réflexion au travers de véritables temps de rencontre et d'émulation professionnelle.

 

Du mercredi 13 février 2013 au dimanche 17 février 2013.
Tout le programme sur le lien suivant.

 

commentaires

Festival Le 100% 2013

Publié le 11 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans festivals

 

Installation, cinéma, performance, concert, exposition, cuisine, création radiophonique... Artistes singuliers et musiques innovantes au rendez-vous. Du 12 au 23 février 2013, le festival Montpellier à 100% fête sa 11ème édition.

Plus que jamais original, il fédère différents lieux de Montpellier pour un parcours sonore étonnant. Médiateur et militant, ce festival vous invite à partager les valeurs de son manifeste en toute convivialité.

 Installations 

"Silent Room" à Kawenga :Noli me Tangere de Thierry Fournier, Meule2Foin de Monsieur Moo, Substance et Son de Lynn Pook.
Tous les jours de 14h à 19h à Kawenga. Entrée libre

"Inbetween/CAS_1"  de N.U Collectif à la galerie Saint Ravy. 
Performance de Sébastien Lenthéric et Axelle Carruzzo autour de la vie de Claude Cahun.
Du 13 au 23 février de 14h00 à 19h00
Performance avec Labradore les 19, 20 et 21 à 19h00 Entrée libre

 

Concerts/ performances

Ivo Dimchev au Centre Chorégraphique National le 13 février à 20h 
Tarifs : 10€ / 8€ / 5€ 

Perrine en morceaux au Black Sheep le 13 février à 22h
Tarifs : 8€ / 5€ 

Zob' + Nevchihirkian au théâtre Jean Vilar le 14 février à 20h00
Tarifs : 15€ / 11€ / 5€

 
 
 
 

Cie Lonely Circus "Fall, fell, fallen" à la maison pour tous Voltaire les 15 février à 20h30 et 16 février à 17h30
Tarifs : 8€ / 5€

Grand Kino + Uniform Motion au Sonambule (Gignac) le 16 février à 20h30
Tarifs : 12€ / 10€ / 8€

"Bingo" à la Laiterie des Beaux-Arts le 17 février à 17h 
Tarif : 5€ le carton

ARLT au Black Sheep le 20 février à 21h
Tarifs : 8€ / 5€

Frank Rabeyrolles, Lescop et Kas Product à la salle Victoire 2 le 21 février
Tarifs : 20€ / 18€ / 17€ / 8€ / 6€

Bar des sciences " Cerveau et musique" à la brasserie du dôme à 19h30 le 22 février

Flou-Fantôme, Maïa Vidal et Françoiz Breut au JAM le 23 février
Tarifs : 16€ / 6€

 

Projections

Au cinéma Le Diagonal

Le 18 février à 20h00 "Entrailles" de Gregoru Robin et Franck Vigroux

Le 19 février à 20h00 "Last Room" de Pierre Carniaux et "Dépli" de Thierry Fournier

Le 20 février à 09h00  "Last Room" de Pierre Carniaux et "Dépli" de Thierry Fournier

 

Festival Le 100% 2013
commentaires

Un dimanche, une pin-up #9

Publié le 10 Février 2013 par dans un dimanche une pin-up

Joanna Dark dans la série Perfect Dark

Joanna Dark dans la série Perfect Dark

commentaires

Retrouver la sensation de toucher avec un doigt bionique

Publié le 10 Février 2013 par Anaïs BERNARD dans technologie, actualite

Retrouver la sensation de toucher avec un doigt bionique

Reproduire le sens de toucher est l’objectif que s’est fixé une équipe de chercheurs de l’Ecole Supérieure Sant’Anna Viale de Pise, en Italie, dans le cadre des programmes européensNanoBioTact et NanoBioTouch. Dans son laboratoire, l’équipe développe ce qui sera le premier doigt biomimétique de l’histoire.

 

Ce doigt artificiel est composé de nombreux capteurs capables de reproduire la sensation de pression digitale. La prothèse est directement connectée au système nerveux central du patient. « Notre doigt, le doigt humain, est parcouru de récepteurs tactiles qui nous permettent de ressentir notre environnement extérieur », explique le professeur Lucia Beccai. « Ce qu’on fait ici, c’est utiliser la technologie pour intégrer un certain nombre de ces récepteurs tactiles sur un doigt artificiel ».

L’équipe italienne a réussi à mettre au point un premier prototype de doigt artificiel sensible qui reconnaît 90% des différents types de surfaces testées. Il possède la dynamique, la sensibilité et la capacité de calculer la dimension spatiale lors d’une pression.

 

Pour le mettre au point, l’équipe a tenté de comprendre comment le cerveau perçoit les informations qui lui parviennent des mains, et a fait appel à différentes disciplines telles que la neurologie, la robotique, la bio-technologie et les nanotechnologies.

Avec un peu d’entraînement, le patient pourra reconnaître si la surface qu’il touche est lisse ou rugueuse. Prochaine étape : élaborer la peau artificielle qui recouvrira ce doigt bionique.

commentaires
<< < 100 110 120 130 140 150 160 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 > >>