Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Hortus 2.0

Publié le 27 Juin 2017 par Anaïs BERNARD in exposit

Hortus 2.0

EDIS qui soutient depuis 2012 l’art des nouveaux médias organise du 2 juin jusqu'au 1 octobre 2017 l’exposition Hortus 2.0. Répartie sur plusieurs sites au cœur d’Avignon, la manifestation installe son épicentre au Musée Louis Vouland pour rayonner sur deux lieux, la chapelle Saint-Charles et le Musée Angladon. Dans ce cadre, une performance sera également présentée à la Collection Lambert lors des journées du patrimoine. 
 
Le jardin et ses multiples merveilles et métamorphoses artistiques sont le fil rouge, comme un écho à l’histoire d’Avignon dont les nombreux espaces végétalisés ont contribué à façonner l’identité. Ce thème nourrit les différentes appropriations artistiques et donne au public l’occasion d’une rencontre entre les richesses patrimoniales de la Ville et l’imaginaire des créateurs d’aujourd’hui. 
 
Composant un parcours sensoriel original, l’exposition met en scène une trentaine d’œuvres dont certaines sont spécifiquement créées pour les espaces du Musée Louis Vouland qui les accueillent. Les artistes présentés, de renommée nationale et internationale, s’intéressent au jardin, au foisonnement et à la vulnérabilité de la nature. Ils explorent les potentialités des nouvelles technologies et de la recherche scientifique pour créer des œuvres matérielles ou immatérielles, spatiales ou lumineuses, interactives ou génératives. 
Herbiers numériques, végétations odorantes, sculptures végétales en 3D, jardin sonore et plantes tactiles dessinent au regard des collections d’arts décoratifs du musée, les contours d’un jardin devenu le lieu de toutes les métaphores et transfigurations artistiques.
 
Dans le chœur de la Chapelle Saint-Charles, EDIS, en coproduction avec Seconde Nature, Hexalab et en étroite collaboration avec le Conseil départemental de Vaucluse, présente « Pleasant places », une installation vidéo monumentale de l’artiste italien Davide Quayola, qui transforme une parcelle de nature en une pure abstraction mouvante, spectaculaire et immersive. 
 
Au musée Angladon, Vincent Broquaire déroule son univers graphique, drôle et surprenant, en révèlant les Micro-mondes technologiques qui peuvent se cacher derrière de simples plantes. 
 
Le parcours croise ainsi des approches thématiques diversifiées : du jardin des délices et des vanités au jardin comme lieu de mémoire et de refuge, de l’équilibre écologique à l’expérimentation technique, Hortus 2.0 invite le visiteur à appréhender sa propre perception du jardin face à des différentes écritures artistiques et transformations technologiques du monde contemporain.

Commenter cet article