Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Dedoublements

Publié le 29 Avril 2017 par Anaïs BERNARD in exposit

Dedoublements

Exposition DEDOUBLEMENTS
Du 4 au 21 mai 2017
Vernissage le 4 mai à partir de 18H30
60ADADA, 60 rue Gabriel Péri 93200 Saint-Denis

 

LES ARTISTES : Sergey Balovin / Claudia Beccato / Françoise Bonthe-Diallo / Laurent Choquel / Pierre Clisson / Sylvie Decugis / Marie-Astrid Fedon / Tristan Felix / Simon Lambrey / Dijana Melvan / Sathy Ngouane / Zaven Paré / Thomas Petit / Jean-Nicolas Reinert / Soizic Sanson / Claire Sistach

 

La notion du dédoublement a toujours fasciné, quelle que soit l’époque ou la culture. Et la figure du double renvoie à des questions aussi diverses que centrales dans notre manière de concevoir le soi et l’altérité. C’est la question du double, de l’image spéculaire de soi, qui est traitée dans les innombrables autoportraits peints à travers les siècles. Cette même question sous-tend les croyances populaires concernant les sosies et les débats éthiques autour du clonage. Et c’est encore le trouble de la duplicité qui marque l’esprit de qui se retrouve au contact d’un couple de jumeaux ou de siamois. Sont-ils un seul ou plusieurs ? Quelle frontière, quelle continuité entre ces deux êtres-là ? Le doute parfois s’insinue. Cette sensation de dédoublement fait vaciller notre notion de la personne, de l’individu indivisible. Le thème du double est aussi souvent associé à la « folie ». Un seul corps peut-il être habité par plusieurs personnes ? Qu’est-ce qu’être possédé ? Que nous racontent Dr Jekyll et Mr Hyde ? Quid de l’épidémie de personnalités multiples aux Etats-Unis dans les années 80? La mort, question s’il en est, a également sa place dans cette histoire, avec l’idée selon laquelle elle consisterait en un abandon du corps physique par un corps astral, doubles l’un de l’autre selon des théories parapsychologiques. Enfin, le double est cette partie de nous-mêmes que nous projetons mentalement dans le passé de nos souvenirs ou le futur de ce que nous serons, et aujourd’hui, à l’ère technologique, dans divers mondes virtuels, doubles mondes, par le biais d’avatars numériques.
Dans le cadre de l’exposition « DEDOUBLEMENTS », quinze artistes ont été invités à donner leur lecture personnelle de cette problématique à travers des médias très divers : dessins, peintures, sculptures, mais aussi performances, installations acoustico- poétiques et dispositifs d’immersion en réalité virtuelle. DEDOUBLEMENTS, sans souci d’exhaustivité tant le domaine est vaste, propose un point de vue forcément subjectif sur la duplicité et ses avatars, fait de multiples perspectives et cheminements. L’exposition incite au questionnement et donne à vivre des expériences sans chercher à répondre à quoique ce soit. Ou si quelque chose... peut- être essaie-t-elle simplement de dire que cette question du double, pourtant aussi ancienne que l’humanité, n’a jamais été aussi pertinente qu’aujourd’hui.

 

AUTOUR DE L'EXPOSITION

Le 3 mai à Mains d’œuvres
12H00 – 15H00
Performance de Sergey Balovin et Claudia Beccato : In Kind Exchange / Troquer avec les artistes son propre « trans-morphing »
Mains d’œuvres, 1 rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen
M° Garibaldi (ligne 13) ou Porte de Clignancourt (ligne 4)
https://www.facebook.com/events/247342475674157/

Le 2 mai au 6b
13H00 – 15H00
Performance de Sergey Balovin et Claudia Beccato :
In Kind Exchange / Troquer avec les artistes son propre « trans-morphing »
Le 6b, 6-10 quai de Seine, 93200 Saint-Denis
Tramway n°1 : station Gare de de St Denis

Le 11 mai au 6b
20H30
Projection de Tophie et Somas et de Double double ? de Thomas Petit, projection-performance Umbellifera de Tristan Felix, présentation du projet DualCorps par Soizic Sanson et Claire Sistach
Le 6b, 6-10 quai de Seine, 93200 Saint-Denis
Tramway n°1 : station Gare de de St Denis

Dedoublements
Commenter cet article