Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Machines utopiques

Publié le 21 Mars 2017 par Anaïs BERNARD in appel à projets

Machines utopiques

Introduction
Les machines, mécaniques, électriques ou électroniques, sont généralement programmées pour réaliser une tâche précise, qu’elles exécutent sans (dé) faillir, n’ayant ni faim, ni soif, ni sommeil, n’étant envahies d’aucun doute existentiel, et étant généralement dépourvues de toute forme d’humour.
On les associe volontiers à une forme de rationalité poussée à l’extrême, à l’opposé de l’univers des sentiments, des émotions et de la sensibilité. Pourtant, certains artistes ont décidé de consacrer leur vie à la construction de machines, leur attribuant des capacités d’évocation oniriques ou même métaphysiques.
Avant d’envahir notre quotidien, les machines ont d’abord habité nos pensées, à l’image des engins volants de Jules Vernes ou des machines célibataires de Duchamp. Peut-on considérer pour autant que les machines aient une âme (celle de leur auteur) et qu’elles nous construisent autant que nous les construisons ?

Le projet
Suivant une approche spéculative, les participants à cet appel à projet auront pour objectif d’inventer des machines utopiques, qui amplifient, extrapolent ou révèlent les liens physiques et émotionnels que nous entretenons (ou que nous pourrions entretenir dans le futur) avec des machines. Ces machines de demain pourront être sophistiquées ou low-tech, intégrées dans la vie de tous les jours ou purs objets de désir. Dans tous les cas, leur portée symbolique sera notoire et explicite lors de leur fonctionnement. Elles feront l’objet d’une réalisation à l’échelle 1/1, si possible fonctionnelle, ou seront le cas échéant accompagnées par des prototypes fonctionnels en maquette.


Le développement des projets retenus se fera en deux temps :
• un laboratoire de création à la Gaîté Lyrique (Paris) : conception et prototypage des projets, réflexion collective et transdisciplinaire sur nos rapports aux machines en lien avec des invités extérieurs.
• une résidence de production au Bel Ordinaire à Billère (64) avec un accompagnement technique et financier.


Les partenaires

accès)s( cultures électroniques

L’association accès)s( cultures électroniques promeut depuis 2000 la création artistique électronique et numérique dans le champ des arts plastiques, de la vidéo, du cinéma, de la musique et du spectacle vivant. Au travers de ce courant artistique, accès)s( interroge les effets de la généralisation des technologies sur nos cultures et nos sociétés. Privilégiant une approche artistique, culturelle et anthropologique, accès)s( propose en partage les enjeux du monde de demain.

acces-s.org

Le festival accès)s( est un événement pluridisciplinaire autour d’un thème qui se renouvelle chaque année. L’édition 2017, dont le commissaire invité est Christian Delécluse, porte sur les « machines sensibles » et s’interroge sur les liens physiques et émotionnels qui nous lient aux machines. Ce faisant, il se posera la question de l’origine des machines, de leur existence et de leur devenir, objet de cet appel à projets.


la gaîté lyrique

Lieu de création multidisciplinaire, d’initiation et de vie, la Gaîté Lyrique explore les cultures populaires éphémères contemporaines et leurs formes artistiques émergentes. À travers des expositions, des conférences, des projections, des concerts et des ateliers, elle accompagne les pratiques numériques et fraie un chemin dans la complexité d’un monde fait d’informations, de flux et de chiffres.

gaite-lyrique.net


le bel ordinaire

Pensé comme un espace d’art contemporain à dimension européenne, le Bel Ordinaire est un outil de la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées (CAPBP) unique en Aquitaine et dédié à la diffusion, l’accueil en résidence et la pédagogie. Recherchant une complémentarité avec l’École supérieure d’art des Pyrénées, le Bel ordinaire partage auprès de tous les publics, son intérêt pour la jeune création, les nouvelles formes et les émergences artistiques dans le domaine de l’art contemporain.

belordinaire. agglo-pau.fr


Pourquoi participer? 

  • pour bénéficier d’un cadre de création artistique privilégié (2 résidences)
  • pour exposer dans un festival international
  • pour rencontrer des acteurs importants de la création numérique contemporaine
  • pour prendre le temps de réfléchir à l’impact de nos choix technologiques sur l’évolution de nos sociétés
  • pour le plaisir de participer à un projet motivant et décalé.

Les conditions :

  • être majeur et avoir moins de 35 ans (si groupement, au moins une personne)
  • maîtriser des outils d’expression artistique (si groupement, au moins une personne)
  • maîtriser des outils de réalisation technique (si groupement, au moins une personne)
  • être disponible sur l’intégralité des temps de résidence + la semaine du festival

Comment candidater ?
Remplissez Le FORMULAIRE EN LIGNE (ci-dessous) en y incluant un lien vers un dossier au format ZIP (IMPÉRATIF) d’une taille de 5 Mo maximum, contenant les éléments suivants :

  • une présentation écrite du projet (1 à 2 pages maximum)
  • une description esthétique du projet (croquis, dessins, photos, vidéos, sons…)
  • les besoins matériels (un budget de production et une fiche technique sommaires)
  • un portfolio présentant les réalisations précédentes
  • tout autre élément susceptible d’aider à la compréhension de votre projet.

Date limite de candidature : 07 avril 2017.
Les candidatures peuvent être individuelles ou en binôme incluant au moins un artiste (par exemple les projets associant un artiste à un chercheur seront acceptés).
Le dossier eut être téléchargeable depuis votre propre serveur ou depuis mediafire.com.


Critères et processus de sélection :
Compteront en particulier : l’originalité et l’esthétique des projets, ainsi que leur pertinence au regard des enjeux sociétaux contemporains.
Les différentes phases de sélection des dossiers seront faites par un jury extérieur composé de professionnels de l’art, du commissaire de l’exposition et des membres de chacune des partenaires impliquées.


calendrier :
7 avril : dépôt des candidatures
15 avril : sélection de 8-10 artistes invités à participer au laboratoire de création de la Gaîté Lyrique
28 avril – 05 mai : Laboratoire de création à la Gaîté Lyrique. Les projets seront retravaillés avec des personnalités extérieures, artistes, scientifiques, philosophes, critiques d’art, ingénieurs, et la version finalisée fait l’objet d’une présentation finale.
15 mai : annonce des projets retenus pour la résidence de production (1 à 4 projets selon les budgets)
12 – 30 juin : résidence de production au Bel Ordinaire à Pau. La production est financée et techniquement accompagnée par les structures partenaires (mise à disposition d’atelier de construction, accompagnement technique, partenariat avec un fablab, achat des matériaux, prise en charge de l’hébergement).
11– 14 octobre : exposition de tous les projets (ceux conçus durant le laboratoire de création à la Gaîté Lyrique et ceux produits au Bel Ordinaire) pendant la 17 e édition du Festival accès)s( . Cette exposition pourra être étendue jusqu’à 9 semaines (sous réserves).


Conditions de prise en charge :
accès)s( cultures électroniques et ses partenaires fourniront un appui logistique, technique et artistique. Les projets retenus par le comité de sélection seront encadrés durant toute la durée des projets, du 15 avril jusqu’au festival, et plus particulièrement pendant le laboratoire de création à la Gaîté Lyrique et la résidence de création au Bel Ordinaire.
Une enveloppe globale est allouée à la production des projets ainsi que la rémunération des artistes.
L’hébergement sera pris en charge pendant la résidence au Bel Ordinaire et des solutions d’hébergement chez l’habitant seront proposées pour les participants qui ne résident pas à Paris pendant le laboratoire de création de la Gaîté Lyrique. Les frais de transport seront également pris en charge dans la limite de 1 voyage A/R par participant (ou 2 voyages A/R pour les artistes sélectionnés pour la résidence au BO).
En cas de sélection, les porteurs de projets s’engagent à être disponibles sur le temps du festival accès)s( 2017 et sur les temps d’accompagnement en amont de la réalisation. Les auteurs sélectionnés seront également invités à participer aux rencontres organisées dans le cadre du festival afin d’y présenter leur projet.


Contact :
Pauline Chasseriaud, directrice d’accès)s(
direction@acces-s.org

Commenter cet article