Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Hakanaï + Bionic Orchestra 2.0

Publié le 9 Juin 2014 par Anaïs BERNARD in evenement, performance, artiste

Hakanaï + Bionic Orchestra 2.0

Jeudi 12 juin, à 20h,
Salle Maxi, Stereolux, Nantes.

 

Cette soirée singulière présente deux performances au milieu du public, deux dispositifs ou l’artiste dialogue, par la voix ou le mouvement, avec l’espace, les spectateurs, la musique et lavidéo, une nouvelle forme de poésie numérique.

 

 

HAKANAÏAdrien M / Claire B

Hakanaï est une performance chorégraphique pour une danseuse évoluant dans un volume d’images en mouvement. Dans la langue japonaise, Hakanaï définit ce qui est impermanent, fragile, évanescent, transitoire, entre le rêve et la réalité. Mot très ancien, il évoque une matière insaisissable associée à la condition humaine et à sa précarité, mais associée aussi à la nature. Il s’écrit en conjuguant deux éléments, celui qui désigne l’homme et celui qui désigne le songe. Ce collage symbolique est le point de départ de cette partition pour une danseuse rencontrant des images, faisant naître un espace situé à la frange de l’imaginaire et du réel. Les images sont animées en direct, selon des modèles physiques de mouvement, au rythme d’une création sonore également interprétée en direct. À l’issue du temps de performance, l’installation numérique est ouverte aux spectateurs.

 

BIONIC ORCHESTRA 2.0 - EZRA

Le Bionic Orchestra 2.0 raconte sa propre histoire, celle du rapport passionnel qu’entretient l’humain avec la machine. Par de simples mouvements de la main, EZRA pilote la démultiplication de sa voix et la circulation du son et de la lumière dans l’espace à l’aide d’un gant interactif développé sur mesure en collaboration avec la Cie Organic Orchestra et l’Atelier Arts-Sciences de Grenoble. Au travers du beatbox «augmenté», il interroge ce que nous sommes dans un environnement transformé par le biais des technologies. Sa démarche non verbale devient le terrain de jeu des sens, une recherche nouvelle sur le contrôle par le geste et sur la sensibilité du mouvement. 

 

Commenter cet article