Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Corps en Immersion

Une actualité dans les arts et les sciences à travers les corps pluriels.

Quel avenir pour demain?

Publié le 26 Décembre 2013 par Anaïs BERNARD in actualite

Quel avenir pour demain?

Raymond C. Kurzweil (né en 1948) est un informaticien américain, créateur de plusieurs entreprises pionnières dans le domaine de la reconnaissance optique de caractères (OCR), de la synthèse et de la reconnaissance vocales, et des synthétiseurs électroniques. Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages sur la santé, l'intelligence artificielle, la prospective et la futurologie. Notamment son ouvrage Humanité 2.0 (en anglais The Singularity is Near), publié en 2005, et qui reprend en les réactualisant, ses différentes théories décrites dans ses précédents livres. La plus célèbre étant que les distinctions entre l’homme et la machine s’estomperont progressivement. Il est sans aucun doute l'un des grands théoriciens du transhumanisme et de la singularité technologique de notre ère.

Voici quelques unes des autres théories de Kurzweil, qu’il faudra analyser dans les années à venir pour voir et comprendre leur fonctionnement dans notre société :
- Vers la fin des années 2020, « nous pourrons manger toute la malbouffe (junk food) que nous voudrons grâce à des nanorobots injectés dans notre corps », qui nous fourniront les éléments essentiels à la vie et élimineront toutes les graisses superflues.

  • Vers 2033, la « prostitution virtuelle » sera autorisée.
  • Dans les années 2040, les humains auront « les moyens de créer instantanément des nouvelles parties de leur propre corps, soit biologique soit bionique, » afin d’ « avoir dans certains cas, un corps biologique et dans d’autres un corps non biologique ». Au Japon, Kenshiro est un humanoïde qui possède des muscles et des os, artificiels, certes.
  • A une date encore indéterminée par Kurzweil, nous pourrons nous introduire dans le cerveau des autres afin de voir les choses comme eux les voient.
  • Dans les années 2050, l’homme évoluera vers un être mi-homme mi-logiciel (concept qu’il a baptisé « software-based humans« ) entièrement connecté au Web, et qui fera des apparitions quand et où il le voudra, sous la forme d’une simple projection holographique ou sous la forme physique d’un essaim de nanorobots.

En cette veille de 2014, ces prévisions restent en suspend tout en constatant une agitation qui serait peut être les préliminaires d’une véritable révolution... celle de l'invisible et des mutations.

Commenter cet article